Filtrer les éléments par date : mardi, 23 janvier 2018

Tous les réseaux de distribution des produits TIKO (Magro) sont actuellement le cible des dirigeants, après le scellé de l'Usine TIKO tripe-A d'Andranomanelatra ce 13 octobre 2017 pour cause de défaillance de permis environnemental.

Des fouilles des camions et voitures frigo sont en cours actuellement sur la RN7.
Des forces de l'ordre sont en patrouilles à Andranomanelatra.

Magro Behoririka risque le scellé à partir de demain, alors qu'il y a d'autres produits que ceux de TIKO en vente dans ce centre commercial.

Publié dans Fil info
mardi, 23 janvier 2018 19:07

Mahajanga: Miahiahy ny mpitatitra

Misy ny siosion-dresaka mandeha eto Mahajanga fa hafindra eny Amparemahintsy ny tobim-piantsonana nasionaly ary ny tobim-piantsonana rezionaly no hisolo toerana azy.

Tsy eken'ireo mpiasa sy mpitatitra ao izany ka nanao ny hetsika ary naneho hevitra ny maraina teo.

Antony maro no tsy haneken'izy ireo ny fifindrana. Ny halaviran-toerana no voalohany navoitran'izy ireo tamin'izany. Tsy ho afaka ho any hoy izy ireo ny posy ary na ny Bajaj aza lafo dia lafo mety ho hatramin'ny 4000 Ariary ny sarandalana vao tonga any.

Ny vahoaka no hisedra voalohany ny vokatr'izany. Tsy mbola misy ihany koa ny foto-drafitrasa handraisana izany. Efa nisy ny foto-drafitrasa saika hamindrana ny tobim-piantsonana rezionaly tsy lavitra eo saingy potika am-pitoerana ao, tsy nampiasaina akory, ilay foto-drafitrasa nandaniana vola amina miliara.

 

Publié dans Sociale

Tao Andranomatsika Fokontany Antanifotsy II no nahatratrarana ity Raim-pianakaviana iray, izay nilaza fa tompin’ireto lavanila ireto ka efa nioty nialohan’ny fotoana, nilaza nahita lalana fa misy mpividy lavanila na dia tsy mbola matoy aza. Nosamborin’ny Polisy izy ary nanaovana famotorana.

Omaly 22 janoary izy no natolotra ny fitsarana ambaratonga tao Antalaha ary nidoboka avy hatrany.

 

Publié dans Vaovao

Le ministère de l’éducation nationale prévoit de regrouper à Antananarivo tous les Chefs de Zone Administrative Pédagogique (ZAP), les 30 et 31 mars 2018.

 

Publié dans Fil info

Amboasary Sud: L'autorité administrative bafoue la liberté de réunion, fait intrusion dans une propriété privée. Lieu où Marc Ravalomanana a tenu une réunion avec ses partisans.

 

Publié dans Fil info

L’ancien président s’est rendu mardi 23 janvier 2018 à Ambovombe voulant rencontrer ses partisans à Androy pour fêter le nouvel An et le XVè anniversaire de son parti Tiako i Madagasikara, mais il lui semble impossible car l’accès vers le site, une propriété privé, prévue pour la rencontre est barrée, les éléments de l’Emmo-reg l’empêchent aussi de sortir de la voiture.

Dès l’arrivée à Ambovombe, un groupe de gens hostiles lui réservent un accueil froid en brandissant des papiers au format A4, avec comme écriture « Ravalomanana, Androy n’a pas besoin de vous ».

Malgré tout, la ville est calme.

 

Publié dans A la Une

Nisantatra ny fambolenkazo taona 2018 ny teto amin’ny faritra Boeny, ny zoma 19 zanoary 2018. Teny amin’ny “station forestière” eny Marohogo, Kaomina Belobaka, Distrikan’i Mahajanga II no nanatanterahana izany tao anatin’ny loha-hevitra hoe : “Fambolenkazo mahomby, antoka ho an’ny fihariana maharitra ara-toekarena”.

Velarantany 20ha vaovao no novolena tamin’io andro io, raha ny antsasak’izay no vita tamin’ny taona lasa. Ary zana-kazo acacias miisa 25 000 fototra no novolena araka ny voalazan’ny talen’ny Foibem-paritry ny Tontolo iainana sy ny Haivoary ary ny Ala (DREEF) eto Boeny, Rakotoarimanana Josette Evelyne.

Publié dans Sociale

A Antananarivo et Toamasina, la circulation est devenue anarchique. Pour le grand port de l’Est, cette catastrophe de la circulation tamatavienne a commencé quelques années et s’empire de jours en jours.

Il y a d’abord l’état des rues mais il y a surtout cet état d’indiscipline entretenant certains comportements. La voiture a peur du Tuc-Tuc, du cyclo-pousse, des scooters, des charrettes et des piétons.

Les gens se posent comme question chaque jour, où et comment emprunter certains trajets. Faillait-il utiliser sa bagnole ou pas ? Il n’y a pas de loi, ni de code, tout le monde n’en fait qu’à sa tête, un cyclo-pousse roule, un 2nd le double puis un 3ème, un scooter dépasse tout le monde, le nid de poule et vlan voilà l’accident.

Pour plus de 300 000 habitants, la circulation est pire qu’en Inde ou dans les métropoles africaines (Nairobi, Kinshasa, Lagos). C’est un aspect de la mentalité des habitants et c’est vraiment dommage pour nous car toute idée de progrès et évolution restent de simples utopies.

Où va notre pays ? Le passage du cyclone Ava n’a fait qu’empirer les choses. Les ordures et déchets sont ramassés en plein jour provoquant des bouchons aggravant les circulations. Pourquoi ne pas le faire la nuit, il y a moins de voitures et fait moins chaud ? On brûle les ordures à l’heure de sorties de classe, bravo pour la pollution.

Publié dans Editorial

A Antananarivo et Toamasina, la circulation est devenue anarchique. Pour le grand port de l’Est, cette catastrophe de la circulation tamatavienne a commencé quelques années et s’empire de jours en jours.

Il y a d’abord l’état des rues mais il y a surtout cet état d’indiscipline entretenant certains comportements. La voiture a peur du Tuc-Tuc, du cyclo-pousse, des scooters, des charrettes et des piétons.

Les gens se posent comme question chaque jour, où et comment emprunter certains trajets. Faillait-il utiliser sa bagnole ou pas ? Il n’y a pas de loi, ni de code, tout le monde n’en fait qu’à sa tête, un cyclo-pousse roule, un 2nd le double puis un 3ème, un scooter dépasse tout le monde, le nid de poule et vlan voilà l’accident.

Pour plus de 300 000 habitants, la circulation est pire qu’en Inde ou dans les métropoles africaines (Nairobi, Kinshasa, Lagos). C’est un aspect de la mentalité des habitants et c’est vraiment dommage pour nous car toute idée de progrès et évolution restent de simples utopies.

Où va notre pays ? Le passage du cyclone Ava n’a fait qu’empirer les choses. Les ordures et déchets sont ramassés en plein jour provoquant des bouchons aggravant les circulations. Pourquoi ne pas le faire la nuit, il y a moins de voitures et fait moins chaud ? On brûle les ordures à l’heure de sorties de classe, bravo pour la pollution.

Publié dans Editorial

Le stock de carburants à Morondava serait épuisé d'ici la fin de semaine à cause de l’interruption du ravitaillement des camions citernes suite à la coupure de route à Ankazomiriotra sur la RN34. Les gens commencent à faire des stocks en toute liberté.

La capitale de Menabe est exposée à un délestage à partir de ce jour de 18h à 22h et de 4h à 6h du matin.

 

 

Publié dans Fil info
Page 1 sur 2