Filtrer les éléments par date : dimanche, 12 novembre 2017
dimanche, 12 novembre 2017 22:06

RIM Mahamasina: Nahorina ny coupe

Notontosaina tetsy amin'ny kianjaben'ny Mahamasina nanomboka ny zoma 10 novambra ny Rallie Internationale de Madagascar 2017 na ny RIM.

Niteraka savorovoro anefa ny valin'ny fifaninanana.
Tsy nisy araka izany ny vokatra ofisialy satria dia nisy réclamation izay nataon'ireo mpifanandrina.

 

Publié dans Sport

Ny fahitana tavoahangy plastika nisy sisan-dranomboakazo sy tavoahangy kely nisy poizina teo anilan’ny vatana mangatsiakan’ilay lehilahy, izay nitsirara teo amoron-tanimboly teny Marobiby Ankadindravola, Kaominina Ivato, Distrika Ambohidratrimo, no nironan’ny tombana fa namono tena izy, raha efa niahiahy mponina sao mba valanaretina pesta no namoizany aina ny zoma 10 novambra lasa teo.

Tonga nanao fitsirihana ny razana ny dokotera avy amin’ny CSB II Ankadindravola sy ny Zandary avy ao amin’ny Poste Avancé ao an-toerana.

Publié dans Vaovao
dimanche, 12 novembre 2017 19:00

Le navire HVM coulera

Dans environ 10 mois au plus tard 11, Hery Rajaonarimampianina démissionnera de son poste de premier Président de la 4ème République selon l’article 46 alinéa 2 de la Constitution qui spécifie : « Le Président de la République en exercice qui se porte candidat aux élections présidentielles démissionne de son poste soixante jours avant la date du scrutin présidentiel. Dans ce cas, le Président du Sénat exerce les attributions présidentielles courantes jusqu'à l'investiture du nouveau Président ».

Cet article semble répondre à un souci d’équité pour chaque candidat, et bien cité dans son alinéa 4 : « Il est interdit à toute personnalité exerçant un mandat public ou accomplissant des fonctions au sein des institutions et candidat à l'élection présidentielle, d'user à des fins de propagande électorale, de moyens ou de prérogatives dont elle dispose du fait de ses fonctions. La violation qui en serait constatée par la Haute Cour constitutionnelle constitue une cause d'invalidation de la candidature ».

Malgré ces bonnes intentions les alinéas de cet article ne correspondent nullement aux habitudes politico-culturels des Malagasy. A partir du moment que le président quitte son poste, la plupart de ceux qui ont reçu une part du pouvoir se vendront aux plus offrants à l’image de ces rongeurs quittant le navire en cas de naufrage.

Publié dans Editorial
B1 - Polyclinique
B2 - Toa