Filtrer les éléments par date : vendredi, 16 mars 2018

Mijojo ny orana eto Maroantsetra. Atahorana ny fiakaran’ny rano manomboka anio alina na eto an-tampontanana na any amin’ireo kaominina manodidina. Misy tafio-driotra fa hatreto dia tsy mbola misy ahiana.

(Jereo Galerie Photo)

Publié dans Tselatra
vendredi, 16 mars 2018 22:42

Nosy Be: Namono olona ny rivodoza Eliakim

Namela takaitra teto Dzamandzar sy Tanambao ny rivodoza Eliakim. Nifofofofo ny rivotra androany tokony ho tamin'ny 4 ora maraina. Vokany nisy 30 eo ny trano rava ka lehilahy iray, 30 taona eo, no namoy ny ainy tamin’izay. Avy any Toamasina no fiaviany, ary tsy manana havana eto Nosy Be. Misy ihany koa ny maratra ary 100 eo ho eo ireo olona traboina.

Miezaka mandamina ny raharaha ny avy amin’ny Kaominina.
Tao Anjiabe Nosy Komba ihany koa dia nisy lehilahy iray natelin’ny rano. Araka fitantarana dia nisy telo lahy izy ireo no niala tao Andampy Darsalam eto Nosy Be hiazo an’Antanibe Andrefana. Nosy hiditra Antanikely anefa dia vaky ny lakana nitondra azy ireo, ka izay no naha fefika ny iray tao Anjiabe.

Publié dans Tselatra

Nandray ny toerana mpitantana ny foibe iraisam-paritry ny Bianco eto Fianarantsoa amin'ny fomba ofisialy i Andriamasy Romain Jocelyn ny andron'ny 15 marsa 2018.

Mandimby toerana an-dRamananarivo Heriniaina ny tenany, teo anatrehan'ny Tale jeneralin'ny Bianco Jean Louis Andriamifidy, izay tonga nanatrika ny lanonana famindram-pahefana sy ireo tompon'andraikitra isan-tsokajiny eto an-toerana.

Publié dans Tselatra

Nampikoropaka ny Ray aman-drenin’ny mpianatra ity tranga niseho tao amin’ny EPP Amboangibe ity.

Voatery nentina haingana teny amin’ny CSB2 Amboangibe ireo ankizy nalemy ka narahi-maso akaiky ny fahasalaman’izy ireo, nialoha ny nandefasana azy ireo namonjy ny fianakaviana.

Nitondra fanazavana ny Médecin Inspecteur Sambava, Dr Volamiharana Adelaide androany mba hampitony ny savorovoro naterak’izany satria efa nandeha ny feo manerana iny faritra iny fa maty ireto ankizy efatra ireto.

Publié dans Vaovao

Tsy naharitra ela fa ny tolakandro teo ihany dia nahazo vokatra ny avy eo anivon'ny Polisim-pirenena Mahajanga. Voasambotra ireo tompon'antoka tamin'ny famakiana ny Microcred Mahabibo omaly hariva.

Publié dans A la Une

Au moins 30 maisons situant au bord de la mer sont ravagées par le cyclone Eliakim occasionnant d'énorme érosion marine dans le Fonkotany d'Ambinany.

95 sinistrés ont été provisoirement relevés.

 

Publié dans Fil info

Le Préfet a fait une déclaration que tous les établissements scolaires, toute l'administration et sociétés privées sont fermés, pour cause Météo.

(Voir suite Photo Galerie)

Publié dans Fil info

Manao filazana ny Préfet de police Rabenandriamanitra Louis Sabbatin, fa noho ny toetr'andro dia tsy mianatra avokoa ny mpianatra ary tsy miasa avokoa ny mpiasa, na miankina na tsy miankina amin'ny fanjakana.

(Jereo tohin'ny sary Galerie)

 

 

Publié dans Tselatra

Noho ny toetrandro izay miharatsy hatrany, ary efa filazana LOKO MENA, dia miato ny asa aman-draharaha rehetra, na miankina na tsia, ato amin'ny Faritra Atsinanana manomboka ny zoma 16 marsa 2018 mandram-piandry ny filazana manaraka.

Hita anefa fa mbola misy fiara taxi-brousse mameno voyageur ihany amin'izao.

 

Publié dans Tselatra
vendredi, 16 mars 2018 08:42

Combattre la corruption

Tel un cancer au stade final, la corruption tue la Nation Malagasy. Elle a tellement pris de l’ampleur que cette anomalie est devenue une habitude, voire la norme dans les esprits, et pourquoi pas, avec le temps, une « tradition culturelle » chez la majorité de nos compatriotes.

Cela commence par les pourboires ou bakchichs que beaucoup ont l’habitude de refiler aux petits fonctionnaires afin d’ « accélérer » la sortie des dossiers, et ce, depuis presqu’un demi-siècle, pour prendre des proportions plus grandes, pour ne pas dire graves, touchant tous les secteurs de la vie publique.

Gare à ceux ou celles qui font fi ne pas savoir ces pratiques du petit tour de main (otra) pour les forces de l’ordre, aux millions de MGA que l’on refile aux plus hauts responsables afin de ne pas « être inquiété » à la suite de délit, voire de crime commis au vu et su de tout le monde.

En 58 années de retour de l’indépendance, aucun secteur de l’administration n’a été épargné par la corruption, et à chaque échelon, on clame que c’est la pauvreté qui en est la principale origine, c’est peut-être vrai en partie quand on parle des petits bakchichs et pourboire à destination du petit personnel trimant pour leur pain quotidien. Mais s’agissant de la délivrance de faux titres de propriété par certain personnel du Service des Domaines, cela relève d’un acte grave de débauche car certains sont prêts à payer des millions de MGA afin d’obtenir des titres fictifs devenus subitement légaux !

Publié dans Editorial
Page 1 sur 2