Hausse insignifiante du SME

  • lundi, 22 février 2016 14:21
  • Photo d'Archives Sobika
Après une longue discussion, le Fivmpama a finalement accepté une hausse de salaire de 8,2% pour les employés du secteur privé. Cette hausse permettra de réviser le Salaire minimum d’embauche (SME) à 144 000 ariary. Le décret concernant cette nouvelle mesure devrait être disponible dans les prochains jours à venir.

 

Ce montant est loin de convenir aux syndicats des travailleurs, mais compte tenu des difficultés auxquelles les entreprises font face, ils ne peuvent espérer mieux. Le Fisemare a souligné que le salaire minimum d’embauche ne devrait pas être inférieur à 240 000 ariary. Un protocole d’accord a été fait en 2010 fixant cette somme mais finalement, les sociétés ne pouvaient pas se le permettre.
Bien que le salaire ait connu une hausse, nombreux se plaignent encore de leur difficulté à devoir trouver une activité supplémentaire pour assurer les besoins de toute la famille. Aujourd’hui, la location des appartements monte en flèche, le coût de l’électricité ne cesse d’augmenter, le prix des PPN a également connu une hausse considérable.
Le salaire minimum d’embauche est loin de satisfaire ceux qui ne peuvent gagner plus.
Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.