Don de non-vivres aux migrants d'Andranofeno Sud

  • jeudi, 14 septembre 2017 10:38
  • Photos Fournies

Andranofeno Sud, ce 30 aout 2017, en partenariat avec l’usine textile Accord Knits, l’équipe de la Fondation Telma est allée à la rencontre des habitants du village communautaire d’Andranofeno Sud à 400 km de la capitale, où plusieurs familles victimes des derniers cyclones ont été déplacées dans ce projet présidentiel de « nouvelle ville ».

Une distribution de non-vivres a été effectuée à ces migrants.
Soutenir les plus vulnérables est une des vocations de la Fondation Telma.

Consciente de la situation précaire des familles migrantes du village communautaire d’Andranofeno Sud, la Fondation Telma en a fait une priorité dans les actions qu’elle mène chaque année. Chacune des 72 familles émigrantes depuis mai 2015, suite au passage du cyclone Chedza, un kit de non-vivres contenant des vêtements chauds : des pulls et des bonnets pour les adultes ainsi qu’aux enfants.

Au grand bonheur des plus petits, une remise de jeux divers pour leur aire de jeux venant des généreux parents donateurs de l’opération Courses du coeur.

Depuis 2004, une équipe administrative du village communautaire s’est établie pour assurer le bon déroulement du village. Grâce à ces membres du comité qui compte une douzaine de personnes bénévoles, les quelques 700 personnes peuvent ressentir une vie en communauté en harmonie dans cette « nouvelle ville ».

Ainsi pour mener à bien leurs tâches quotidiennes, la Fondation Telma les a équipé de vêtements (chaussures de
marque Gotcha) pour faciliter les longues marches et des téléphones Telma Duo 34 avec du crédit de 5000 Ariary chacun.

Le village communautaire d’Andranofeno Sud

Le projet Andranofeno Sud est un projet initié par le Ministère de la Population en 2004, en partenariat avec l’ONG Mad’aid et entre dans le cadre du programme « Appui aux vulnérables ». L’objectif du programme est de réinsérer socialement les familles migrantes dans un milieu respectant la valeur, la dignité et les droits humains.

Le village communautaire d’Andranofeno se situe dans la région Analamanga, district d’Ankazobe – dans la
commune urbaine d’Ankazobe. Il s’étend sur une superficie physique de 1 325ha, constituée de plateaux cultivables
et aménageable en rizicultures. La structure du sol est généralement compacte et caillouteuse. Le village possède
également des infrastructures scolaires (1 prescolaire, 1 EPP, 1 CEG, 1 bibliothèque, 1 cantine et 1 jardin potager),
un CSB de niveau 1 et d’1 bureau admnistratif.

Actuellement, près de 150 familles y vivent dont 327 enfants.

Galerie d'images (Cliquer sur la photo)
Commentaires (11)
Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.
 
 
B1 - Polyclinique
B2 - Toa