Politique

    • jeudi, 13 juillet 2017 13:37
    • Tigre
    • Photos Fournies

    SMM: Dernier souci du Conseil des ministres

    La grève des Magistrats entre dans son 3ème jour, le bras de fer continue entre les Magistrats regroupés en bloc derrière le Syndicat des Magistrats de Madagascar, SMM, et les dirigeants qui veulent toujours mâter la grève par des coups de communication et argumentations farfelues. Les Tribunaux dans tous Madagascar ont renforcé leur revendications, que les dirigeants ne s'interfèrent pas dans les affaires judiciaires. Fût la consternation, après le conseil des ministres hier mercredi 12 juillet, que les problèmes posés par les Magistrats, n'étaient même pas à l'ordre du jour, en tout cas, rien dans les comptes-rendus, toujours laconiques d'un conseil, communication sur des voyages par-ci, forums et réunions par-là.
    Lire la suite ...
    • mercredi, 12 juillet 2017 14:27
    • Super User
    • Photo Archives Sobika

    Anarchie totale

    Seule une poignée de soi-disant patriotes bornés et étroits d’esprit pensent que l’origine de nos malheurs serait le fait de la Colonisation et de la France. Ce comportement ressemble à s’y méprendre à cette mentalité populaire malagasy qui pense qu’on est « malade victime d’un sortilège » (namosavin’ny olona), jamais nos concitoyens pensent que c’est leur corps qui les a trahis mais c’est le fait des autres. Avec ce mode de raisonnement, il est ardu de faire comprendre aux gens comment être une personne responsable. Sans oublier que cette paranoïa anti-française est comparable à celle des Occidentaux vis-à-vis de la Russie et de la Chine.
    Lire la suite ...
    • mercredi, 12 juillet 2017 08:07
    • Tigre
    • Sary Njaka

    CENI: Mitaky fahaleovan-tena ny mpikambana

    Nampita ny tatitry ny asa vitany tany amin’ny Praiministra lehiben’ny Governemanta ilay vaomiera fakan-kevitra sy fandinihina ny fanatsarana ireo didy aman-dalana mifehy ny fifidianana eto Madagasikara, izay notarihin’ny solontenan’ny Filohan’ny Vaomiera Mahaleotena Misahana ny ‘Fifidianana (CENI) ny alakamisy 29 Jona 2017 lasa teo. Ahitana pejy 58 ny tatitra izay nataon’io vaomiera io rehefa nikatroka nandritra ny roa volana ny 24 aprily hatramin’ny 28 jona 2017 tamin’ny fandinihina ny manodidina ny lalana manan-kery mifehy ny fifidianana malagasy ho fanatsarana izany. Nanambara izany ny Filohan’ny CENI teny amin’ny Ministeran’ny serasera Nanisana.
    Lire la suite ...
    • mardi, 11 juillet 2017 16:41
    • Tigre

    SMM: Tofoka tanteraka amin'ny tsindry atao an'ireo Mpitsara

    Tsy nahomby ireo fanairana natao teo aloha, ny filazana an-gazety maro samihafa. Manohy manao izay danin'ny kibony hatrany ireo mpitondra, tsy miraharaha ny didim-pitsarana, manao ramatahora, manindry sy te handidy ny Mpitsara amin'ny didy avoakany. Manginy fotsiny ny fiarovana ny olona efa hita miharihary fa manao ny tsy mety. Mihamahazo vahana ny fitsaram-bahoaka, satria ataon'ny olona kapoka iray avokoa ireo Mpitsara izay tsy atokisan'ny olona intsony. Niantso ireo namany ary ny Sendikan'ny mpitsara nanomboka androany hampitsahatra ny asan'izy ireo ka hiditra amin'ny fitokonana. Nanaraka izany grevy izany avokoa ireo amabaratongam-pitsarana rehetra manerana ny Nosy, hatrany amin'ny toerana farany alavitra toy ny any Ambanja, Morombe, Mandritsara, akaiky an'Antsakabary. Ny Fitsarana Ambony 6 manerana ny Nosy dia nampiato ny asany avokoa.
    Lire la suite ...
    • jeudi, 06 juillet 2017 19:45
    • Britto
    • Photo Archives Orange

    Débat démocratique: Hajo Andrianainarivelo demande un face à face radio-télévisé avec Mahafaly Olivier

    Ceci en application de l'article-23 de la Loi 2011-013 portant statut de l’opposition et des partis d’opposition, qui stipule que : “Il est institué, un débat démocratique entre le Chef de l’opposition officiel et le Premier ministre tous les troisièmes vendredi du mois de janvier et le premier vendredi du mois de juillet. En outre, un débat périodique est organisé entre le Chef de l’Opposition officiel et les membres du Gouvernement, et qui sera transmis sur les Chaines de média publiques”. Dans sa lettre du 5 juillet 2017, adressée au Premier ministre Chef du Gouvernement, Hajo Andrianainarivelo a précisé qu’en tant que seul Parti de l’opposition déclarée officiellement auprès de l’Assemblée Nationale et le Ministère de l’Intérieur, le parti Malagasy Miara-Miainga, dont il est le président national, est disponible pour ce débat démocratique qui doit avoir lieu le vendredi 7 juillet 2017.  
    Lire la suite ...
    • jeudi, 06 juillet 2017 17:16
    • Tigre
    • Photo Archives Madagascar Actualité

    Randrianasolo Nicolas: 345 millions Ariary d'indemnité

    Le sulfureux Député Nicolas Randrianasolo a perçu, au total, 345 millions Ariary (un peu moins de 2 milliards fmg) de frais et indemnités divers pour ses sorties à l'étranger. Le Député, élu dans la circonsription de Betroka, est effectivement remarqué par ses nombreuses sorties du territoire pour diverses missions, dont on ne sait rien du résutat. Il est le Président de la commission Sécurité à l'Assemblée Nationale. On a le droit de se poser la question des actions parlementaires et diverses lois qu'il a proposé pour éradiquer l’insécurité rurale et urbaine dans le pays. La maîtrise des fitsaram-bahoaka, et les dérives de Dina en tout genre. Même sa région, Betroka, est classée zone rouge vive. Sans sous-estimer la personne, comme c'est un élu du peuple, mais un gendarme à 2 barrettes, comment peut-il se narguer prétendre donner ses instructions en matière de sécurité face à un général, sauf barricader l'entrée d'un stade pour une simple danse de Zumba d'un cow-boy (comprendre, mpiandry omby vavy be ronono)?  
    Lire la suite ...
    • jeudi, 06 juillet 2017 09:31
    • Super User
    • Photo Archives Sobika

    Chaîne de corruption

    Depuis quelques mois l’affaire Claudine Razaimamonjy occupe la une de l’actualité et occulte tout le reste comme si cette dame représente à elle seule la Corruption à Madagascar. Mais comment a-t-elle pu en arriver là ? Qu’est-ce qu’on n’a pas entendu comme divagations la concernant : possession de talismans, sortilèges diverses… ! Comme si elle était la seule dans cette histoire de corruption. En effet comment cette dame seule aurait pu commettre toutes ces démarches et arriver à s’accaparer les marchés publics sans qu’il y ait des complices à différents niveaux. C’est là que le bât blesse, personne ne s’intéresse à ceux qui l’ont aidé à atteindre ses objectifs.
    Lire la suite ...
    • lundi, 03 juillet 2017 21:29
    • Britto
    • Sary nomena

    Fankalazana ny faha-15 taonan'ny TIM: Omeko tsy omeko, hoy ny Fanjakana HVM

    Zoma 30 jona 2017, namoaka taratasy manome alalana ny Tiako i Madagasikara hankalaza ny faha-15 taonany eo amin'ny kianjabe Mahamasina ny prefen'Antananarivo ary nanipika fa iantohan'ny mpikarakara ny filaminana sy fandriampahalemana. Efatra andro aty aoriana, nofoanan'ny Prefen'Antananarivo ny fanomezan-dalana nomeny noho ny antony fandriampahalemana araka ny loharanom-baovao eo ampelan-tanany, izay mijanona ho tsiambaratelony.
    Lire la suite ...
    • mardi, 27 juin 2017 08:30
    • Tigre
    • Photos Njaka

    Iavoloha

    Galerie photos Iavoloha 26 juin 2017
    Lire la suite ...
    • vendredi, 23 juin 2017 12:35
    • Super User

    Démocrature et démocrachie

    Pour les politologues occidentaux la démocrature désigne un système hybride que l’on voit se répandre un peu partout dans le monde: comme en Russie, au Venezuela, en passant par la Turquie et l'Asie centrale mais aussi en Afrique. La démocrature mêle des éléments de la démocratie, comme la tenue d'élections plurielles, mais pour un parti unique avec un pouvoir autoritaire pour ne pas dire dictature comme le bolivarisme au Venezuela, l’AKP en Turquie, voire l’UMNO en Malaisie. Ce néologisme est apparu vers le début des années 90 dans l’ouvrage de Max Liniger-Goumaz, économiste et sociologue suisse: La démocrature, dictature camouflée, démocratie truquée (1992). Il parle d’un régime avec toutes les apparences d'une démocratie (Constitution, élections, séparation des pouvoirs…) mais en réalité, fonctionne comme une dictature. Les dirigeants avec son administration, aidé ou non par des partis alliés, manipulent les institutions et les médias afin de perpétuer leurs pouvoirs.
    Lire la suite ...
Page 3 sur 44
B1 - Polyclinique
B2 - Toa