Filtrer les éléments par date : mardi, 21 mars 2017

Germaine est originaire d'Antoetra, un village assez reculé de la région d’Ambositra, Région Amoron'i Mania.

Elle est arrivée à Antananarivo à 14 ans, avec la promesse d’être accueillie dans une famille pour pouvoir aller à l’école. Malheureusement cette famille n’a pas tenu ses engagements et Germaine est devenue la bonne de la famille.

Elle a été abusée plusieurs fois par l’homme qui l’hébergeait et s’est retrouvée enceinte des jumeaux. Elle a accouché très prématuré et ses enfants, un garçon et une fille, sont toujours en néonatalogie.

Germaine a été placée à Akany Avoko Ambohidratrimo, depuis le 4 mars dernier, pour pouvoir être près de ses enfants et leur rendre visite quotidiennement. Le Centre prend en charge les frais que représentent l'hospitalisation, les médicaments, les couches et le lait, ce qui représente des sommes très importantes. La jeune mère et les bébés seront accueillis au Centre quand ils sortiront de l’hôpital afin de bénéficier d’un environnement adapté à la fragilité que leur début de vie implique.

Publié dans Sociale

Malaza ratsy teto Antsirabe ho mpangarom-bava izy io, ary mamoy ny ainy avokoa izay voany. Nisy mpitari-posy naka aina tamin'ny toerana mangingina ka somary natory no nojokoin’ilay ramatoa, omaly alatsinainy hariva, saika noharoniny vava. Taitra nialoha anefa ilay mpitari-posy ka nanohitra azy ary nikasi-tanana avy hatrany.

Hitan'ny manodidina izany ka nifanampy tamin'ilay mpitari-posy ny olona ary nitsoaka nihazo an'Ambohimahazo ilay ramatoa ka saingy tsy afaka nanohy ny diany nony tonga teo amin'ny reniranon'i Sahatsiho ka nanamparan'ny olona ny fony teo. Maty noho ny daroka nahazo azy ilay ramatoa. Navalan'ny olona ny rano.

Efa diso fantatry ny olona mpiara-monina aminy eny amin'ny Fokontany Ambilombe moa ity ramatoa ity ka tsy dia nisy nanana fitserana azy ny olona. Na izany aza dia nalain'ny havany ny razana ary nentin'izy ireo nody taorian'ny fizahana nataon'ny mpitandro filaminana sy ny BMH.

 

Publié dans Vaovao

C’était une coupure générale non expliquée ! Elle a duré plus d’une heure, coïncidant aux heures de journal télévisé du soir.

 

Publié dans Fil info
mardi, 21 mars 2017 21:10

Insécurité : Une tradition ?

En l’an 1777 au mois d’août, un traitant français, Nicolas Mayeur, a rencontré le roi d’Antananarivo, Andrianamboatsimarofy, quelque part au sud de l’actuel Antsirabe. Ce dernier lui demanda pourquoi les commerçants vazaha ne viennent point dans sa capitale faire des affaires. La réponse de Mayeur est simple il y a trop de points d’insécurité entre les côtes et les hautes terres centrales.

A cette époque le banditisme est relié à la traite des esclaves qui ponctionnait la Nation Malagasy, plus particulièrement les habitants des hauts plateaux (Betsileo et Merina, parfois les Sihanaka). En plus des femmes et des enfants sont emmenées en captivité, soit en Afrique orientale ou dans les Mascareignes françaises (Réunion, Maurice et Seychelles), les hameaux et autres villages sont vidés des hommes et des …zébus.

Eh oui ! au plus tard le 18ème siécle, les fahavalo, dahalo et autres malaso (nom Malagasy donné aux bandes de brigands) saccageaient des régions entières afin de vendre leurs butins aux traitants arabes (Antalaotra) sur la côte ouest et français sur la côte est (Fénérive/Fenoarivo, Foulpointe, Tamatave).

Publié dans Editorial

Le ministère de l’industrie vient de fermer une unité d’huilerie sise à Amparemahitsy pour problème de licence, apprend-on. La société a déjà tourné près de trois mois avant que cette décision ne tombe, laissant 160 employés au chômage.

Ces derniers ont manifesté devant le portail de l’usine ce mardi, brandissant des banderoles réclamant l’ouverture de leur usine.

 

Publié dans Fil info

Quatre personnes dont un Chef Fokontany, ont été arrêtées par la Police à Mangalaza, Commune rurale de Feramanga Avaratra, suite à une justice populaire qui a coûté la vie à un voleur d’oies pris en flagrant délit, au mois de février dernier.

La famille de la victime a déposé plainte. Quatre personnes ont été arrêtées ce week-end. Les accusés ont été déferrés au Parquet du Tribunal de première instance (TPI) d'Ambatondrazaka ce mardi.

Près d’un millier de personnes venant de Mangalaza se sont ruées devant le Tribunal pour réclamer leur libération sans condition.

Publié dans Fil info

Dans cet District de la Région Amoron’i Mania, l’essence coûte actuellement 4.400 Ariary le litre, et le gasoil à 3600 Ariary.

 

Publié dans Fil info

C’est la situation dans le Chef lieu du District. Les ménages se contentent de l’eau de puits, qui s’achète à 200 Ariary le seau.

 

Publié dans Fil info

Efa an-dohalika ny ranom-bary ankehitriny, ary efa matetika loatra ny sotasota ataon'olon-tsy fantatra amin'ny fanimbana ny fananan'ny Kaominina ambonivohitra Mahajanga.

Nanomboka tamin'ny fanimbana ireo dabilio fipetrapetrahana teo amin'ny Lapan'ny Tanàna sy ireo tariby fefin'ny zaridaina izany ary tonga hatramin'ny fandrarahana siramamy, efa ho tapa-gony, tamin'ireo zaridaina miainga avy eo amin'ny Jardin Cayla hatreny amin'ny manoloana ny biraon'ny Prefektiora.

Vao tsy ela ihany koa no nisy nanongotra ireo zanakazo novolena manamorona ny lalan'Amborovy mihazo ny seranam-piaramanidina, ary vao tamin'ny herinandro lasa teo no nisy nanapaka sy nikapa ireo hazo maniry eny amin' ny Jeunesse et Sport hatreny amin'ny Bonnet et Fils.

Publié dans Vaovao

Tra-tehaky ny Fokonolona tao amin’ny Fokontany Besopaka Sambava ireto zazalahy tsy ampy taona roa, 14 taona sy17 taona, raha nihanika ny tafo hanendaka “panneau solaire”. Raha tsy tonga ara-potoana ny mpitandro filaminana dia saika niharan’ny fitsaram-bahoaka izy roalahy.

Rehefa nanaovana famotorana izy ireo dia niaiky ary nanambara ny mpividy ny entana avy nangalarin’izy ireo. 50.000 Ariary no ivarotan’izy ireo ny “Panneau solaire” iray, ka tovolahy iray, 26 taona, no mpividy ny entana. Nosamborina ihany koa io.

Hatolotra ny Fitsarana ambarantonga voalohany any Antalaha ireto andian-tanora mpandroba ireto taorian’ny famotorana nataon’ny Polisy azy ireo.

Nanantintrantitra ny Commissaire de Police Tsara Nestor ho an’ireo Ray aman-dreny manan-janaka tsy ampy taona, mba samy hanara-maso ny zanak’izy ireo indrindra amin’ny alina.

 

Publié dans Tselatra
Page 1 sur 2
B1 - Polyclinique
B2 - Toa