Mahazoarivo: Ramtane Lamamra rencontre le premier ministre

  • jeudi, 06 septembre 2018 12:15
  • Britto
  • Photos fournies

« Le gouvernement entend maintenir les dates du 7 novembre et du 19 décembre pour la tenue de l’élection présidentielle ». Tel a été le propos du Premier ministre, Chef du Gouvernement, Christian Ntsay, à l’issue de sa rencontre avec une délégation de l’Union Africaine conduite par l’Ambassadeur Ramtane Lamamra, hier après midi. Il a tenu à confirmer la détermination de son gouvernement à accomplir la mission qui lui a été confiée, l'organisation de l'élection acceptée par tous pour permettre au peuple malagasy de choisir le président qu'il veut pour diriger le pays.

Le Premier ministre, de rappeler que le Gouvernement respecte la liberté d’expression, "c'est une bonne chose que tout le monde puisse s'exprimer comme il le veut mais cela ne veut pas forcément dire qu'il a raison". Le gouvernement veille toutefois à parfaire la préparation et l’avancement du processus électoral, conditionnés par l’apaisement et la maitrise de la sécurité, et ce pour aboutir à un résultat qui valide le choix des électeurs. C’est d’ailleurs l’objet de la mission d’évaluation périodique de la délégation africaine, où Ramtane Lamamra a expliqué que concernant les divergences d’opinions sur les dates du scrutin, l’Union Africaine met en avant la souveraineté politique du pays.

En d’autres termes, il revient uniquement aux Malagasy de trouver un compromis à leurs problèmes internes, tandis que pour sa part, l’Union Africaine se charge de l’accompagnement dans la préparation des élections, et du suivi de l’exécution des résolutions prises par la Haute Cour Constitutionnelle, et celles prononcées par le Gouvernement.

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.