Santé : Madagascar s’investit plus dans la planification familiale

  • mardi, 22 septembre 2015 16:42
  • Photo: Net
Grossesses non désirées, chaque année, dans le monde, elles sont plus de 60 millions de femmes à l’avoir. A Madagascar, aucun chiffre exact n’est disponible. Seulement les résultats de l’Enquête Nationale sur le suivi des OMD (ENSOMD 2012-2013) révèlent que le taux d’utilisation des méthodes contraceptifs modernes chez les femmes en union est de 33,3 %.
« Ta vie, ta voix, parlons contraception ! » Par une campagne de sensibilisation qui vise particulièrement les jeunes, Madagascar s'investit plus à partir de cette année dans la planification familiale. Lancée ce mardi 22 septembre, la campagne a pour objectif d’informer les jeunes sur les différentes méthodes de contraceptions disponibles, de leur rappeler leurs droits en matière de contraception afin de leur permettre d’adopter une sexualité responsable. La cérémonie de ce mardi a vu la présence de la Première Dame Voahangy Rajaonarimampianina, qui a inauguré un centre de santé II modèle en planification familiale à Tsaralalana.
Une présence qui marque la volonté de l’Etat Malagasy au plus haut sommet de travailler dans ce domaine. La campagne est appuyée par l’UNFPA qui « plaide pour une action accrue pour répondre aux besoins des jeunes et élabore des matériels éducatifs pour les atteindre, ainsi que les groupes qui les servent » explique son Représentant résident, Mamadou Dicko.
Nombreuses activités de sensibilisation seront menées dans le cadre de cette campagne, telle qu’une conférence scientifique qui aura lieu à l’hôtel Ibis le 22 septembre après midi, un flash mob suivi d’un débat avec les jeunes aura lieu sur le terrain de basket d’Ambohipo le samedi 26 septembre
Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.