Fil info

    • jeudi, 23 novembre 2017 08:53

    Corruption au Tribunal Anosy: Deux greffiers placés sous mandat de dépôt

    Au début du mois de novembre 2017, le Bianco aurait été saisi d'une doléance de corruption qui se serait passée auprès du Tribunal d'Anosy. Les enquêtes effectuées auraient mis en exergue que deux greffiers officiant auprès du Tribunal de première instance d'Anosy auraient demandées une somme d'un million Ariary pour octroyer une décision de mise en liberté à une personne prévenue d'une affaire pénale encore en cours de traitement. Il ressortirait également des investigations que les magistrats en charge de l'affaire seraient complètement étrangers aux faits de corruption passive manigancés par ces personnes malintentionnées. En outre, le placement sous mandat de dépôt de la personne faisant l'objet de la corruption par les magistrats confirme cela. La personne qui a payé cette somme et les deux greffiers ont été placés sous mandat de dépôt hier mercredi 22 novembre à l'issue de leur déferrement par le Bianco.  
    Lire la suite ...
    • mercredi, 22 novembre 2017 14:29
    • Photo Archives koreni

    Bosnie: Ratko Mladic est condamné à perpétuité par le TPIY pour crime de guerre et crimes contre l'humanité

    Ce matin, le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a rendu son verdict concernant l'ancien chef des forces serbes de Bosnie, Ratko Mladic, pour ses crimes lors de la guerre de Bosnie entre 1992 et 1995. Guerre qui a fait 100 000 morts et plus de 2.2 millions de déplacés, majoritairement des Bosniaques musulmans. Mais pour le Chef politique des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic était condamné avant même d'arriver à La Haye, et pour les Serbes qui ont quitté Sarajevo, Mladic reste un héros car il a fallu qu'il prenne le pouvoir et fonde un Etat des Serbes de Bosnie.  
    Lire la suite ...
    • mardi, 21 novembre 2017 19:35
    • Source visionguinee.info

    Zimbabwe: L'Union africaine et la Sadc ne lachent pas

    Depuis Paris, Alpha Condé président de l'Union africaine a réagi sur France 24 sur la démission de Robert Mugabe. ‘’Nous souhaitons que la transition et les élections ne soient pas mélangées’’.Il estime que les élections peuvent avoir lieu l’année prochaine. ‘’La SADC (Communauté de développement d’Afrique australe) a un sommet aujourd’hui à Luanda. Nous allons communiquer pour être en accord avec la position que vont prendre nos amis de la SADC’’. Le président guinéen de continuer qu'il souhaite que la personne qui va diriger la transition ne puisse pas se porter candidat à la présidentielle zimbabwéenne en 2018.  
    Lire la suite ...
    • mardi, 21 novembre 2017 17:07
    • Photo Europe 1

    Zimbabwe: Le parlement en réunion pour la destitution de Mugabe

    Après le coup de force des militaires, c'est autour du parti du président lui même qui le demande de démissionner mais Mugabe refuse d'abdiquer. En ce moment le parlement zimbabwéen est en réunion pour discuter de la destitution du Président. Mugabe est toujours retenu en résidence surveillé, pendant qu'une foule entoure le Parlement demandant sa démission.  
    Lire la suite ...
    • lundi, 20 novembre 2017 14:19
    • Tahirin-tsary Sobika Toamasina

    Lodsia: Hisokatra ny 22 novambra ny taom-piotazana, sambo roa mahazaka 6 500 taonina avy no ho avy

    Ny alarobia 22 novambra izao amin’ny 6 ora hariva ny fisokafan’ny taom-piotazana sy taom-panondranana lodsia amin’ny alalan’ny sambo amin’ity taona 2017 ity, ka sambo roa samy mahazaka 6 500 taonina avy no ho tonga eto Toamasina, ka tonga ny talata 21 novambra ny sambo voalohany raha dimy andro aorian’izay ny sambo faharoa.  
    Lire la suite ...
    • dimanche, 19 novembre 2017 22:06

    Présidentielle 2018 : Conseil des ministres à Iavoloha

    Au retour de Luanda, capitale angolaise, Hery Rajaonarimampianina a convoqué ses ministres au Palais d’Iavoloha pour un conseil ce dimanche 19 novembre 2017.    L’ordre du jour est consacré à la première lecture de l’Avant-projet de loi organique relative à l’élection du Président de la République.      
    Lire la suite ...
    • jeudi, 16 novembre 2017 21:21
    • Photo du couple, net

    Zimbabwe: Mugabe refuse de démissionner

    Robert Mugabe placé en résidence surveillé, par des militaires hier, refuse de démissionner. Les militaires insistent qu'ils n'ont pas fait de coup d'Etat mais veulent protéger le pays contre des brigands autour du président.  
    Lire la suite ...
    • jeudi, 16 novembre 2017 19:52

    ADOPTION DE TEXTES REGLEMENTAIRES

    Au titre du Gouvernement, trois Avant-projets de Loi ont fait l’objet de débats, en profondeur : - Avant-projet de Loi organique relative au régime général des élections et des referendums.- Avant-projet de Loi organique relative à l’élection du Président de la République.- Avant-projet de Loi organique relative à l’élection des Députés de l’Assemblée Nationale.
    Lire la suite ...
    • jeudi, 16 novembre 2017 17:03

    16 novembre

    Journée Internationale de la tolérance.
    Lire la suite ...
    • mercredi, 15 novembre 2017 20:56
    • Photo: Le Monde.fr avec AFP et Reuters

    Zimbabwe: Mugabe placé en résidence surveillée

    Le Président du Zimbabwe Robert Mugabe et sa femme Grace ont été placés en résidence surveillée par un putsch militaire qui affirme que ce n'est pas un coup d'Etat. Mugabe, agé de 93 ans, avec sa femme sont sains et saufs affirme l'armée zimbabwéenne, mais elle a pris le pouvoir pour viser des criminels entourant le président.  
    Lire la suite ...
Page 1 sur 419
B1 - Polyclinique
B2 - Toa