Filtrer les éléments par date : mardi, 04 septembre 2018

Nanomboka tamin’ny 9 ora maraina teto amin’ny sekoly Filadelfia FJKM ny dinidinika niharahan’ireo mpampianatra hitsara ny taratasim-panadinana BEPC, ka ny taranja malagasy sy SVT (Science de la Vie et de la Terre) izay efa vita, ny andro voalohany, no nisantarana izany.

Nivoaka teto ny fahavitsian’ny mpitsara raha oharina amin’ny isan-taona, ary tsy nahitana mpampianatra avy amin’ny Lycée Mixte izay tokony ho mpandrindra isaka ny taranja, ka voatery izay vonona teto ihany no nifanarahana.

Nanaitra, hoy ireo mpitsara ny laza adina SVT, fa zavatra tsy tafiditra tao anaty programa mihitsy nefa nivoaka, hoy izy ireo, ary isa 5 be izao izay tena manan-danja.

Publié dans Vaovao

Andro faharoa amin’ny fanadinana BEPC eto Madagasikara ity talata 04 septambra 2018 ity. Ny taranja frantsay sy matematika no atrehin’ny mpiadina anio.

(Jereo Sary Tohiny)

 

Publié dans Tselatra
mardi, 04 septembre 2018 12:37

Tolagnaro: Nandravarava indray ny afo

Nitrangana haintrano indray teto Tanambao. Ravan’ny afo tanteraka tao anatin’izany ny tranombarotra karana iray sy toeram-pivarotana entana madinika maromaro.

Publié dans A la Une

Trano mirefy 15mx12m izay ahitana efitra enina no haorina. Santatry ny mbola ho tanterahana any amin’ny faritra hafa io hoy i Hery Rakotomanana, filohan’ny CENI.

Ny sabotsy 1 septambra teo no notontosaina ny hady fototry ny trano. Haharitra 90 andro ny asa. Ny Kaominina ambonivohitra Ambatondrazaka no nanolotra ny tany. 200 tapitrisa Ariary ny vola ho lany amin’ny fananganana azy.

Nanambara ny filohan’ny CENI fa tokony ho filamatra amin’ny fomba fiasa ireo tomponandraikitra aty Ambatondrazaka satria sarotra hoy izy ny niady ny mba hananganana io trano voalohany io.

(Jereo Sary Tohiny)

 

Publié dans Tselatra
mardi, 04 septembre 2018 08:31

Semaine de tous les dangers

La date butoir de 08 septembre est proche, à cette date le président Hery Rajaonarimampianina, devenu candidat à sa propre succession, doit déposer sa démission au risque de se faire disqualifier aux prochaines présidentielles dans deux mois.

Tous les acteurs politiques se font silencieux en attendant cette échéance qui est une toute première dans notre vie nationale. En effet, rares sont les Etats réclamant dans leur Constitution la démission de celui en exercice s’il veut se représenter aux élections !

Dans les coulisses, plusieurs candidats se réunissent afin de concocter un report des élections. Selon des sources dignes de foi, une requête a été déposée auprès de la Chambre Administrative pour une demande de report à cause de « la date qui tombe dans la période de pluie », et la vice de forme pour la convocation des électeurs.

La supplique passera devant les juges, selon toujours les indiscrétions, mardi 4 septembre.

Le N°1 de la Chambre Haute, Rivo Rakotovao, attend avec impatience le jour où il montera sur le trône ! Dont il ne pourra jamais y accéder par voie électorale !

Publié dans Editorial