Secteur public: 7 500 fonctionnaires fantômes identifiés

  • jeudi, 08 octobre 2020 22:46
  • Christophe Bélier

Environ 7 500 fonctionnaires fantômes ont été identifiés, selon une source bien informée.

Ils ont commencé à perdre leurs dus depuis lundi à minuit.
Les concernés sont aussi obligés de rembourser les avantages dont ils ont jouis depuis leur « embauche » au sein du secteur public.

La nouvelle donne marque une étape décisive dans la gestion des ressources humaines de l’Etat.

Elle est rendue possible grâce, entre autres, au recours à la version améliorée du logiciel AUGURE ou Application unique pour la gestion uniforme des ressources humaines de l'Etat.
Le software aide les autorités, en collaboration avec l'Union européenne, à assainir et à améliorer les ressources humaines de l’Etat.

Le gouvernement réceptionnait en janvier les équipements informatiques pour l’application du logiciel AUGURE.
Le foisonnement des fonctionnaires fantômes est le fruit de la politisation à outrance de l’administration publique.
Les politiciens qui parviennent à s’installer au pouvoir placent aussi des personnes de leur choix à des différents postes de l’appareil d’Etat.

Après le départ de leurs « placeurs » passagers, elles continuent à percevoir des salaires et avantages même en n’étant pas embauchées définitivement.

Il y a lieu de reconnaître que les dépenses allouées aux fonctionnaires non répertoriés dans la liste officielle coûtent cher au budget annuel de l’Etat.

Christophe Bélier

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.