Filtrer les éléments par date : lundi, 15 mai 2017

Mila ho isan-kerinandro, misy hatrany ireo olona voasambotra sy voarohirohy amina aferana zava-mahadomelina indrindra fa ny rongony eto Mahajanga.

Ny maraina teo indray, dia ramatoa iray no nahatratrarana rongony 18 fatorana sy ravina paraky gasy maina telo gony tao an-tranony.

Efa mpamongady mihitsy ity ramatoa ity ary avy amina loharanom-baovao tamin'ny olon-tsotra no nahalalana fa manao izao asa ratsy izao ny tenany. Natao ny bemidina tamin'ny fisavana ny tranony teny Tsararano ambony ka izao tratra izao.

Raha ny fanadihadiana natao azy, avy any Ambanja ireto zava- mahadomelina ireto.

Tazonina eny amin'ny Brigade des Stupéfiants eny Mangarivotra ity ramatoa ity, miandry ny fanolorana azy eny amin'ny Fitsarana.

 

Publié dans Vaovao

Omaly alahady tokony tamin’ny 06ora maraina no nisehoan’ny loza. Fiara minibus Mazda nitondra mpandeha am-polony no niala lalana ka nifatratra tany an-tokontanin'olona.

Naratra mafy ny mpamily sy mpandeha teo anoloana. Ny mpandeha hafa kosa naratra ihany fa tsy mafy be loatra.

Noho ny fandehanana mafy nefa niala lavaka tampoka no nahatonga ny loza, iarahana mahalala anefa, fa tena ratsy ny lalam-pirenena faha-5 amin’izao fotoana izao, na dia ny miala eo Toamasina ka hatreo Fenoarivo Atsinanana aza.

 

Publié dans Tselatra

Yanish Ismael, le fils de Danil Ismaël propriétaire du groupe SMTP (ABC, La City), est à son deuxième jour de captivité, malgré les rumeurs selon lesquelles il serait libéré par les ravisseurs.

« Ça me fait très mal car on est très intégré dans notre pays » a réagi Danil Ismaël face à cette situation.

D’après ses entourages, Yanish Ismael est toujours au service des autres, disponible pour aider les autres. Il venait souvent avec son père dans le domaine de la santé notamment dans le cadre de la mission « Médecin de l’Océan Indien » avec l’épique du Docteur Firoze Koytcha.

Publié dans Fil info

24 ora taorian'ny nandraisan'i Emmanuel Micron fahefana, Filoha vaovaon'ny Frantsa, dia voatendry ho Praiminisitra ny député-maire any Le Havre, Edouard Philippe.

Izy dia akaiky an'i Alain Juppé, ao amin'ny antoko ankavanana, 46 taona ny lehilahy.

Ora iray aorian'ny fanendrena, amin'ny 4 ora tolak'andro any Frantsa (Amin'ny 5 ora tolak'andro aty Madagasikara), dia efa hanao famindram-pahefana ny praiminisitra teo aloha Bernard Cazeneuve.

Hita tokoa fa filoha tanora no mitondra ka dia haingam-pandeha toy ny TGV (Train à grande vitesse) ny fintantanana ny fiainam-pirenena.

Aiza ho aiza ny sambo malagasy, telo volana tsy mahatendry Praiminisitra, efa-taona tsy mahatendry masoivoho na ambasadera iray?

Tsss!!

 

Publié dans Tselatra

Raha ny voalaza dia nahomby ny fandefasana misila nataon'ny Korea Avaratra, omaly alahady. Afaka mitondra baomba atomika io misila io araky ny fandinihan'ny mpahay fitaovam-piadiana azy.

Natodika any amin'ny toeram-pamaharan'ny Amerikanina ao amin'ny ranomasina pasifika io misila io. Nahavita niakatra 2 111 m ny ahavony, ary nitety 787 km ny halavirana takany, alohan'ny nilatsahany tao andranomasin'ny Japon.

Nanambara ny Filoha Amerikanina Donald Trump fa hisy vali-kafatra mavesatra ataony.

Hivory maika ny ONU rahampitso talata 16 mey, manoloana izao toe-draharaha izao.

 

Publié dans Tselatra

Après 24h de prise de pouvoir du nouveau Président Français Emmanuel Macron, le Député maire du Havre, Edouard Philippe, 46 ans, de la droite, proche d'Alain Juppé, vient d'être nommé Premier ministre de la France.

Plusieurs membres du parti de la droite considèrent que c'est une démarche personnelle et non pas un gouvernement de coalition avec la droite.

 

Publié dans Internationale

Après 24h de prise de pouvoir du nouveau Président Français Emmanuel Macron, le Député maire du Havre, Edouard Philippe, 46 ans, de la droite, proche d'Alain Juppé, vient d'être nommé Premier ministre de la France.

Plusieurs membres du parti de la droite considèrent que c'est une démarche personnelle et non pas un gouvernement de coalition avec la droite.

 

Publié dans Fil info
lundi, 15 mai 2017 15:09

Côte d'Ivoire: Mirefotra ny basy

Mitaky ny fanampi-karama (prime) efa ho amam-bolana ireto miaramila, fa tsy misy mihaino.

Nanapa-kevitry izy ireo ny hitaky izany amin-kery ka dia nirefodrefotra ny basy sy ny fitaovam-piadiana mavesatra ao Bouaké sy Abidjan, renivohitry Côte d'Ivoire.

Niatrana ireo miaramila manohana ny fitondrana.

Ahiana ny fifandonana amin'ireo samy mitam-basy.

 

Publié dans Tselatra
lundi, 15 mai 2017 10:50

Trafic humain : Une tradition

Ce 10 mai, on a célébré l’abolition de l’esclavage, celles de 1848. Sous la pression des Afro-américains qu’ils soient de l’Amérique du nord, du centre du sud et des Caraïbes, les Occidentaux ont fini par reconnaître que l’envoi de dizaines de millions de noirs africains dans le Nouveau monde durant la traite des esclaves est un « crime contre l’humanité » et ce depuis 2001.

Mais tout le monde a un peu oublié la traite faite par les Arabes en Afrique orientale, car si l’on parle du commerce des esclaves dans l’Océan indien, on ne relate que celui des Européens vers les Mascareignes (Maurice, Seychelles, La Réunion).

Par contre sur la traite dite orientale on n’entend rien. Dans ce silence, une pratique continue et comme ce n’est point un hasard, la « traite des serviteurs/serveuses » vers les « pôles » de développement économique comme l’Arabie saoudite, Qatar, Koweït,… connaît une expansion sans limite.

Pour un salaire mensuel de 60 euros (200 000 Ariary), certaines femmes malagasy sont prêtes à tout subir et quitter foyer et enfant. Si jadis les personnes ont été forcées pour devenir des esclaves dans les enclaves du Moyen-Orient, de nos jours on leur fait miroiter des avenirs radieux qui se termine pour certaines dans un cercueil ou dans un asile.

Publié dans Editorial
B1 - Polyclinique
B2 - Toa