France : 8 mois de prison avec sursis pour l'agriculteur qui aide les réfugiés

  • jeudi, 05 janvier 2017 14:32
  • Photo: France 3 Régions

Accusé d'aide au séjour d‘étrangers en situation irrégulière dont le logement sans autorisation d'une cinquantaine d'Erythréens dans un centre de vacances SNCF désaffecté à Saint-Dalmas-de-Tende en octobre 2016, Cédric Herrou, un agriculteur, a été jugé au tribunal de Nice ce mercredi 4 janvier 2017.

"Si on est obligé de se mettre en infraction pour soutenir les gens, allons-y!" a-t-il déclaré et de continuer “Je le fais parce qu’il y a des gens qui ont un problème, je le fais parce qu’il faut le faire.”
Le parquet a estimé que Cédric Herrou a agi par militarisme et non à titre humanitaire, ce qui lui a valu 8 mois de prison avec sursis requis. Une décision qui a été mise en délibérée au 10 février.

L'agriculteur a reçu le soutien de plusieurs personnes dans ce procès où il est jugé pour être venu en aide à des migrants près de la frontière franco-italienne.

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.
 
 
B1 - Polyclinique
B2 - Toa