Politique

  • Fampiavanana Malagasy
    Fampiavanana Malagasy
    • mercredi, 12 août 2015 22:10
    • Britto
    • Photo:Net

    Conseil du Fampihavanana Malagasy : 11 personnes pour la révision des textes l'instituant

    Le décret portant nomination des membres du Comité de Révision des Textes sur le Conseil du Fampihavanana Malagasy a été pris lors du conseil des ministres d’hier. Ils sont onze dont deux nommés au titre de la Présidence de la République et les neufs autres ont été choisis comme experts en raison de leurs compétences particulières. Ils sont : Honoré Rakotomanana, André Rasolo, Imbiky Anaclet, Rajaona Andriamanankiandrianana, Razafindravelo Elisabeth, Rakotomalala Bakoly, Papisy Ialfine, Rasoloarisoa Marie Madeleine, Randrianasolo José Bertin, Maka Alphonse et Zakariasy Patrick.
    Lire la suite ...
  • Grève des étudiants décembre 2014
    Grève des étudiants décembre 2014
    • mercredi, 12 août 2015 15:21
    • Tigre
    • Photo: Archive

    Mais où est donc passée la septième compagnie ?

    « Lors de la débâcle de juin 1940, la septième compagnie de transmission française, camouflée dans un bois, est capturée par les Allemands. Seuls trois hommes partis en éclaireurs échappent à l'ennemi : les soldats Pithivier (Jean Lefebvre) et Tassin (Aldo Maccione) et le sergent-chef Chaudard (Pierre Mondy). Ceux-ci établissent une liaison téléphonique entre leur position d'observation et le bois où la 7ème compagnie est regroupée. Malheureusement le fil traversant la route, s'étant soulevé lors de l'abattage d'un arbre, bloque une colonne allemande qui a tôt fait de comprendre la situation et d'encercler la 7ème compagnie. » (Wikipédia)Tel un film, la situation à Madagascar est au point où nous sommes en droit de se poser la question "Mais où est donc passé la 7ème compagnie", où sont nos intellos ?
    Lire la suite ...
    • mercredi, 12 août 2015 14:45
    • Andry Baliba
    • Photo:Net

    Antananarivo Renivohitra : La CENI-T confirme la victoire du TIM

    La commission électorale indépendante de la Transition confirme la victoire de Lalao Ravalomanana. Comme prévu par la loi 294- 2014/020 du 27 septembre 2014, la CENI-T proclame les résultats provisoires des élections dix jours au plus tard après l’arrivée du dernier pli. Pour l’ex faritany d’Antananarivo, le dernier pli, en provenance du district d’Ambohidratrimo a été enregistré le 04 aout auprès de la CENI-T. Parmi les 313 communes figurant à l’ex-faritany d’Antananarivo, la proclamation des résultats au niveau de la commune urbaine d’Antananarivo, par la suite de la requête déposée par l’association Freedom a tenu l’assistance hors d’haleine. Mais la CENI-T en confirmant la victoire du parti Tiko i Madagasikara n’a pipé mot sur la dite requête. De surcroit, cette requête concerne plus précisément le tribunal administratif.
    Lire la suite ...
    • lundi, 10 août 2015 16:10
    • Britto
    • Photo: Net

    Loi de finances rectificatives : Calme plat à Tsimbazaza

    Si une dizaine de projets de loi sont transmis à l’Assemblée nationale Tsimbazaza, le projet de loi de finances rectificatives pour 2015 n’y est pas encore parvenu alors qu’il devrait entrer en vigueur au mois de septembre 2015. C’est le calme plat à Tsimbazaza, pas de session extraordinaire ne se profile à l’horizon.
    Lire la suite ...
  • Christine Razanamahasoa
    Christine Razanamahasoa
    • dimanche, 09 août 2015 11:10
    • Andrianirina Fetra
    • Photo: Net

    Fianarantsoa : Disqualification ou Annulation

    Christine Razanamahasoa et la liste MAPAR aux communales du 31 juillet ont déposé deux requêtes devant le tribunal administratif et financier de Fianarantsoa. Selon les explications, la première requête demande la disqualification de Harilalaina Juliandres Irma, candidate présentée par le parti HVM. Comme argument, l’équipe de Christine Razanamahasoa évoque l’article 130 de la loi 2014-020 relative aux ressources des collectivités territoriales décentralisées, aux modalités d’élections, ainsi qu’à l’organisation, au fonctionnement et aux attributions de leurs organes, qui prévoit dans son alinéa 5 qu’ « en aucun cas les membres de la délégation spéciale ne peuvent se porter candidats lors des prochaines élections ». Une loi proposée par le Gouvernement Kolo Roger, adoptée par l’Assemblée Nationale du Quatrième République, puis appliquée par le Gouvernement Ravelonarivo par le biais du décret 2015-591 entérinant le report de la date des élections communales et municipales. Un décret qui servait « de décret de convocation des élections pour les scrutins du 31 juillet dernier » explique un juriste.
    Lire la suite ...
    • dimanche, 09 août 2015 11:05
    • Andrianirina Fetra

    Crise au plus haut sommet de l’Etat

    Et si ce n’est pas une autre bourde, cela y ressemble. Dans une publication sur sa page facebook, la Présidence de la République, par le biais de sa direction de la communication, s’est excusée d’avoir « diffusé une information non avérée » concernant la participation de la Grande île aux jeux des îles de l’Océan indien. Pire, la direction, en question, a bien précisé, qu’il ne s’agissait pas de piratage informatique. « Aucun des canaux internet de la Présidence n’a été piraté » précise la publication. Et pourtant quelques heures plutôt, la Présidence de la République annonce sur sa page facebook le « retrait de Madagascar des jeux ».
    Lire la suite ...
    • samedi, 08 août 2015 10:55
    • Andry Baliba
    • Photo: Sobika Fianarantsoa

    Viva Fianarantsoa : Un secret de polichinelle

    Le studio de la radio-télévision Viva Fianarantsoa a été saccagé et pillé par des hommes armés et cagoulés en pleine crise post-électoral. La station a cessé d’émettre et Haritiana, le journaliste de Viva est en garde vue au niveau de la gendarmerie. Voilà ce qu’on appelle secret de polichinelle. Mais en tout cas, j’ai encore des petites bouches à nourrir. Une situation qui m’oblige à peser mes mots. Toutefois, je craints fort que ce geste va entraîner à nouveau le pays dans une crise interminable. Des langues de bois qui se cachent derrière les réseaux sociaux parlent d’une réponse du berger à la bergère en faisant allusion à la crise de 2009. Mais, ça n’a rien à voir. En 2009 la crise a été déclenchée par un soulèvement populaire tandis qu’à Fianarantsoa, la chaîne Viva n’a fait que son travail : rapporter les informations mais, le fait de relater les requêtes du parti MAPAR devient-il aussi un pêché maintenant ? Où est la démocratie si on brûle et saccage les stations qui ne nous brossent pas dans le sens du poil? C’est bien dommage puisque ce n’est que le début de la fin d'un règne dictatoriale.
    Lire la suite ...
  • Saccage station Radio-TV Viva Fianarantsoa
    Saccage station Radio-TV Viva Fianarantsoa
    • samedi, 08 août 2015 08:36
    • Tigre
    • Photo: fournie

    VIVA FIANARANTSOA victime de la terreur

    Des éléments armés et cagoulés se sont introduits au Siège de la station TV Radio VIVA de Fianarantsoa aux alentours de 2:00 du matin. Tous les matériels de production et de diffusion de cette station ont été pillés et enlevés de forces par ces individus commandités.La tension sociale monte depuis la contestation par la population du résultat provisoire manipulé des bureaux de Votes, conférant une victoire par la CENI-T au candidat du parti au Régime HVM.Haritina, un journaliste de Viva est actuellement détenu à la Brigade de la gendarmerie.
    Lire la suite ...
    • jeudi, 06 août 2015 14:01
    • Andry Baliba

    Madagascar n’est pas un paillasson

    Presque 24 heures après l’incident survenu durant la cérémonie de remise de médaille pour la jeune haltérophile malagasy aux 9e Jeux des îles de la Réunion, l’affaire continue d’alimenter les conversations aussi bien dans les travées de couloirs des bureaux que dans les réseaux sociaux. Les avis se divergent mais leur point commun c’est que les Malagasy se sentent offusqués. Est-ce qu’on peut imaginer une cérémonie de la francophonie à Madagascar sans autorisation de brandir les bleu blanc rouge de la France ni de fredonner « la Marseillaise ». Le Ministre de la Jeunesse et des Sports Jean Anicet Andriamosarisoa a demandé, sur écrit une excuse officielle et en public de la personne ayant causé cet incident dans un délai de 24 heures pour laver l’affront perpétré à l’encontre de la dignité de la Nation Malagasy. Mais si la personne concernée refuse de présenter ses excuses que va-t-on faire ? Se retirer des Jeux comme le souhait de certains Malagasy ayant formulés une pétition adressée au Président de la République française et malagasy et c’est fini ? Comme si de rien n’était ?
    Lire la suite ...
    • mercredi, 05 août 2015 22:26
    • Andrianirina Fetra
    • Photo: Sobika

    Vigilance, forte pluie de requêtes annoncée

    Il y a deux jours, les tananariviens se sont réveillés avec un ciel grisâtre et une pluie presque abondante. Une mauvaise journée pour les travailleurs et les élèves qui passent leur examen. Les pluies devraient continuer, annonce les ingénieurs spécialisés en météorologie. Pourquoi ? Peut être bien à cause du changement climatique. Un changement qui fera en fin d’année, l’objet d’une conférence internationale à Paris. Madagascar y sera certainement représentée, même privé de son drapeau. Fermons la parenthèse. La pluie devrait continuer à tomber. Mais probablement du côté d’Anosy, du moins, pour Antananarivo, là où travaillent les juges du tribunal administratif et financier, chargé de traiter puis de publier les résultats officiels des élections communales. Et ce sera probablement le cas dans les autres localités où sont implantés les tribunaux administratifs. Mais cette fois-ci, ce sera une pluie de requête. Des requêtes d’annulation de voix ou des requêtes de disqualification de candidat. A Antananarivo par exemple, Lalatiana Rakotondrazafy pour la capitale aurait déjà déposé sa requête aux fins de disqualification de sa concurrente Lalao Ravalomanana. Le Tribunal administratif d’Antananarivo aurait déjà reçu deux autres requêtes.
    Lire la suite ...
Page 60 sur 67