Délestage persistant

  • vendredi, 26 février 2016 11:36
  • Photo Archives Sobika
Les habitants de Vohipeno, après deux semaines sans électricité, ont haussé le ton et exigent à ce que les autorités compétentes trouvent une solution. Hier, ils ont procédé à une manifestation de contestation et projettent de la renforcer si des mesures ne sont pas prises dans l’immédiat. Les habitants de Vohipeno ne sont pas les seuls à subir le délestage, ceux de Morondava se plaignent également des 10 heures de coupures par jour. Selon le Député Mamod’Ali Hawel, nombreuses interpellations ont été faites mais sans suite.

Par ailleurs, Talatamaty enregistre également 3 heures coupures par jour dont chacune dure plus de 2 heures. Nombreux quartiers de la capitale comme Ambodivona, Antanimena… ne sont pas non plus épargnés. Les petites et moyennes industries qui ne peuvent pas s’offrir de groupe électrogène sont les plus à en souffrir. Nombreuses d’entre elles se sont déclarées en faillite et ont dû fermer leur porte.

Commentaire (1)
Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.