Distinction honorifique: Patrick IMAM, Représentant résident du FMI élevé à la dignité de Commandeur de l’Ordre National Malagasy

  • lundi, 09 juillet 2018 20:35
  • Britto
  • Photos primature

« Le gouvernement de Madagascar et le FMI ont travaillé main dans la main avec à l’esprit l’objectif de gérer les finances publiques de manière saine et transparente. Madagascar est satisfait du chemin parcouru ensemble et j’ose dire que les relations entre le FMI sont bonnes » a dit le Premier ministre Christian Ntsay lors d’une cérémonie ayant élevé Patrick IMAM, Représentant résident du Fonds Monétaire International, à la dignité de Commandeur de l’Ordre National Malagasy.

Ladite cérémonie s‘est tenue dans les locaux du Ministère des Affaires Étrangères, à Anosy.

Cette distinction honorifique lui a été décernée en guise de reconnaissance pleine et entière, de la part du Gouvernement, et ce pour ses quatre années de mission à Madagascar.

Le Premier ministre a rappelé deux réalisations majeures du FMI, entre autres en 2015, un accord de principe avec les autorités malagasy a été conclu pour un appui financier au titre de la Facilité de Crédit Rapide, en vue de mettre en œuvre un programme de référence. Dans le cadre de ce programme, plusieurs réformes importantes dans la gestion des finances publiques et de l’administration en général ont été menées.

Aussi, depuis 2016, les autorités Malagasy et le FMI se sont-ils convenus sur un programme plus ambitieux entrant dans le cadre de la Facilité Elargie de Crédit (FEC).

L’on constate que cette marque de reconnaissance du gouvernement de Madagascar traduit l’excellente qualité de collaboration entre Madagascar et l’institution du Fonds Monétaire International /FMI, et que les résultats des efforts consentis tout au long des années de coopération commencent à apparaître, notamment la stabilité macroéconomique du pays, la croissance économique en pente ascendante, une mobilisation beaucoup plus accrue des recettes fiscale, et l’utilisation beaucoup plus efficiente des dépenses publiques.

 

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.