Concertation à Androy

  • dimanche, 14 février 2016 18:48
  • Photo: Sobika
La situation de vulnérabilité aigüe de la population dans le Grand Sud de Madagascar a été accentuée par les perturbations climatiques de l’année 2015.
En effet, les Régions Androy, Atsimo Andrefana et Anosy n’ont pas été épargnées par la période de sècheresse. Cet aléa a engendré de mauvaises récoltes pour les saisons culturales.

Suite à la récurrence de ce phénomène, cette zone a un degré de vulnérabilité de la population assez élevé. A cette situation de précarité s’ajoute la difficulté d’accès à l’eau, le taux d’insécurité très élevé, l’enclavement de la majeure partie de la localité. Malgré les différentes tentatives d’amélioration des conditions de vie de la population de cette zone, force est de constater que les multiples initiatives entamées jusqu’ici n’ont toujours pas abouti à des résultats palpables.

Ainsi, le Ministère de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme projette d’organiser deux journées de concertation nationale de lutte contre les problèmes récurrents du Sud, les 19 et 20 février 2016 à Ambovombe, Région Androy, dont l’objectif est de faire ressortir une stratégie d’intervention pour lutter contre ces problèmes récurrents en vue du développement pérenne de cette région.
Pour cela, toutes les parties prenantes telles que l’Etat, les partenaires techniques et financiers, les Organisations de la Société Civile, le secteur privé, les communautés locales sont impliquées afin d’apporter des solutions pérennes tant sur le plan stratégique qu’opérationnel pour assurer le développement de cette région.
Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.