Education pour tous: Madagascar en est loin

  • lundi, 21 septembre 2015 16:06
  • Photo: Net
Le ministère de l’éducation nationale renforce la promotion de la politique de l’éducation pour tous et un des moyens pour y parvenir est la promotion de l’insertion et la réinsertion scolaire.
Pour l’année scolaire 2014-2015, l’objectif est de parvenir à réinsérer 500 000 élèves à l’école. L’objectif est loin d’être atteint et les parents se plaignent des charges qui leur sont imposées. « Etant donné que le nombre d’enseignants est insuffisant, les parents sont obligés de payer les enseignants Fram.
Par ailleurs, la suspension des cantines scolaires dans nombreuses EPP a également poussé les parents à retirer leurs enfants de l’école. Leur moyen financier est largement limité et ils ne peuvent subvenir aux besoins de leurs enfants » a expliqué un enseignant.
Si le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, a promis, lors de son investiture, la gratuité de l’éducation, la situation en est loin. Nombreux parents sont venus faire la queue à l’EPP Andravoahangy, ce jour, pour inscrire leurs enfants. Ils doivent débourser 9 000 ariary par élève pour le payement des maitres Fram. Une somme que les parents estiment coûteux surtout pour ceux qui n’ont pas de travail.
Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.