Filtrer les éléments par date : lundi, 25 septembre 2017

Isan'ireo tambazotra nanafika mpandraharaha iray tany Ambatoboeny ireto jioalahy ireto. Maty io mpandraharaha io ary lasa ny vola an-tapitrisany maro. Ny zoma teo izy ireo no voasambotra ary natolotra ny Fitsarana androany teto Mahajanga ary dia notanana am-ponja vonjimaika.

 

Publié dans Tselatra

Ny sabotsy teo no nahafaty ireo olona ireo. Ny zoma omalin'io dia nisy olona iray 30 taona niditra hopitaly tao Morafeno.

Raha nozahan'ny dokotera tao izy dia fantatra fa pesta amin'ny tratra no nahazo azy ka nalefa haingana teny amin'ny hopitaly be Toamasina. Ny sabotsy anefa maty ity olona ity.

Nofantsihana tsy azo andraisana marary ny efitrano nandraisana azy teo anivon'ny hopitalin'i Morafeno.

Nisy marary iray, 25 taona, avy hatrany dia nentina teo anivon'ny sampana mpitsabo ny aretin-tratra ao amin'ny hopitaly be noho ny fahitana ny aretiny tsy nifanalavitra amin'ny fitrangan'ny pesta amin'ny tratra. Maty ny sabotsy ihany koa ity olona ity.

Efa samy nalevina nanaraka fepetra ara-pahasalamana avokoa izy roa ireo.

 

Publié dans Tselatra

Nanomboka androany alatsinainy 25 septambra ny asa fanamboarana ny toby fiantsonan'ny fiarakodia eto Vangaindrano, izay ahorina eto Ampasimpotsy.

Telo volana ny faharetan'ny asa ka volan'ny fitondram-panjakana madiodio no hanaovana izany araka ny fampanantenan'ny praiminisitra nandritry ny fandalovany teto Vangaindrano ny volana martsa lasa teo.

Hahazaka fiarakodia 50 any ho any ity toby fiantsonana ity, izay amina velaran-tany 3Ha. Hiantsona eny daholo ireo zotra suburbaine na reziônaly na nasiônaly.

Ny sabotsy teo no nametrahana ny vato fehizoro sy ny velatra nataon'ireo Ampanjaka sy ny mpitondra aty an-toerana.

Tsara no manamarika fa dia tery ny toerana misy ny fiantsonana amin'izao no sady manelingelina ny fifamoivoizana.

 

Publié dans Vaovao

RAJAONARISON Solofonantenaina Ramoso Abel, connu sous le nom de Nantenaina a passé sa soutenance en Master au Département multidisciplinaire en Gestion des Risques et des catastrophes au sein de la faculté DEGS (Département économie) ce vendredi 15 septembre 2017.

Titre du mémoire : "Gestion des Risques et des Catastrophes et la situation de handicap".

Il a eu la note de 16,5/20 Mention Très bien.

Nantenaina est aveugle à partir de 08 ans, durant un traitement banal, il y avait une "mauvaise interaction médicamenteuse" qui a produit le "décollement de la rétine", et depuis il est aveugle à 100%.

Mais Nantenaina ne s'est pas laissé abattu par son handicap, il a décroché son Bac série A2 en 2003
Puis il est rentré dans la filière Economie à l'Université d' Ankatso à la Faculté DEGS l'année 2004.

 

Publié dans Sociale
lundi, 25 septembre 2017 16:57

Nantenaina: Jamba nahavita soutenance Master

RAJAONARISON Solofonantenaina Ramoso Abel na fantatra amin'ny anarana hoe Nantenaina dia jamba fony izy 08 taona, raha nitsabo aretina tsotra, nefa misy ilay antsoin'ny dokotera hoe "mauvaise interaction médicamenteuse" ka dia tratran'ny "décollement de la rétine" izy dia tsy nahita tanteraka intsony.

Publié dans A la Une
lundi, 25 septembre 2017 14:23

Peste à Atsimondrano

Réunion d'urgence au ministère de la santé.

 

Publié dans Fil info
lundi, 25 septembre 2017 14:22

Santé : Cas de peste à Atsimondrano

Un cas de peste pulmonaire à Ankadilalampotsy, Commune rurale Ankaraobato, Antananarivo Antsimondrano.

 

Publié dans Fil info

Nahiditra amponja vonjy maika io maraina io ny Kolonely lehiben'ny toby miaramila 3/RM5 aty Morondava.

Ampangaina ho nanao kolikoly sy fanodikodinam-bola ity miaramila manamboninahitra ity.
Raha ny loharanombaovao dia miditra any amin'ny kaontin'ity lehiben'ny miaramila ity ny hofatranon'ny miaramila.


 

Publié dans Tselatra

Le Colonel Chef de corps du Régiment militaire de Morondava 3/RM5 est placé sous mandat de dépôt, pour corruption et détournement de denier public.

En effet, d'après notre source, le Colonel aurait sous loué le batiment militaire et le loyer est viré dans son compte personel.

 

Publié dans A la Une

Le Président de la République veut ouvrir le débat sur certains points de la Constitution, entre autre l'article sur sa démission avant les élections, la durée d'organisation de cette élection, l'élection du Président du Fokontany.

Il a pu demander l'avis de la Haute Cour Constitutionnelle, étant donné que ces articles sont déjà inscrits dans toutes les Constitutions depuis la 1ère République. Si jamais la HCC donne une interprétation autre que la pratique depuis la 1ère République c'est que nous avons alors baigné dans l'illégalité depuis plus de 50 ans et la HCC a procédé à des prestations de serment sur une Constitution bancale?

Mais en tous les cas, une révision constitutionnelle n'est possible que par voie référendaire, et préalablement le projet doit passer par au moins 3/4 des membres du parlement (Assemblée Nationale et Sénat).

Dans le temps qui court, il y a 151 députés et 63 sénateurs, si 61 des sénateurs sont supposés du côté du régime, il fallait 3/4 des voix du parlement pour accepter le projet de Constitution avant de le faire voter par référendum. Alors trouver 100 députés, le reste des 161 des 3/4 est une mission quasi impossible sauf grosse mallette institutionnelle.

Le vote sera public, et quid des députés qui vont se dévoiler pour défendre ce régime à l'agonie de la fin de règne?

Publié dans Editorial
Page 1 sur 2
B1 - Polyclinique
B2 - Toa