Filtrer les éléments par date : lundi, 04 décembre 2017

Nitrangana lozam-pifamoivoizana mahatsiravina teto Antsohihy androany alatsinainy 04 desambra tokony ho tamin'ny iray ora sy sasany tolakandro.

Fiara 4x4 an'ny zandary, avy any avaratra hiazo an'Antananarivo no nifaoka mpandeha tongotra niisa telo teo Ambendrana, toerana hiditra an'Antsohihy raha avy any avaratra.

Namoy ny ainy tamin'izany ny zazavavy kely iray, 8 taona, mpianatra. Misy mpianatra mianadahy roa hafa ihany koa maratra mafy, ka tovolahy 3eme année manomana ny hahazoana diplaoma Licence ao amin'ny sekoly ASJA ny iray, tsy mahatsiaro tena amin'izao fotoana izao.

Raha ny voalaza dia tsy fahampiana torimason'ny mpamily no nitarika ny loza.

Mandray an-tanana ny fanadihadiana ny Zandarimaria.

Publié dans Tselatra
lundi, 04 décembre 2017 18:11

Un Toubab peut cacher un Mzungu

En général trois termes désignent les Européens en Afrique. Sur la partie occidentale du continent noir (Guinée, Sénégal, Mauritanie, Gambie, Mali, Côte d'Ivoire), on les appelle « Toubab ». Dans sa région centrale on les nomme « moundélé » mot d’origine Lingala, langue bantoue parlée aux deux Congo, Centrafrique, Angola. Chez nos voisins Swahili d’Afrique de l’est, un Européen est qualifié de « mzungu ». 

Ces trois désignations ont fleuri dans le vocabulaire populaire durant la période coloniale.

Le 5ème sommet Union Africaine-Union Européenne s’est déroulé le 29-30 novembre 2017 dans la capitale économique de la Côte d’Ivoire, Abidjan. Le thème principal portait sur : ‘’Investir dans la jeunesse pour un avenir meilleur‘’.

Le thème en lui-même est prometteur et les problèmes urgents du continent ont été aussi abordés plus particulièrement le terrorisme et surtout l’émigration massive, vers l’Europe, des jeunes africains dans l’espoir d’avoir une vie meilleure. Mais cette émigration-là, entraîne avec elle toutes sortes de dérives, si on peut les qualifier ainsi, telles que la reprise de la traite des esclaves dans la partie nord de l’Afrique, surtout en Libye, un Etat devenu anarchique.

Publié dans Politique

APPEL AU SECOURS

Nous, les planteurs de la vanille du Sambirano, nous trouvons dans l’obligation de faire appel au Président de la République Malagasy, aux diverses organisations de la presse et entités civiles et politiques de bien vouloir contribuer à notre lutte contre le vol sur pied de la vanille verte.

Comme l’année passée, le vol sur pied de la vanille verte réapparaît à la terreur de tous les planteurs de la vanille. Sauf que cette saison 2017/2018, cet acte de banditisme débute trop tôt : depuis la fin du mois d’octobre 2017.

Ne sachant plus à quelles autorités et entités locales faisons-nous encore confiance et allons-nous ainsi nous adresser pour faire face à ce fléau, nous avons pris la décision de chercher la solution ailleurs.

Publié dans Sociale
lundi, 04 décembre 2017 16:22

Rivo Rakotovao: Le maître-clé

Après la libération des personnes suspectées d’être le cerveau des « jeteurs de pierres » (mpitora-bato) sur la route nationale 2, reliant la capitale Antananarivo à Toamasina, par le parquet de Toamasina pour « manque de preuves », les transporteurs, empruntant cet axe vital pour la vie économique de notre pays, ont observé une journée de grève, avec comme conséquence une asphyxie totale des entreprises, à l’exemple d’un risque de rupture des stocks en matière de carburants vitaux pour faire « tourner la machine ». A titre d’exemple, les centrales thermiques de la Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) ne tourneront plus faute d’hydrocarbures, donc la grande agglomération tananarivienne connaîtra un délestage sans pareil et la situation sera pire qu’en 2002 durant la crise post-électorale avec l’institution du barrage au pont de Brickaville.

D’ailleurs comme par hasard ces jets de pierres touchant les camions et autres taxis-brousse se font autour de cet endroit.

Après l’enquête menée par la brigade de la Gendarmerie, deux personnes présumées cerveau de ces attaques ont été déférées au parquet de Toamasina, avec neuf autres présentées comme les exécutants. Surprise, le juge, chargé du dossier, comme nous l’avons signalé, a libéré cinq personnes dont les soi-disant cerveaux mais a retenu les six autres. D’après le Parquet, les accusations de ces soi-disant individus (un homme et une femme) ont été obtenues à la suite de « pressions corporelles » exercées par les gendarmes sur les exécutants. Ce qui est pour le magistrat instructeur quelque chose d’inconcevable dans un « Etat de droit » !

Publié dans Editorial
lundi, 04 décembre 2017 16:18

Pr Komedo : Namoaka clip vaovao

Nivoaka ny alakamisy 30 novambra lasa teo ny rakintsary vaovao an’i Pr Komedo, mpanakanto avy ao Maroantsetra manao mozika maro loko. Ilay hirany “Gasy Vs Vazaha” io nivoaka clip io. Hira izay karazany valin-kafatra ho an’ireo vehivavy malagasy sasany nanao vidéo nanakiana lehilahy gasy izay niteraka adihevitra lavabe tao anaty facebook.

Manan-talenta tokoa ny tovolahy ary miitatra any Afrika ny lazany amin’izao fotoana izao. Ankoatra ny maha mpanakanto an’i Pr Komedo, dia mpampianatra taranja matematika ny tenany. Izany indrindra no nahatonga ny anarany maha artista, Profesora Komedo azy.

 

Publié dans Art et Culture

Rongony 65 lasaka no saron'ny Zandarimariam-pirenena avy ao amin'ny Kaompania Vangaindrano ka ny 45 lasaka tamin'izany dia tao amin'ny Kaominin'i Fonilaza ary ny 20 tao Ampivangoa Ampasimalemy.

Olona 4 no voarohirohy tamin'ity ary efa nahiditra am-ponja vonjy maika.

Nodorana avy hatrany ireto rongony teo anatrehan'ireo manampahefana sy ny mpanao gazety.

Efa maro ireo zaza tsy ampy taona no efa midoroka azy ity ary isany mampirongatra ny asa ratsy. Mijoro hatrany anefa ny Zandarimariam-pirenena hiady amin'ny fiparitahan'ny zava-mahadomelina.

 

Publié dans Tselatra

“Sady mamotika no manivaziva ny fandaharan’asam-panjakana ny fampiasana lay misy ody moka, nampiasaina amin’ny tsy tokony ho izy, ka tsy azo ekena mihitsy ny zavatra toy izao”, hoy ny Médecin Inspecteur eto Sambava Dr Volamiharana Adelaide.

“Ny lay misy ody moka dia natao hiarovana amin’ny moka fa tsy sanatria natao hanaratoana trondro”, hoy hatrany ity farany.

“Omaly no nahasaronana ity lay misy ody moka narafitra ho harato ity”, hoy tomponandraikitra avy amin ny sampandraharahan’ny Jono aty SAVA, Rabezandry Bruno, ary mbola ao anatin’ny vanimpotoana fikatonan’ny fanaratoana amin’ny ranomamy aty SAVA amin’izao, hoy izy, ary tsy hisokatra izany raha tsy amin’ny 16 desambra 2017.

Mbola hifampitadiavana moa hatramin’izao ireo mpanarato nampiasa ity fitaovana nodorana androany ity, rehefa nandositra.

 

Publié dans Tselatra

Nanao fanambarana ny mpitantana eo anivon’ny oniversiten’i Mahajanga fa hiverina manomboka ny 08 janoary 2018 ny fampianarana rehetra eny. Efa azo atomboka manomboka ny 12 desambra 2017 kosa ny « soutenance de thèse », izay nahemotra noho ny fiatoan’ny fampianarana nandritra ny grevy, ary mandeha manaraka izany ihany koa ireo fianarana arak’asa isan-tsokajiny.

Ireo rehetra ireo no tapaka nandrindra ny fivoriana tsy ara-potoana notanterahin’ny filankevi-pitantanana eo anivon’ity oniversite ity ny 01 desambra lasa teo.

Tsy mbola afaka miverina amin’ny tranony kosa anefa ireo mpianatra noho ny fanamboarana ireo Bloc sy fotodrafitr’asa simba nandritra ireny korontana ireny.

Nanamafy ny oniversite fa mitentina hatrany amin’ny 2 miliara Ariary ny fandaniana amin’ny fanamboarana ny simba sy ny fanampiana nozaraina tamin’ireo mpianatra miisa 360 voaroba fananana nandritra izany.

 

Publié dans Tselatra
lundi, 04 décembre 2017 15:24

Sénat

Un face-à-face avec le gouvernement sera au programme ce jeudi 7 décembre.

 

Publié dans Fil info

Nitrangana fahafatesana mampiahiahy teto Mahajanga renivohitra tato ho ato. Tao anatin'ny roa herinandro monja izao dia olona dimy samihafa no namoy ny ainy tamin'ny fomba mampiahiahy ary mbola iandrasana ny valin'ny fanadihadiana hatreto.

Ny iray maty an-drano teny amin'ny Village Touristique, ny iray faty nihantona tamin'ny honko teny Antsahabingo, ny iray hafa teny amin'ny fokontany Aranta izay nisy nilaza fa nangalatra manga ary maty tao anaty rano no niafarany. Iray hafa koa teny amin'ny “Poteau Mainty” teny.

Ity farany ity, teny amin'ny Fokontany Fiofio vakim-paritra voalohany, lehilahy iray teratany kaomorianina no hitan'ny vadiny nihantona tamin'ny tady tao an-tranony efa tsy nisy aina intsony. Tsy hay izay zava-nitranga fa izy sendra nifoha tamin'ny telo ora maraina no nahita an-drangahy efa nihantona tamin'ny tady.

Raha ny fitantaran-dramatoa dia nisy ny fifamaliana teo amin'izy mivady talohan'ny hatoriana. Ny valin'ny fanadihadiana no andrasana ahitana ny tena marina amin'izao raharaha izao.

Raha ny filazan'ny mpitsabo avy ao amin'ny BMHS, izay nidina teny an-toerana niaraka tamin'ny mpitandro ny filaminana kosa, dia fahafatesana mampiahiahy fa tsy famonoan-tena ity nitranga ity.

Fito taona nipetrahana teto Madagasikara io rangahy maty nihantona io nefa tsy manana taratasy na iray aza. 30 taona izy izao nindaosin'ny fahafatesana izao.

 

(Tandremo sary mety mahatohina)

Publié dans Vaovao
Page 1 sur 2
B1 - Polyclinique
B2 - Toa