Filtrer les éléments par date : dimanche, 21 janvier 2018

un Français de 70 ans a été trouvé mort dans son lit, ligoté, la bouche bourrée de chaussette et scotchée par la suite, la nuit de vendredi au samedi 20 janvier 2018.

Il habite seul à Ambohimiandrisoa Antsirabe, sa femme en France, était venu pour le papier d'un regroupement familial.

Son ordinateur portable, téléphone mobile, appareil photo et son argent sont disparus.

Il a été frappé violemment, mais on suppose qu'il est mort par suffocation.

Une enquête est ouverte.

 

Publié dans Fil info

Lehilahy iray, 70 taona eo, teratany frantsay no nisy namono tao an-tranony ny alin'ny zoma hifoha omaly sabotsy 20 janoary.

Mipetra-drery ao Ambohimiandrisoa ity vazaha ity rehefa tonga teto Madagasikara, fa any an-dafy ny vadiny. Voalaza fa hikarakara ny taratasin-janany ho any ivelany no nahatongavany teto.

Raha ny fantatra dia ny solosaina enti-tanana, fakantsary, finday ary ny vola rehetra no fantatra fa nanjavona aloha hatreto.

Nodarohana dia nofatorana teo am-pandriana, avy eo nosesehana bakiraro ny vavany dia nasiana "scotch". Tombanana ho hasemporana no nahafaty azy.

Misokatra ny fanadihadiana hahitana ny marina. Tsy mbola nilaza ireo akaiky azy na halevina eto Madagasikara na hoentina any an-dafy ny razana.

 

Publié dans Tselatra

Avy amin'ny toerana telo samihafa ireto lavanila tratra ireto hoy ny avy amin’ny Zandary, ka ny 9kg avy tao Ambohimarina, Kaominina Maroambihy. Nisy olona roa voasambotra niaraka taminy raha iny nikasa handray fiara fitaterana hamoaka ny vokatra ho aty Sambava. Efa any am-ponja izy ireo taorian'ny famotorana natao azy ireo ny 15 janoary 2018.

Taorian'io dia nisy ny 15kg avy tato Ambodisatrana Kaominina ambonivohitra Sambava, ary ny 15,5Kg tratra teo Moratsiazo Sambava. Tsy nisy voasambotra ny mpangalatra tamin'ireto tranga roa ireto fa tafaporitsaka avokoa.

Mampanahy mafy ny hoavin’ny lavanila ny aty SAVA raha tsy voafehy ity resaka halatra sy ny fividianana lavanila mialoha ny taom-piotazana ity, hoy Rabenefitra Henri avy amin'ny Plateforme Régionale Filière Vanille SAVA.

 

Publié dans Vaovao
dimanche, 21 janvier 2018 11:23

Militaires payés pour faire quoi?

A l’exception de la carrière d’officiers, le métier de soldat n’a jamais attiré les Malagasy. La raison en est simple, l’Armée Malagasy a été fondée par le souverain Radama 1er afin de contrôler l’ensemble de la Grande île pour arrêter le trafic d’esclave, mais cette mise en place comportait quelques péchés originels : enrôlement de force, affectation abusive, achat des munitions et éventuellement les tenues par les conscrits eux-mêmes,…

Les Malagasy de l’époque et ce jusqu’à la fin de la royauté (1895) fuyaient le service militaire et alimentaient les espaces désertiques de l’ouest en devenant les « bemihimpa » et constituant ainsi les hordes de dahalo et autres malaso.

Sous la Colonisation (1895-1960), faire son service militaire, voire militaire de carrière, est préférable aux réquisitions des colons ou de l’administration (SMOTIG), d’autant plus qu’on n’achète plus les munitions ni les uniformes, tout est au frais de la Métropole.

Plus de 60 000 Malagasy ont servi dans l’Armée française durant les 2 conflits mondiaux (194-1918, 1939-1945) sans compter les contingents envoyés durant les guerres coloniales (Indochine et Algérie).

Publié dans Editorial

Le régime, actuellement, passe une crise de confiance au niveau de la population, et à l'interne, la bataille pour 2018 commence déjà, beaucoup de prétendants également et chaque clan veut verrouiller le pouvoir pour mieux utiliser les moyens de l'Etat au profit du candidat de son clan.

La candidature du président sortant Hery Rajaonarimampianina divise également, même au sein du HVM, plusieurs candidats risquent de se manifester après la démission de Hery Rajaonarimampianina.

Publié dans Politique

Finalement Hery Rajaonarimampianina réagit sur l'affaire Houcine Arfa.

À qui doit-on faire confiance : à un prisonnier fugitif ou à mes collègues, j'ai confiance à mes collègues a rétorqué le Chef de l'Etat à la question d'un journaliste présent à Brickaville hier samedi 21 janvier.

Le président s'y est rendu pour apporter des aides aux sinistrés 15 jours après, le cyclone AVA.

 

Publié dans Politique

Namoaka taratasy fanomezan-dalana ny Kaominina hanorina Toby fiantsonan'ny fiarakodia ny fanjakana, taratasy nosoniavin'i Rivo Rakotovao fony izy minisitry ny fambolena ny 3 oktobra 2017. Tanin'ny sampandraharahan'ny fambolena faritra SAVA (DRAE SAVA) izy io.

Vao nahazo ny taratasy ny Kaominina dia nampiomana ireo mpiasa misotro ronono miorim-ponenana amin'ilay toerana voatondro mba hiala, hanombohana ny asa fanorenana izay kendrena hanomboka rahampitso alatsinainy 22 janoary.

Milaza kosa ny avy amin'ny DRAE SAVA fa tsy hajain'ny Kaominina ny votoatin'ny taratasy fanomezan-dalana izay milaza ny tokony hisian'ny fifanantonana mialoha hifandaminan'ny roa tonta.

Inona no hitranga rahampitso manoloana izany ?

 

Publié dans Vaovao