TIKO: Représailles sous prétexte écologique

  • mardi, 23 janvier 2018 22:36

Tous les réseaux de distribution des produits TIKO (Magro) sont actuellement le cible des dirigeants, après le scellé de l'Usine TIKO tripe-A d'Andranomanelatra ce 13 octobre 2017 pour cause de défaillance de permis environnemental.

Des fouilles des camions et voitures frigo sont en cours actuellement sur la RN7.
Des forces de l'ordre sont en patrouilles à Andranomanelatra.

Magro Behoririka risque le scellé à partir de demain, alors qu'il y a d'autres produits que ceux de TIKO en vente dans ce centre commercial.

On se pose la question si cette mesure est la suite de déplacement de Marc Ravalomanana dans le sud ce dernier temps, comme la fermeture de Tiko Andranomanelatra après la déclaration de l'ancien Président, qu'il va développer 10 fois plus de ce que le régime actuel a fait durant son mandat.

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.