Enlèvement de Akil Cassam Chenai: Huit interpellations, le nom « Stéphanie » évoqué

  • lundi, 05 février 2018 22:14

Akil Cassam Chenai est toujours entre les mains des ravisseurs. Aucune demande de rançon n’est connue trois jours après l’enlèvement.


L’unité spéciale d’intervention (USI) de la police ou « Saka Mainty » prend en main la recherche. Huit personnes sont interpellées dans cette affaire, le nom « Stéphanie » est évoqué, alors qu’elle a été déjà condamnée à la prison à perpétuité suite au rapt des deux enfants mineurs, Annie et Arnaud, à Toamasina en 2015.

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.