Filtrer les éléments par date : mardi, 28 mars 2017

Ethiopian Airlines déploie son nouvel aéronef, un Boeing 787 Dreamliner, pour inaugurer la ligne Addis-Abeba et Antananarivo. L’avion a atterri à Ivato ce jour, ramenant la délégation présidentielle au retour d'une visite en Chine.

La compagnie éthiopienne effectuera trois vols par semaine.

 

Publié dans Fil info

Nokakerin'ny namany ity rangahy ity rehefa raikitra ny ady ka rimbina ny ravin-tsofiny. Mpinamana ihany anefa ireto nifandratra ireto rehefa niakatra ny alikaola.

Samy be dohika nandritra ny adihevitra teo am-pisotroana ka tsy nahatanty ny iray ary avy hatrany dia nanaikitra ny sofin'ny namany, izay niongotra avy hatrany. Nitsoaka moa ilay nahavanon-doza rehefa nahavita ny habibiana.

Tany Marovoay no nitrangan'ity tranga mahatsikaiky ity, ny faran'ny herinandro teo.

 

Publié dans Vaovao

Le contrôle mené par la gendarmerie a permis de déceler la marchandise illicite. Elle a été dissimulée dans la partie intime des deux ressortissantes étrangères allant embarquer à bord d’un vol à destination de l’île Maurice ce mardi.

 

Publié dans Fil info

Niavaka, nahavariana ny maro ny fomba nentin'ny mpianatra sy ny mpanpianatra ary mpanabe rehetra tao amin'ny lisea Philibert Tsiranana Mahajanga androany.

Fitafy malagasy no nanaovan'ny rehetra, samy naneho ny karazana fitafiana malagasy isam-paritra. Tanjona ny fiezahana hamerina an-tsain'ny tsirairay ny fomban-drazana sy ny kolontsaina maha malagasy.

Sambany no nanaovana hetsika toy izao teo anivon'ny sekoly na dia efa ela aza no nanamarihana ny taom-baovao malagasy.

Nahasanganehana rahateo ny tsy fitovian'ny daty fankalazana ny Taom-baovao malagasy izay samy manana ny azy.

Nahafinaritra ireo mpianatra ny hetsika ary maniry ny hanamarihana izany hatrany Izy ireo isan-taona.

 

Publié dans Sociale

 

Nandray anjara tao anatin'izany ity andron'ny talata 28 marsa ity ireo manamboninahitra mpanao fikarohana momba ny tsy fanarahan-dalàna na ny OPJ miisa 59 eto Fianarantsoa.

Tanterahina isaky ny roa taona izany ka azo ametraha fanamarihana eny anivon'ny Bianco raha toa ka misy fiovana goavana mikasika ilay fanambarana toy ny fandovàna izany na koa faharavam-pananana tahaky ny fahamaizana trano.

Fantatra nandritra ity fanadihadihana ity fa 10 monja ny fitarainana momba ny polisim-pirenena voaray eny amin'ny Bianco tamin'ny taona 2016. Ny 5 amin'ireo no mahafeno fepetra hanohizana famotopotorana.

 

Publié dans Vaovao

Mbola vitsy ny mpahay tantara mitàna an-tsoratra ny zava-niseho teto Matsiatra Ambony nandritra io vanim-potoana io.

Hetsika roa karazana no anamarihan'ny Foibem-paritry ny kolontsaina ny faha -70 taona ahatsiarovana ny tolom-panafahana tamin'ny 1947 teto Madagasikara.

Eo ny fiaraha-miasa amin'ny fahitalavitra eto an-toerana mba handefasana ny sarimihetsika "Ilo tsy very" sy "Tabataba". Misy ihany koa fampirantiana ny rakitra sy vakoka mipetraka ho tahirin'ireo vanimpotoana nitranga taty amin'ny faritra sy eran'i Madagasikara.

Folo taona no nanangonana ireo vakoka ireo teo anivon'ny foibem-paritra miaraka amin'ny fanampian'ny fianakavian'ireo mpitolona mahery fo tamin'izany.

Publié dans Vaovao

La préparation de la compétition nationale « sport scolaire » pour les enfants scolarisés bat son plein. Des responsables du sport venant des 22 directions régionales de l’Education Nationale se sont réunis à Mahajanga, lieu de la compétition pour cette année 2017.

La commission d’organisation a fait savoir que 1844 participants issus des 22 régions sont attendus à Mahajanga. On sait également que cinq disciplines sportives sont à concourir, notamment, l’athlétisme, le football à 7, le basket-ball, hand-ball et volley-ball. En outre une journée culturelle figure également au programme cette année.

 

Publié dans Sport
mardi, 28 mars 2017 11:57

70 ans d’échec

Le 29 mars est un jour de deuil pour la Nation malagasy. Journée du souvenir de ceux qui ont trouvé la mort durant les événements des années 1947 à 1958. Si le chiffre de 100.000 victimes paraît un peu excessif pour une population évaluée à l’époque à 5 millions, les persécutions coloniales qui ont duré pendant une décennie expliquent le nombre élevé de morts surtout dans la partie orientale de l’île, car le soulèvement populaire a eu lieu dans cette région orientale, pour la simple raison que le poids de l’administration coloniale a été le plus ressenti pour la plupart des Malagasy.

Pourquoi le 29 mars 1947 ? Parce que nos élites de cette époque ont réclamé l’autonomie administrative de Madagascar vis-à-vis de la France. Pour la majorité, autonomie signifie tout simplement indépendance ou plus exactement retour de l’indépendance. De leur côté, la France coloniale a créé ses propres partisans, ainsi il existait une fraction de Malagasy qui refusaient l’autonomie ou l’indépendance pour des raisons qu’ils ont eux-mêmes inventé. Tout le monde connaît la suite, la « rébellion de 1947 » a été un échec pour les patriotes de Madagascar. Même 20 ans après, personne n’arrive à démêler le vrai du faux, pourtant il faut qu’un jour tout cela se sache pour en tirer des leçons pour le futur.

Publié dans Editorial

Les Barea de Madagascar jouent dans la cour des grands. Dans le cadre des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations, la Can 2019 qui se tiendra au Cameroun, la sélection nationale malagasy se trouve dans le groupe A avec le Soudan, la Guinée Equatoriale, ainsi que le mondialiste, Sénégal.

Les deux premières équipes, après des rencontres tournantes accéderont à la phase finale de la Can.

Pour Madagascar, les Barea affronteront, la formation soudanaise à Khartoum, le 13 juin 2017 avant de disputer le match retour prévu se tenir à Mahamasina le 16 octobre 2018.

Publié dans Sport
mardi, 28 mars 2017 10:15

Fifamoivoizana: Gaboraraka

Teo Ambanidia Antananarivo II, voasakan'ny polisy ity tovovavy mibaby zaza mandeha moto. Gaga ny rehetra avy eo fa dia navela nandeha ity moto rehefa nametraka kely ilay tovovavy.

Publié dans A la Une
Page 1 sur 2