« Forecast-Based Financing »: Modèle de prévision basé sur le suivi continu de la sècheresse

  • mardi, 30 janvier 2018 10:45
  • Photos Fournies

Lancement du projet « Forecast-Based Financing », un modèle de prévision basé sur le suivi continu de la sècheresse.


En partenariat avec le Ministère Fédéral Allemand pour les Affaires Etrangères, l’ONG Welthungerhilfe, en collaboration avec le BNGRC assurera la mise en œuvre du projet « financement des réponses précoces basés sur les prévisions » qui va se focaliser sur l’aléa sécheresse et ses effets sur les ménages vulnérables dans différentes parties de Madagascar.

Ce projet va assurer le développement et l’opérationnalisation d’un modèle prévision basé sur le suivi continu de la sécheresse et d’indicateurs objectifs, scientifiques permettant d’anticiper les effets de la sécheresse : pertes et échec de récolte qui pourraient entrainer une dégradation de la situation (alimentaire, nutritionnelle, des moyens de subsistance) au niveau local et d’agir d’une manière précoce suivant les seuils prédéfinies avant l’occurrence de la situation d’urgence.

Le projet va être mis en œuvre au niveau des régions qui sont frappées par l’aléa sécheresse : comme la zone du Sud-Est, le Grand Sud, le Sud-Ouest ainsi que dans le Nord de la Région Analamanga.

Un atelier de présentation du projet et son lancement officiel s’est tenu le jeudi 25 et vendredi 26 à l’hôtel Le Grand Mellis Analakely. Cette rencontre avec les parties prenantes pour la GRC/RRC et le développement a aussi été une opportunité de permettre l’identification des synergies et complémentarités avec les initiatives du même genre en cours de mise en œuvre ainsi que l’identification des partenariats possibles pour la mise en œuvre du projet et de l’approche de financement des interventions précoces pour éviter les situations d’urgences.

Welthungerhilfe et le Bureau National de Gestion des Risques de Catastrophes ont ainsi convié à cet atelier les agences des Nations-Unies, des ONG nationales et internationales partenaires, les représentants des DRAE, l’Université d’Antananarivo ainsi que les représentants des autorités régionales de l’Atsimo Andrefana, Atsimo Antsinanana et Androy.

Ce projet fait partie d’une initiative pilote de Welthungerhilfe, lancé sur trois autres pays dans le monde, toujours financé par le Ministère des Affaires Etrangères Allemandes pour une durée de 03 ans.

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.