Filtrer les éléments par date : vendredi, 02 mars 2018

Le juge qui a placé Houcine Arfa sous mandat de dépôt à Tsiafahy a été arrêté par la police hier soir, arrestation décriée par le syndicat des Magistrats comme illégale.

Plusieurs juges, à la connaissance de cette arrestation ont débrayé ce jour, et le syndicat s'est déplacé à Ambatolampy où le juge Haingo a été déféré.

Le TPI d'Ambatolampy a donné une Liberté Provisoire au juge Haingo Ramiandrisoa.

Le SG du syndicat des pénitenciers, Realy Cesar Diderot, quant à lui a été placé sous mandat de dépôt et transféré à Arivonimamo.

 

Publié dans Fil info

L'Université RUND a décerné le titre Doctor Honoris Causa pour le président Rajaonarimampianina, ce vendredi le 02 mars lors de la rencontre avec les étudiants Malagasy.

 

 

Publié dans Fil info

D'après notre source en Russie, Le président Rajaonarimampianina a rencontré en privé le président Russe Vladmir Poutine, hier jeudi 1er mars au Kremlin.

La rencontre avec les étudiants à l'Université a dû être annulée hier.

Publié dans Fil info

Un terrible accident est survenu hier soir sur la route nationale n°34, entre Malaimbandy et Ambatolahy. Un jeune indien métisse-malagasy, cousin du maire Malaimbandy, est mort sur le coup.

 

Publié dans Fil info

Russie: Road show avec MAE et Min Agri Russie

 

Publié dans Fil info

Coup de tonnerre dans le milieu juridique, le juge d'instruction Haingo Ramiandrisoa, celui qui était en charge du dossier Houcine Arfa et qui l’a placé sous mandat de dépôt à Tsiafahy sera déféré au Parquet d’Ambatolampy. D’après notre source, il serait soupçonné, avec cinq autres personnes, d'avoir été impliqué dans l’évasion du Français Houcine Arfa. Le juge est déjà enquêté.

Des hauts responsables du ministère de la justice ont donné ce matin, une conférence de presse, à Faravohitra, pour faire savoir que l’enquête autour de cette évasion spectaculaire de Houcine Arfa avance. Et de continuer, qu’un chauffeur de taxi, des agents de l’administration pénitentiaire, médecin et magistrat sont impliqués dans cette affaire sans citer des noms.

Affaire à suivre !

Publié dans Fil info

Hery Rajaonarimampianina accompagné de trois ministres, Marcel Benjamina Ramanantsoa (MEPATE), Ying Vah Zafilahy (Mines) et Edmond Harrison Randriarimanana (Agriculture) et deux conseillers dont l’ancien ministre et directeur de campagne de Camille Vital à la présidentielle de 2013, Mamy Ratovomalala et Mbola Rajaonah.

La délégation présidentielle a partagé un petit déjeuner avec le personnel de l’ambassade et quelques représentants de la diaspora malagasy en Russie.

Cet après-midi, Hery Rajaonarimampianina ira à l'Université russe de l'amitié des peuples (RUDN) où il rencontrera la diaspora malagasy en Russie, pour la promotion de son « Fisandratana 2030 » ?

 

 

Publié dans Fil info
vendredi, 02 mars 2018 10:20

2 mars

Journée mondiale de prière.

 

Publié dans Fil info

Araka ireny antso nataonao ireny Président Patrick dia vonona aho hijoro vavolombelona amin'ny zavatra niaina taty am-ponja.

Izaho taty Diego no MD, narary mafy aho tao am-ponja, nandeha infirmerie tao dia 22 ny tension tamin'izay, dia hoy ilay Major tamiko, tsy misy zon'olombelona aty fa ianareo gadra no anaranareo.

Dia nitaraina tamin'ny Chef d'établissement ny reniko sy ny vadiko dia nangatahiny 1 million ariary (5 millions fmg) dia avelany hamonjy hopitaly.

Publié dans Sociale

En apparence, l’affaire Houcine Arfa ou « Arfagate » ne semble plus occuper la Une de nos quotidiens ainsi que celle des réseaux sociaux, les révélations continuent d’apparaître au grand jour. Après son évasion digne des films d’action américains, le conseiller spécial du président a d’abord révélé les corruptions qu’il a dû faire afin de s’échapper des geôles de la grande île.

Avec les sommes de plusieurs dizaines de milliers d’Euros qu’il a distribué aux plus hauts responsables de la Justice malagasy, le ministère public de notre pays a porté plainte devant la justice française contre celui qu’il qualifie d’ « usurpateur de titre » de « fugitif » qui s’est soustrait au jugement des tribunaux et le qualifiant de « récidiviste » avec une peine de 13 ans de prison.

Publié dans Editorial