Filtrer les éléments par date : dimanche, 12 mars 2017
Éboulement suivi d’un reversement d’un camion semi-remorque sur la chaussée, le trafic sur la National 2 est bloqué à Amboasary, commune rurale d’Andasibe. Même les voitures légères ne peuvent pas passer depuis 18h, entraînant une longue file de voitures sur les deux sens de la route.
 
Publié dans Fil info
dimanche, 12 mars 2017 18:25

Passage d’Enawo : Dernière situation

50 morts;

20 personnes portées disparues;

176 084 sinistrés;
183 blessés;
110 693 personnes déplacées dans des sites communs;
58 districts sont concernés par les dégâts.

 

Publié dans Fil info

Jiolahy iray no lavon'ny balan'ny mpitandro filaminana teo am-pitsoahana, ny valo kosa tazonina ao amin'ny Commissariat de Police Ankofafa.

Miandry ny rariny eo an-tokontany ny mponina manodidina.
Tra-tehaka ireo mpamaky trano nahavanon-dratsy tao an-toerana nandritra ny folo andro.

Toeram-pivarotana 10 no fantatra fa notafihin'izy ireo ankoatra ny halatra madinika.

Publié dans Vaovao
dimanche, 12 mars 2017 15:53

Cancer au stade final

Le peuple Malagasy ressemble à une personne atteinte de cancer qui est au « stade final ». Aucune thérapie ne réussit et il ne reste plus qu’à se tourner vers Dieu afin de préparer une place dans l’Au-delà.

Le passage du cyclone Enawo pour les Malagasy est comparable à une surinfection fatale sur un corps déjà affaibli par la prolifération cellulaire (tumeur) anormalement importante. On n’attend plus que l’issue finale ? Ce n’est pas les va-et-vient d’une poignée de soi-disant « autorités » qui soulageront la misère populaire face aux caprices de la nature.

Certes, tout le monde a enduré les affres de la sécheresse qui ont fait sortir quelques faux prophètes de leur silence invoquant une malédiction divine, sortilèges,…identiques à ces personnes racontant que les cancers sont guéris par des actes plus proches de la magie que de la médecine moléculaire et rationnelle. Effectivement au stade final d’une « longue maladie » (selon la formule consacrée), les esprits divaguent et on est à la merci du premier charlatan.

Malheureusement l’intervention de ce genre d’individu dans le traitement d’une maladie aussi grave ne fait que dégénérer la situation. Souvent ces personnes s’attribuent la qualité d’ « expert » en ceci ou cela alors que derrière cette façade se profile une imposture dont une minorité d’entre nous sont des spécialistes.

Publié dans Editorial

Le Réunionnais Dominique Pota, Gouverneur de District 9220, a rencontré les membres du Rotary Club du Lac Alaotra cette semaine.

Sa visite a été marquée par la remise de don à l’EPP Anosindrafilo qui prend en charge les enfants en situation d'handicap, dans le cadre de l’éducation inclusive.

 

Publié dans Fil info
B1 - Polyclinique
B2 - Toa