Place 13 mai: Avenue de l'indépendance, pendant ce temps là

  • lundi, 07 janvier 2019 12:42
  • Photos Fb

Plusieurs sources concordantes parlent d'arrestation imminente de plusieurs meneurs de manifestation de la place du 13 mai, pour la revendication de la vérité des urnes de l'élection présidentielles du 2è tour du 19 décembre 2018, mais Ninie Donia et James Ratsimba, personnalités ciblées par la plainte sur la sûreté de l'Etat, déposée par le Premier ministre, Ntsay Christian, par le biais de son service contentieux de la primature, ne cèdent pas et continuent leur présence sur le terrain avec plusieurs milliers de manifestants pacifiques.

Le parvis de l'hôtel de ville, pour l'instant investi par les forces de l'ordre, reste inaccessible.

(Voir Suite Photo)

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.