Filtrer les éléments par date : jeudi, 27 juillet 2017

Iray amin'ireo toerana mahasarika mpizahatany aty Sambava ny farihin'Antohomaro, ao amin'ny Kaominina Farahalana, 8km miala an'i Sambava tampon-tanàna.

Farihy kely mahafinaritra Antohomaro fa misy fady nentin-drazana: tsy azo hitondrana kisoa sy fanamiana miloko mena. Fa ny iavahany dia masirasira toy ny ranomasina ny rano ao aminy ireny fa tsy mba ranomamy.

Notokanana androany ity toerana ity. Nanolotra lakana roa ny Minisitry ny fizahantany Roland Ratsiraka, nitondra "gilet de sauvetage" miisa 20 kosa ny Solombavam-bahoaka Zoky Vonjy.

 

Publié dans Sociale

Izy no Eveka fahatelo tao Tolagnaro, nisotro ronono tamin'ny taona 2001 ka nifindra teto Fianarantsoa teo amin'ny Scolassticat Tanantsoa.

Publié dans A la Une

Une délégation indienne composée d’un Représentant du Ministère de l’agriculture de ce pays, d’investisseurs, et des responsables de la firme Farm Truck est à Madagascar et a rencontré le Chef de l’Etat au palais d’Iavoloha, pour lui faire part de ce projet.

A part les tracteurs et des engins agricoles, bien adaptés aux besoins et aux conditions locaux qui vont venir, un projet de mise en place d’une usine d'assemblage est en perspective et aussi la réparation et l’entretien des anciens tracteurs offerts par l’Inde, il y a des années. Les travaux seront menés avec une entreprise malagasy.

L'ensemble de ces projets sera réalisé en étroite collaboration avec l'Exim Bank de l'Inde.

 

Publié dans Sociale

Le car immatriculé 0074 TAN de la coopérative FIFIABE a fait une sortie de route, faisant plusieurs victimes. L’accident a eu lieu à Ambohibary, commune rurale d’Andragnoveratra sur la route nationale 5A, à 35km de Sambava.

Publié dans Fil info

Les relations diplomatiques entre Madagascar et le Royaume Uni de Grande Bretagne datent de 1818, lorsque le Roi Radama 1er a invité la LMS (London Missionary Society) à partager les connaissances et le savoir-faire anglais avec les Malagasy. Les missions de James Cameron, en 1826, firent évoluer ce partage, permettant aux Malagasy de maîtriser les techniques dans la fonderie, l’imprimerie, la fabrication d’armes à feu, ou encore dans la machinerie.

 

Publié dans Fil info