Sociale

    • mardi, 30 juin 2015 16:40
    • Photo : Njaka

    Les coopératives de transport en commun menacent de faire une grève générale

    Comme il a été prévu, les membres de l’Union des coopératives de transport urbain et ceux de transport suburbain se sont réunis ce jour pour prendre des mesures par rapport à la nouvelle hausse du prix à la pompe du carburant. Il a été décidé que la compensation du gouvernement devrait être révisée à la hausse soit de 340 ariary par litre contre les 140 auparavant. Par ailleurs, les transporteurs menacent une grève générale si le gouvernement ne parviendra pas à régler les arriérés de compensation. Selon le Président de l’UCTU, certaines coopératives ont déjà perçu les leurs, notamment celle du mois de janvier, février et mars. D’autres n’ont rien reçu.
    Lire la suite ...
    • mardi, 30 juin 2015 15:34

    Université Barikadimy Toamasina

    Seuls 20% des étudiants de l’Université de Barikadimy Toamasina, soit 2 500 sur 12 000, bénéficient de logement. Le Président Rajaonarimampianina s’est rendu sur le lieu, le week-end dernier, pour inaugurer 20 blocs sanitaires et 7 bâtiments nouvellement réhabilités. Il reste à trouver le financement pour les 1 200 lits, 2 400 tables et des milliers de chaises pour équiper l’établissement et les logements. Par ailleurs, l’année académique poursuit normalement son rythme. Les étudiants, après des mois de suspension faute d’infrastructure, ont repris les cours depuis le mois de mars.
    Lire la suite ...
  • Les membres de l'Armada plus connu sous le nom Alliance d'Ambodivona
    Les membres de l'Armada plus connu sous le nom Alliance d'Ambodivona
    • lundi, 29 juin 2015 22:15
    • Photo: Archive FB

    Liberté syndicale : Réaction de l’ARMADA

    L'Alliance Républicaine de Madagascar (ARMADA) regroupant des partis politiques, association et groupement politique, Malagasy Miara-Miainga, Antoko Maitso Hasin’i Madagasikara, Avana ARD, Hiaraka Isika et le Miaraka amin’ny Prezidà Rajoelina (MAPAR), dans un communiqué, condamne fermement les entorses à la liberté syndicale garantie par la Constitution, entre autres, les Interdictions de Sortie du Territoire (IST) et les arrestations arbitraires des Leaders syndicaux décrétées ces derniers jours.   L’ARMADA déplore aussi l’absence de réaction et de stratégie d’urgence pour endiguer l’inflation galopante qui touche toutes les couches sociales (augmentation du prix des PPN, du carburant, dévaluation de l’Ariary, …). Tout ceci est le résultat du manque de volonté manifeste des Responsables actuels à instaurer l’apaisement par un dialogue constructif pour le développement du pays.   Ainsi, l’ARMADA exhorte l’Assemblée Nationale à exercer les prérogatives lui permettant d’ouvrir une enquête parlementaire afin d’établir la vérité sur la gestion des sociétés d’Etat (Air Madagascar, JIRAMA, …).
    Lire la suite ...
  • Me Maka devant les employés d'Air Madagascar
    Me Maka devant les employés d'Air Madagascar
    • dimanche, 28 juin 2015 22:12
    • Photo: Njaka

    Air Madagascar : Bâillon et musellement

    La tension monte d’un cran au sein d’Air Madagascar suite à l’«arrestation» des leaders syndicaux depuis samedi 27 juin, au lendemain de la célébration de la fête nationale.   Ils sont sept à faire l’objet de convocation émise par la Police économique suite à une plainte déposée par le Ministère des Transports et de la Météorologie par le biais de son secrétaire général, en date du 25 juin.   l'Officier Pilote Rado Rabarilala et non moins porte-parole des employés de la compagnie aérienne en est la première cible. Il est amené directement dans les locaux de la Police économique à Anosy pour enquête une fois notifié de sa convocation samedi, et y est placé en garde à vue.   Maître Maka, avocat du Cabinet de Maître Willy Razafinjatovo (Ôlala) qui assure la défense des employés d’Air Madagascar, qualifie cette procédure d’«arrestation».   Le leader syndical et six de ses compères d’Air Madagascar sont accusés de faire de sabotage économique, de diffusion de fausses nouvelles et d’association de malfaiteurs.  «Rado Rabarilala rejette les charges qui pèsent sur lui», rapporte toujours Me Maka. Il est déjà entendu par les enquêteurs mais le Commissaire de police en charge du dossier refuse sa libération…
    Lire la suite ...
  • Coup de bois rond à Ankatso
    Coup de bois rond à Ankatso
    • dimanche, 28 juin 2015 15:45
    • Photo FB

    Insécurité grandissante. Le ministre de la sécurité publique se voile la face

    La population de la capitale vit dans la terreur. Le phénomène bois rond ne cesse de répandre et envahissent petit à petit tous les quartiers. Dernièrement, les habitants d’Ankadimbahoaka et d’Androndra en sont les cibles. Plus question de rentrer tard, mieux vaut rester vigilant selon les habitants desdits quartiers. Celui d’Ambohipo, d’Ambohimangakely, d’Ivato, Itaosy… n’en sont pas épargnés. Samedi dernier, une personne s’est fait agresser à Avaradoha. C’est du barbarisme tout court. Les agresseurs ne volent rien mais éprouve juste du plaisir à tabasser les gens avec leur fameuse arme. Le phénomène s’est répandu depuis des mois et jusqu’ici, aucun agresseur ne s’est pas fait arrêter. L’insécurité se fait de plus en plus sentir et les mesures prises n’empêchent pour autant les bandits de parvenir à leur fin. Les habitants de 67 Ha sont les plus à s’en plaindre. Par ailleurs, les attaques à main armé se multiplient. Samedi dernier, un livreur de crédit s’est fait attaqué au marché d’Anosibe et a reçu un coup de couteau. Par ailleurs, il y a également les bombes artisanales interceptées à Namontana. Et dire que devant tous ces faits, le ministère de la sécurité publique s’est attribué une note de 42.5 sur 50…
    Lire la suite ...
    • vendredi, 26 juin 2015 17:40

    Chine : Un Centre de recherches sur Madagascar

    Un Centre de recherches sur Madagascar dans une université en Chine. C’est une grande première au pays de Confucius. Le Centre a été inauguré le 25 juin 2015, la veille de la célébration du 55ème anniversaire du retour de l’indépendance de Madagascar. L’Ecole Normale de Jiangxi abrite le Centre de recherches sur Madagascar. L’objectif étant d’initier les recherches sur Madagascar sur tous les plans, afin d’aider la population chinoise à mieux connaitre la Grande île mais aussi de raffermir la coopération entre la Madagascar et la Chine. Mei Guo Ping, président de l’Université de Jiangxi, a mentionné dans son discours que l’ouverture du Centre de recherches sur Madagascar contribue davantage à l’amélioration des recherches menées par les équipes de l’université d’Antananarivo et celles de Jiangxi. Une délégation, composée de Rasendra Zo Eva, présidente de l’Institut Confucius, Pr Ravalisoa Marie Lydia Agnès vice-présidente de l’Université d’Antananarivo chargée des ressources et de la vie universitaire, Randrianja Roger Agnès vice-président de l’Université d’Antananarivo chargé de la formation et de la recherche, Faliniaina Lucien Directeur des Relations et du Partenariat, Richard Ranarivony Doyen de la faculté des Lettres et du professeur Rafolo Andrianaivoarivony, a représenté l’université d’Antananarivo lors de l’inauguration. Ils sont accompagnés de…
    Lire la suite ...
    • vendredi, 26 juin 2015 13:24

    Mahamasina : Opération de charme

    En prélude du défilé militaire, des éléments issus du 1er RFI de l’Armée malagasy et du Groupe de Sécurité et d'Interventions Spéciales (GSIS) de la Gendarmerie nationale ont effectué ensemble une démonstration d’opération de sauvetage d’un otage dans le stade municipal de Mahamasina plein comme un œuf. Des éléments terrestres lourdement armés, appuyés d’éléments motorisés et héliportés ont été mobilisés pour la réussite de l’opération. D’ailleurs, le but étant de regagner la confiance de la population envers les forces de l’ordre. Le maire d’Antanikatsaka (commune fictive) a été choisi d'être le cobaye de cette opération plus que risquée. La mise en scène a duré une bonne vingtaine de minutes sous les yeux d’un public émerveillé et qui ne demande que plus d’implication des forces de l’ordre pour instaurer un environnement plus sécuritaire et rétablir l'ordre public.    
    Lire la suite ...
  • Maison carcerale Antanimora
    Maison carcerale Antanimora
    • vendredi, 26 juin 2015 11:45
    • Photo: Internet

    26 juin. Une journée autrement pour les femmes détenues

    26 juin, une journée toute particulière pour les femmes détenues d’Antanimora. Comme tous les ans, bon nombre d’associations ont rendu visite aux détenus d’Antanimora et ont fait don de vivre. « C’est une occasion de témoigner davantage plus d’amour et de soutiens pour ceux qui en ont besoin. La plupart de ces femmes ont dû être séparées de leur famille pendant des années. Elles ont besoin d’aide et de réconfort pour les donner plus d’espoir. Il n’y a pas de meilleur moment que la fête de l’indépendance pour le faire » explique la responsable d’une association œuvrant pour le droit de la femme. Les détenues ont fait des efforts pour marquer le jour de la fête nationale. « Nous allons faire un menu spécial et nous allons nous réunir pour manger ensemble. Bien que nous sommes privées de tout moment intense notamment d’emmener nos enfants voir les feux d’artifice, de les accompagner jouer aux lampions, nous avons espoir et nous voulons montrer à tout le monde que le fait de se soutenir soulage des plus grandes douleurs. Le temps nous a appris à s’entraider et bien que nous soyons en prison, nous restons une grande famille et nous prions le…
    Lire la suite ...
  • Feux d'artifice Anosy 25 juin 2015
    Feux d'artifice Anosy 25 juin 2015
    • vendredi, 26 juin 2015 08:28
    • Photo : Njaka

    Feux d’Artifice : éclats aux multiples couleurs

    Il était 19h00 quand le premier coup a été tiré à Anosy, ce jeudi, comme dans les 112 autres districts. Dans le ciel, nuageux et laissant présager une pluie, des feux d’artifice s’éclatent aux multiples couleurs. Rouge, vert et parfois bleu. Et juste en dessous, de milliers de personne, la plupart des enfants et des jeunes, toujours ébahis par la splendeur du spectacle. « C’est toujours magnifique de voir ces feux d’artifice » réagit Nampiona, une jeune adolescente qui célèbre cette année ses 16èmes feux d’artifice. Venu avec une bande d’amie, Nampiona n’a pas choisi Anosy par hasard. Anosy régorgait d’ambiance festive. « Le plus important également c’est de faire la fête entre amie » continue la jeune adolescente, qui comptait justement profiter au maximum de ce moment unique lequel sortir le soir est autorisé de manière officielle pour les mineurs. Un peu plus loin sur la Haute ville, des centaines de personne, la plupart venues en famille, se détendent pour apprécier les feux d’artifice. Dans la foule, la famille de Njara. « Nous avons choisi la Haute ville pour la vue » explique le père de famille. Andohalo et ses environs qui sont également loin de l’euphorie d’Anosy, même…
    Lire la suite ...
  • Le Général Rakotoarison Anthony
    Le Général Rakotoarison Anthony
    • jeudi, 25 juin 2015 16:35
    • Photo : Lanation.mg

    Antananarivo : de sérieux risques d’attentat terroriste dixit le Général Rakotoarison Anthony

    Plus question de vivre le scénario de la soirée du 25 janvier 2014, pour le régime Rajaonarimampianina. Cette année, la principale mission serait d’empêcher la réalisation de toute tentative d’attentats terroristes. « Nos renseignements font état de l’existence d’une préparation d’acte de déstabilisation » explique ce jeudi 25 juin, le Général Rakotoarison Anthony, Directeur de sécurité et de renseignement de la Gendarmerie Nationale. Aussi, Mahamasina et ses environs seront quadrillés. A partir de jeudi, cinq cents éléments seront mobilisés, rien que pour les environs du lac Anosy, où seront tirés les feux d’artifice. Le travail de ces éléments sera de guetter, puis d’arrêter ceux ou celles qui pourront venir à ces endroits avec de matériel explosif ou avec des armes. La sécurité sera relevée au niveau maximum. La vigilence sera maintenu ce vendredi à Mahamasina, que ce soit devant l’entrée, dans le stade et même aux alentours. « Tous ceux qui viendront à Mahamasina demain seront fouillés » continue le Général Rakotoarison Anthony. Comme chaque année, les objets métalliques seront prohibés, tout comme les bouteilles en verre. Reste à voir comment ces éléments des forces de l’ordre comptent y prendre.  D’une source sécuritaire souhaitant garder l’anonymat, des politiciens très connus…
    Lire la suite ...
Page 138 sur 139
B1 - Polyclinique
B2 - Toa