Les zanak’Androy refont surface

  • mardi, 12 janvier 2016 16:20
  • Photo: madonline.com
Les zanak’Androy menacent de suspendre la vente de zébu à partir du 3 février. « Nous allons tout suspendre si les autorités compétentes ne nous écoutent pas. Nous réclamons justice et ceux qui ont tué de manière barbare nos frères et nos enfants doivent être punis » martèlent les zanak’Androy ce jour. Ils ont rappelé que 16 de leurs confrères, dont l'un s’est fait décapiter, ont été tués par les forces de l’ordre. Ces derniers ne les ont même pas laissé le temps de se défendre. Selon toujours les zanak’Androy, il a suffit d’un point du doigt pour que leurs confrères se fassent exécuter.
Les zanak’Androy se font aujourd’hui aider par d’autres régions. Les bara ont répondu à leur appel et dénoncent également les bavures policières. Par ailleurs, la suspension de la vente de zébu affectera considérablement le marché local. Aujourd’hui, le kilo de la viande de zébu s’élève à plus de 10 000 ariary et ce prix risque encore de grimper vu la situation.
Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.