Nation oubliée

  • jeudi, 04 juillet 2019 12:58
  • Anonymous
  • Photo Gasypatriote

Durant la célébration du retour de l’Indépendance, beaucoup d’observateurs se sont posés la question: pourquoi le président de la République ne s’est point adressé à la nation ?

D’habitude les anciens Chef de l’Etat faisaient un discours souhaitant une bonne fête nationale (Asaramanitra) à tous les Malagasy et ce avant la retransmission des feux d’artifice du 25 juin. Par la suite, ce speech présidentiel est diffusé en boucle sur les stations audiovisuelles publiques : RNM et TVM.
Durant cette intervention, les différents présidents dissertaient sur les perspectives socio-économiques ainsi que le bilan des actions passées.

Les détenus avaient eu leur amnistie.

Mais cette année, nouveau régime, nouvelle mœurs. Pas de discours.

Même l’éventualité d’une amnistie pour les détenus est passée sous silence. Certains plaisantins trouveront que les évasions, ces derniers temps, diminuent de facto la surpopulation de nos prisons, donc nul besoin d’amnistie !

Trêve de plaisanterie, le président a fait une brève allocution à Mahamasina à l’intention des forces armées car il est leur chef suprême mais à la nation, point. Est-ce un signe de changement, selon l’adage ancestral « changement de prince, changement de règles» (miova andriana miova sata) ?

Nous ne reparlons plus de ce qui est arrivé l’après-midi du 26 juin, conséquence de ce que l’on croyait être un divertissement pour l’ensemble du peuple, beaucoup pensaient à s’amuser mais certains ont rencontré la mort. Incivisme, incapacité à canaliser une foule ou actes délibérés, une investigation se déroule afin de savoir la cause.

Mais 4 jours après, un dimanche de surcroît, les plaies du 26 juin ont été quelque peu oubliées peut-être même guéries avec la qualification des Barea aux 8èmes de finale de la CAN 2019 en battant le Nigéria, un des géants du football africain.

Selon quelques anciens, encore en vie, les explosions de joie dans les villes et campagnes (ceux qui ont la TVM et la RNM) de Madagascar rappellent les liesses au moment de la proclamation du retour de l’indépendance en 1960.

Il y avait plus de drapeaux brandis, spontanément avec la victoire de Barea, que la célébration du 59ème année du retour de l'indépendance, avec beaucoup de publicité et de sensibilisation. D'ailleurs le drapeau lui même a été levé dans l'après-midi le jour du 26 juin 2019, pratique inhabituelle, voire offusquante chez les militaires.

Et voilà que le Président de la République (PRM) annonce qu’il va affréter un avion spécial pour environ 400 personnes, voulant assister au match du 8ème de finale. Avec le prix du voyage annoncé pour aller-retour en Egypte, il aura certainement une queue, donc ce sera encore un succès pour notre PRM dans son initiative de divertir ses compatriotes, ceux restés au pays espèrent avoir droit aux écrans géants.

Malgré tout ce mouvement, un goût amer est resté sur chacun après cette absence de discours à la nation, une tradition négligée comme si on ne rend pas visite à ses géniteurs le jour de l’an !
Mais être diverti par les exploits des Bareas feront avaler ce pilule amer. Vive les Bareas et bon voyage !

Anonymous

 

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.