Centre d’Immatriculation Ambohidahy : Deux personnes placées sous MD pour corruption

  • mercredi, 15 mars 2017 22:45
  • Photos Njaka

Ayant été saisi d’une doléance sur des faits suspectés de corruption perpétrés par un réseau opérant au niveau du Centre d’Immatriculation Ambohidahy (CIM), le BIANCO a agi et a arrêté les membres dudit réseau après avoir surveillé et observé son mode opératoire.

Les enquêtes du Bureau Indépendant d’Ambohibao ont été achevé cette semaine et ont mis en exergue des faits de faux et d’usage de faux en écriture publique connexe à des faits de corruption passive et active dans la réception des demandes et transformation de permis et cartes grises biométriques et de mutation et immatriculation de véhicules.

Plusieurs actes d’investigation ont été effectués, notamment des fouilles, des auditions, des perquisitions et des mesures de garde à vue.

Ainsi, onze personnes, membres de ce réseau de corruption démantelé dont des responsables du CIM, sont déférées ce jour par le Bianco auprès de la Justice.

Deux personnes sont placées en détention préventive, la suite du procès sera prévue le 07 avril 2017.

Ces genres d’actes encore très courant dans notre société aujourd’hui devraient systématiquement être combattus et dénoncés.

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.
 
 
B1 - Polyclinique
B2 - Toa