Anarchie totale

  • mercredi, 12 juillet 2017 14:27
  • Super User
  • Photo Archives Sobika

Seule une poignée de soi-disant patriotes bornés et étroits d’esprit pensent que l’origine de nos malheurs serait le fait de la Colonisation et de la France. Ce comportement ressemble à s’y méprendre à cette mentalité populaire malagasy qui pense qu’on est « malade victime d’un sortilège » (namosavin’ny olona), jamais nos concitoyens pensent que c’est leur corps qui les a trahis mais c’est le fait des autres.

Avec ce mode de raisonnement, il est ardu de faire comprendre aux gens comment être une personne responsable. Sans oublier que cette paranoïa anti-française est comparable à celle des Occidentaux vis-à-vis de la Russie et de la Chine.

L’absence de responsabilité est à l’origine de l’état d’anarchie permanent dans notre pays depuis des siècles durant. Les Malagasy ont toujours besoin de chef pour les diriger mais avec cette mentalité d’éternel assisté, ils sont devenus instables et difficiles à gouverner.

En réalité, pour nous le chef est à la fois le protecteur mais aussi, sur qui on peut rejeter tous les défauts ! Face à un tel comportement, il est tout à fait logique que les responsables en profitent afin de se remplir les poches et de se hisser au-dessus des autres.

En d’autres termes nos dirigeants ne sont pas plus responsables que le reste de la population, si la majorité de nos concitoyens volent, chapardent et pillent sous prétexte de pauvreté. Les gouvernants de leur côté en perdurant l’état d’anarchie n’hésitent pas à mettre main basse sur l’argent public basé sur l’aide extérieur.

Cette assistance financière étrangère est la base de ce que l’on clame « Etat de droit », car sans ce credo, les recettes de l’Etat ne suffisent pas à faire marcher la machine administrative, donc on se donne un visage de démocratie.

Dans la réalité ce n’est point une démocratie mais un mélange de cette dernière et d’anarchie: démocra…chie ! Dans plusieurs pays (Russie, Venezuela, Malaisie,…) existe la démocrature mixage entre démocratie et dictature plus exactement un pouvoir autoritaire.

La ressemblance entre démocrachie et démocrature réside dans l’existence d’élections dont les calendriers sont plus ou moins suivis. Par contre la majorité des démocratures ont réussi leur décollage économique à l’image de la Malaisie et la Russie, les démocrachies demeurent des Etats pauvres restant dans la catégorie des pays les moins avancés.

Il n’y a que les instituts occidentaux qui sortent des chiffres optimistes de croissance économique pour l’Afrique comme les prestidigitateurs exhibent des lapins de leur chapeau ! On ne sait pas d’où ils tirent ces chiffres mais une chose est sûre cette « croissance » ne se voit pas dans les assiettes des gens et ce depuis deux décennies.

Si la corruption persiste dans les Etats comme le nôtre, ce qu’elle fait partie de nos mentalités. La patience ne fait pas partie de notre raisonnement, on demande tout et tout de suite.

Pour résoudre cette situation, l’Etat a institué le guichet unique mais cela n’a pas encore donné les résultats escomptés à l’image des cartes grises, permis de conduire…la corruption est toujours là.

Insécurité, mafias, vols de tout genre confirment l’état d’anarchie dans lequel nous nous trouvons actuellement. Aucun corps de l’Etat n’est épargné et tout le monde attend une intervention…divine ! Désespérant non ?

Anonymous

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.
 
 
B1 - Polyclinique
B2 - Toa