Dr Mbuli Charles Boliko : Nouveau représentant de la FAO dans l’Océan Indien

  • mardi, 13 octobre 2020 13:44
  • Photo : FAO

De nationalité congolaise, Dr Mbuli Charles Boliko est le nouveau représentant de la FAO à Madagascar, aux Comores, à Maurice et aux Seychelles.

Ce haut fonctionnaire onusien a présenté la copie de ses lettres de créances au ministre des Affaires étrangères Djacoba Tehindrazanarivelo vendredi dernier.

Le diplomate a rencontré le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche Lucien Ranarivelo lundi.
L’occasion a été pour les deux personnalités de lancer officiellement la célébration de la journée mondiale de l’alimentation à Madagascar.

L’événement qui se déroulera du 12 au 16 octobre se fera à travers les réseaux sociaux.

Mbuli Charles Boliko est titulaire d’un PhD en développement international de l’université de Nagoya au Japon, d’un diplôme d’études avancées en gestion stratégique du capital humain de l’université de Genève en Suisse, et d’une maîtrise ès sciences en psychologie industrielle de l’université de Kisangani en République démocratique du Congo.

Après une carrière dans les hautes instances de l’Etat dans son pays d’origine et une période d’études et d’enseignement à l’université de Nagoya au Japon, il a rejoint le siège de la FAO à Rome en 1997 à la Division des ressources humaines.

De 1998 à 2003, il a été chargé de liaison au Bureau de liaison de la FAO avec les Nations Unies à New York, où il était en charge des questions de politique macro-économique, de l’aide humanitaire et de la gestion des ressources humaines.

En 2003, il a rejoint le bureau du directeur général en tant qu’attaché de cabinet, puis est devenu attaché de cabinet principal en 2008.

De 2009 à 2013, il a été chef du service du recrutement et des affectations à la Division des ressources humaines au siège de la FAO.

En 2013, il a été nommé directeur du Bureau de liaison de la FAO au Japon, où il a largement contribué à améliorer la visibilité de la FAO ainsi que la collaboration avec les acteurs publics, privés et non étatiques.

Son parcours sur quatre continents différents l’a amené à Madagascar pour succéder à Patrice Talla Takoukam à la représentation locale de la FAO.

Pour Madagascar et la FAO, la pandémie COVID-19 a plus que jamais révélé l’importance d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle du pays.

La FAO est présente à Madagascar depuis 1981.

Recueillis par Christophe Bélier

 

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.