Filtrer les éléments par date : jeudi, 23 novembre 2017

Teo Mahazoarivo Atsimo-Antsirabe no nisehoan'ity tranga ity androany alakamisy 23 novambra tokony ho tamin’ny 11 ora sy sasany atoandro. Ireny olona sahirana mirenireny ireny ity ramatoa ity ary mangataka no ataony.

Mbola hitan'ny olona niankin-drindrina tsy lavitra io toerana nahafatesany io izy androany maraina ary hitan’ny olona koa ny nianjerany teo amin’ilay toerana saingy tsy nisy taitra raha tsy ora vitsivitsy tato aoriana rehefa hita fa tsy nihetsika intsony ilay ramatoa.

Nambaran-dRtoa Raveloarisoa, lefitry ny lehiben’ny Fokontany fa avy any amin’ny Fokontany atsinanan’Ivohitra no fiavian’ilay ramatoa ary misy mana-katao ihany ireo zanany. Tombanan’ny maro hoy izy fa matin’ny toaka ity ramatoa ity satria izay vola azony dia hitan’ny olona fa hividianany toaka fa tsy mba sakafo, ary mbola nisy vola moa nofihinina teo an-tanany tamin’ny nahitana ny razana.

Matetika moa amin’ny vanim-potoanan’ny ririnina no tena ahitana faty olona toa izao eto Antsirabe noho ny hatsiaka diso tafahoatra, saingy hafa indray ity niseho ity.

 

 

Publié dans Vaovao

Vao nilatsaka ny orana dia namono olona ny varatra teto Antsirabe manodidina. Raim-pianakaviana iray 40 taona sy ny zanany lahy, izay mbola 8 taona monja mantsy no maty nilatsahan’ny varatra tao an-tokantranon’izy ireo ao Ambohimandroso, Fokontany Tsarafiraisana, Kaominina ambanivohitra Ambano, Distrikan’Antsirabe II, ny alatsinainy 20 novambra tokony ho tamin’ny 04 ora sy sasany tolakandro.

Nanao be fiavy moa ny orana no sady narahin-kotroka ny nanodidina an’Antsirabe io andro io, ka tao anatin’izany indrindra no nitrangan’ny loza.

Tao an-trano avokoa izy dimy mianaka sy ny olona roa hafa mpiara-monina amin’izy ireo tamin’io fotoana io, ka mbola teo am-pilalaovana karatra izy rehetra no niditra tampoka avy any amin’ilay efitrano ao ambony rihana ny varatra.

Publié dans Vaovao

Hotokanana anio ny fotodrafitrasa vaovaon'ny tsenan'i Moramanga. Ambatovy no nanome ny vola, nandaniana 3,5 tapitrisa dolara.

Ho avy hitokana ny zava-bita aty an-toerana ny filohan'ny Repoblika Hery Rajaonarimampianina. Araky ny torimarika dia tsy mianatra ny mpianatra eto an-toerana fa mandeha manotrona ny Filoham-pirenena.

Publié dans Tselatra
jeudi, 23 novembre 2017 10:08

Drôles de Premières dames

De manière générale on appelle par « Première dame » l'épouse d'un chef d'État ou de gouvernement.

À l'origine, cette dénomination concerne uniquement la Première dame des États-Unis (en anglais « First Lady »), laquelle, en tant que conjointe du président américain assumait très tôt un rang protocolaire précis.

La loi du 2 novembre 1978, sous la présidence de Jimmy Carter (1977-1981), accorde à la Première dame une équipe de 12 personnes, comprenant un chef de cabinet, un attaché de presse et un conseiller spécial.

Au fil du temps et par abus de langage, le terme « Première dame » fut utilisé pour désigner la conjointe de tout chef d'État (ou chef de gouvernement sous le régime parlementaire) qu'elle dispose ou non d'attributions protocolaires.

La Première dame n’est pas toujours l'épouse du chef de l’État en titre. Dans certaines monarchies dites constitutionnelles, l'épouse du Premier ministre est parfois désignée par ce terme.

Publié dans Politique
jeudi, 23 novembre 2017 09:47

No comment

No comment

 

Publié dans Sociale
jeudi, 23 novembre 2017 08:54

Modus Mode

Hetsika karakairan’ireo mpanao lamaody samihafa, izay hatao ao amin’ny HALL Alliance Française Tananarive AFT, manomboka ny 27 ka hatramin’ny 1er desambra ho avy izao.

Ity hetsika ity dia karakarain’ireo avy amin’ny AFT sy ny Twenty Ten Totem, izay hiarahana miombon'antoka amin’ny OIF.

Mandritrin’ity hetsika ity dia hisy ny fihaonana sy fifanakalozana amin’ireo matianina, mpianatra, ary ireo mbola mizaha-draharaha amin’ity resaka lamaody ity.

Anisan’izany ny fampirantiana an-tsary sy karazana orin’asa kely manodidina ny lamaody.

Izany rehetra izany moa dia ao anatin’ny fankalazana ny faha 70 taonan’ny AFT, koa izany no andraisan’i Donné Andriambaliha anjara amin’ilay hetsika VALIHA MITETY VAZAN-TANY na VALIHA autour du monde izay atao ny 11 ka hatramin’ny 15 desambra 2017.

 

Publié dans Tselatra

Au début du mois de novembre 2017, le Bianco aurait été saisi d'une doléance de corruption qui se serait passée auprès du Tribunal d'Anosy.

Les enquêtes effectuées auraient mis en exergue que deux greffiers officiant auprès du Tribunal de première instance d'Anosy auraient demandées une somme d'un million Ariary pour octroyer une décision de mise en liberté à une personne prévenue d'une affaire pénale encore en cours de traitement.

Il ressortirait également des investigations que les magistrats en charge de l'affaire seraient complètement étrangers aux faits de corruption passive manigancés par ces personnes malintentionnées.

En outre, le placement sous mandat de dépôt de la personne faisant l'objet de la corruption par les magistrats confirme cela.

La personne qui a payé cette somme et les deux greffiers ont été placés sous mandat de dépôt hier mercredi 22 novembre à l'issue de leur déferrement par le Bianco.

 

Publié dans Fil info
jeudi, 23 novembre 2017 07:51

Une roue de secours usée

A cause des contrôles routiers permanents dans les pays développés, l'état des pneus est quasi neuf, ainsi les roues et la roue de secours sont presque dans le même état car la roue de secours est rarement utilisée et en cas de crevaison, elle sert juste pendant la transition crevaison-réparation.

A Madagascar la majorité des conducteurs choisissent leur roue de secours parmi la plus usée de leurs pneus. Face à la cherté des pneumatiques les Malagasy préfèrent les roues « bonne occasion » (de France, Belgique, Allemagne, USA,…) que les neufs, sans oublier que bon nombre d’entre eux méprisent les produits asiatiques (coréen, chinois, indiens).

Comme l’étaient leurs pères et grands-pères, ils inter-changent souvent les roues selon leur usure en les faisant passer d’avant en arrière et la plus érodée devient automatiquement celle de secours. Cette roue de secours est lisse (malama) car les rainures de la bande de roulement ont disparu, les nappes du sommet et de carcasses apparaissent et donnent cet aspect gondolant du pneu, bon pour être jeté dans d’autres pays.

Malheureusement à Madagascar le terme « sécurité routière » ne signifie rien et l'inspection des véhicules se trouve à un niveau au dessous de zéro !

Publié dans Editorial
B1 - Polyclinique
B2 - Toa