Politique

  • Alain Ramaroson
    Alain Ramaroson
    • vendredi, 24 juillet 2015 15:39
    • Miangaly
    • Photo: Net

    Alain Ramaroson refait surface

    Après des semaines de silence, Alain Ramaroson refait surface et dénonce l’impunité qui prend de plus en plus d’envergure. Un fait néfaste non seulement pour le pays mais également pour les descendants de la population malagasy. « Madagascar a besoin d’une refondation totale pour s’en sortir et pour ce faire, toute personne ayant l’audace de dénoncer et de lutter contre les irrégularités, la violation de la loi et toute défaillance est tenue à se lever et à prendre ses responsabilités. Une des raisons qui me pousse d’ailleurs à soutenir la candidate Lalatiana Rakotondrazafy. C’est un candidat d’une compétence considérable pouvant rétablir la capitale. C’est le genre de dirigeant dont le pays a besoin » soutient-il. Par ailleurs, concernant l’accident qui a mis en cendre sa demeure, Alain Ramaroson a souligné que l’enquête poursuit son cours.
    Lire la suite ...
  • Mahatante Jean de Dieu - Siteny  Randrianasoloniaiko - Dédé Sidson Vitasoa
    Mahatante Jean de Dieu - Siteny Randrianasoloniaiko - Dédé Sidson Vitasoa
    • vendredi, 24 juillet 2015 13:12
    • Britto
    • Photo: fb

    TOLIARA : Remake et duel à distance entre Maharante et Siteny

    Le questeur I de l’Assemblée nationale, député Siteny Randrianasoloniaiko, a soutenu publiquement le candidat de Tomira (Toliara Miharo Raiky) à la mairie de Toliara, Dédé Sidson Vitasoa, qui était auparavant parmi ses adversaires politiques et son ennemi juré lors des élections législatives de décembre 2013. «En politique, les alliances et les contre-alliances sont de règle. Il n’y a pas d’ennemi, il n’y a que des amis surtout dans le cas du développement de ma ville», a affirmé Siteny. «C’est vrai qu’il ne m’a pas soutenu lors de ma candidature, mais j’ai remarqué en lui un homme qui a toujours été proche de la population de Toliara ces sept dernières années», a-t-il avoué.Des élections sur fond d’inquiétude.Les observateurs politiques pensent que les communales du 31 juillet dans la commune urbaine de Toliara seront le remake à distance du duel entre Maharante (Bevata) et Siteny (Behozatse). Le Ministre Maharante (président d’honneur du Tomira) soutient le candidat du HVM Jean Behaja. Siteny soutien de poids avec ardeur, à quelques jours du scrutin, que Dédé Sidson a toujours été au four et au moulin dans les actions sociales (soutenir le bien-être de la population des bas quartiers du cité du soleil, surtout durant le…
    Lire la suite ...
  • Raveloson constant
    Raveloson constant
    • jeudi, 23 juillet 2015 13:36
    • Britto
    • Photo: Njaka

    Constant Raveloson : Le temps de la pensée unique est révolu

    Le bouillant Constant Raveloson est intransigeant en ce qui concerne sa position face aux communales du 31 juillet. Le temps de la pensée unique est révolu, a-t-il dit lors d’une conférence de presse tenue à Faravohitra ce matin. A Constant Raveloson de marteler qu’interdire à nos concitoyens d’exprimer librement leur opinion, c’est entraver la liberté individuelle garantie par la Constitution.
    Lire la suite ...
    • mercredi, 22 juillet 2015 11:36
    • Britto

    Médias: Antananarivo Radio et Télévision fermée

    Jamais deux sans trois. Après MBS média de Marc Ravalomanana et VIVA de Andry Rajoelina, la Radio et Télévision de la Commune Urbaine d’Antananarivo (ATV) elle aussi, est fermée depuis le 20 juillet 2015.Sa licence d’exploitation a été retirée depuis le 9 juillet 2015 par le ministère de la communication et de l’information et de la relation avec les institutions pour manque de dispositions du cahier de charges. L’ATV est une société publique, gérée comme une société privée, ce qui a amené le ministère à lui retirer sa licence.Pour les observateurs avertis, cette fermeture de l’ATV est une décision d’ordre politique. C’est une fuite en avant du pouvoir par peur de l’arrivée de Lalao Ravalomanana ou de Lalatiana Rakotondrazafy à la Mairie.
    Lire la suite ...
    • mardi, 21 juillet 2015 14:13
    • Andry Baliba

    « Les Lois ne peuvent plaire à tous…. »

    Les modifications de dernières heures perpétrées par la Commission électorale indépendante de la Transition et le ministère de l’Intérieur juste avant l’ouverture de la campagne électorale a suscité des réactions plutôt négatives de la part des chefs de partis. Certains leaders politiques n’ont même pas caché leur crainte d’une possible crise post-électorale.En réplique, « les lois ne peuvent plaire à tous mais dans un pays démocratique comme Madagascar nous sommes dans l’obligation d’observer la loi en vigueur, la bonne gouvernance et l’Etat de droit » a déclaré, ce mardi 21 juillet, le numéro un du Palais de Mahazoarivo, Jean Ravelonarivo. Ne pas y aller avec le dos de la cuillère. Le général Jean Ravelonarivo a prévenu que la loi existe aussi pour ceux qui ne veulent pas s’y soumettre. « Mais je crois à la sagesse des Malagasy. Nous devrons attendre calmement les résultats des élections qui seront, de surcroît, observées par les Etats-Unis ainsi que l’Union africaine » espère-t-il.
    Lire la suite ...
    • lundi, 20 juillet 2015 12:07
    • Britto

    Commune Urbaine d'Antananarivo : Un leader syndical devant le CODIS

    Dr Tsinjo Rakotomaharo le leader syndical du personnel de la commune urbaine d'Antananarivo sera traduit devant le Conseil de discipline ce mardi 21 juillet. Motif évoqué : deux absences non justifiées. Le PDS de la CUA, le Colonel Ramiaramanana a été ferme devant les employés ce matin et a stipulé de ne pas étaler en public ni par voie presse si problème il y a. Une consigne mal accueillie par les employés dont certains ne tardaient de siffler en réaction.
    Lire la suite ...
    • lundi, 20 juillet 2015 10:42
    • Andrianirina Fetra
    • Photo: Net

    Antananarivo: Faire respecter la loi et la discipline, le défi est lancé...

    Reconstruire, relever, libérer la ville, chacun des neufs prétendants à la magistrature de la capitale ne manque ni d’idée ni de projet.Pour convaincre par exemple l’électorat tananarivien, la dame de fer de la mairie du temps de Guy Willy Razanamasy met en exergue son expérience. « La cité est régie par des textes de loi. Il faut les faire appliquer » a-t-elle souligné en parlant de la gestion des marchés.
    Lire la suite ...
    • vendredi, 17 juillet 2015 22:10
    • Miangaly
    • Photo: Net

    Manque de sensibilisation sur l'élection en elle même

    Ketakandriana Rafitoson, membre du Sefafi, réitère à nouveau une élection précipitée. Elle n’est pas la seule à remarquer les défaillances mais il a fallu tenir la date fixée coûte que coûte. Selon elle, l’éducation citoyenne est largement insuffisante que la plupart des électeurs ignorent le pourquoi du vote. « La société civil œuvrant pour les élections et la CENI-T ont procédé à l’éducation citoyenne pour leur rappeler leurs droits en tant que citoyen mais, les travaux effectués restent insuffisants » martèle-t-elle. Elle a souligné que même la plupart des candidats ne connaissent pas les travaux qui les attendent. Ils se portent seulement candidat pour se faire élire. « J’estime en effet que les informations sur les élections sont largement insuffisantes » poursuit-elle.
    Lire la suite ...
    • jeudi, 16 juillet 2015 14:00
    • Britto

    Election communale : Aucun parti ne couvre les 1695 circonscriptions

    Les statistiques parlent d’elles-mêmes. Aucun parti politique ne couvre les 1695 circonscriptions électorales. Pourtant, le HVM reste en tête, le parti présidentiel est présent dans 1689 communes. La liste Indépendant se trouve en deuxième position avec 1224 candidats suivie par le parti Tiako i Madagasikara avec ses 1118 candidats. A la quatrième place se trouve le MAPAR qui couvre 873 communes. Ils sont 7321 candidats dont 443 (6,05%) femmes qui s’adjugent les 1695 sièges de Maire. 22 des 1695 circonscriptions électorales n’enregistrent qu’un seul candidat chacune.
    Lire la suite ...
  •  Livraison des bulletins auprès des circonscriptions électorales hautement sécurisée
    Livraison des bulletins auprès des circonscriptions électorales hautement sécurisée
    • lundi, 13 juillet 2015 14:20
    • Andrianirina Fetra
    • Photo: Sabine OHAYON_PNUD

    Communales: Livraison des bulletins auprès des circonscriptions électorales hautement sécurisée

    Commandés à Dubaï, les bulletins de vote sont arrivés dans la capitale le weekend dernier. Ils ont été réceptionnés par le Président et les techniciens de la CENI-T accompagnés par des responsables du bureau du PNUD à Madagascar. Les 129 palettes contenant les bulletins, les enveloppes inviolables et les PV autocopiants pour les résultats ont été remises officiellement ce lundi par le PACEM à la Commission Electorale Nationale Indépendante pour la transition. Il incombe maintenant à la CENI-T de dispatcher ces matériels de vote auprès des circonscriptions électorales. Leur livraison sera hautement sécurisée. «La sécurisation des matériels de vote sera renforcé » annonce Ndrina Mamy Ralaiariliva, Président de la CENI-T au cours de la cérémonie de réception qui s’est déroulé à Andraharo. Pour rappel, l’impression de ces bulletins ont été pris en charge par le PNUD, la SADC, le gouvernement Norvégien ainsi que le gouvernement Japonais dans le cadre du Projet d’appui au cycle électorale de Madagascar (PACEM).
    Lire la suite ...
Page 39 sur 43
B1 - Polyclinique
B2 - Toa