Le prix Nobel de la paix décerné au PAM

  • mardi, 13 octobre 2020 13:04
  • Christophe Bélier
  • Photo Archives

Le prix Nobel de la paix a été cette année décerné au Programme Alimentaire Mondial (PAM) des Nations unies pour "ses efforts de lutte contre la faim, pour sa contribution à l’amélioration des conditions de paix dans les zones de conflits et sujettes à la famine".

Le Comité norvégien du prix Nobel a annoncé la nouvelle vendredi dernier.

Pour David Beasley, le directeur général du PAM, le décernement du prix est une reconnaissance envers les fonctionnaires de l’agence onusienne qui ont sacrifié leurs vies en secourant les victimes des guerres.

Chaque jour, ses équipes volent à la rescousse de quelque 100 millions d’enfants, de femmes et d’hommes en proie à la faim à travers le monde.

La planète compte environ 690 millions de personnes à la merci de la faim.
Les actions du PAM contribuent à l’amélioration des conditions de paix.

La paix ne signifie pas absence de conflits.
Tant qu’il y a des gens qui souffrent de faim, la paix ne peut pas exister non plus.
Là où est la famine, le conflit éclate souvent, et sans la paix, le monde ne pourra jamais atteindre l’objectif de développement durable 2 qui est d’éliminer la faim, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable.

Créé en 1963, le PAM, en collaboration avec ses partenaires, intervient également à Madagascar.
Près de 1,8 million de personnes représentant 46 % de la population de huit régions du Sud de l’île étaient en insécurité alimentaire en 2015.

Parmi elles, plus de 450 000 personnes (12 % de la population touchée) étaient confrontées à une insécurité alimentaire sévère.

Christophe Bélier

 

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.