Madagascar: Un navire sans capitaine

  • samedi, 17 novembre 2018 09:20
  • Anonymous
  • Photo Archives net

Si un jour l’Assemblée Nationale a voté une loi désignant Ratsiraka Didier Ignace «Amiral », alors que nous ne possédons plus aucun bâtiment de guerre digne de ce nom. Voilà que notre pays se retrouve dans la même situation des décennies plus tard.

Au mois de juin dernier, Ntsay Christian a été nommé Premier Ministre (PM) à la suite des « émeutes » d’Avril consécutives elles-mêmes au refus de certains députés à voter les lois électorales pour le scrutin de novembre-décembre 2018.

Le promu Premier ministre est « chargé de l’organisation des élections », pour ce faire, la Haute Cour Constitutionnelle (HCC), par quelques décisions (n°18 du 25 mai, n° 3 du 1 juin, n° 25 et 26 du 22 août,… ), a tout verrouillé afin de stabiliser le PM pour exécuter sa mission : le bon déroulement des élections.

Rappelons que pour la forme, c’est-à-dire le respect des dispositions constitutionnelles, plus exactement l’article 54 alinéa 1 : Le Président de la République nomme le Premier ministre, présenté par le parti ou le groupe de partis majoritaire à l'Assemblée nationale. Ntsay Christian a été « présenté » par le parti MAPAR d’Andry Nirina Rajoelina qui n’est pas majoritaire mais constitue le groupe le plus nombreux à l’Assemblée Nationale.

A ses débuts la majorité des Malagasy ont reconnu certaines qualités de ce haut fonctionnaire international, surtout après le démantèlement des gangs de kidnappeurs spécialisés dans l’enlèvement des Indo-pakistanais. Mais au fur et à mesure que se sont rapprochés la période électorale, certains couacs apparaissent, et voilà en pleine eau trouble, et notre PM devient et reste muet !

Rappelons que c'est lui qui a fixé la date des élections, il est chargé de l'organisation de celles-ci, incluant ainsi le financement et la sécurisation. En un mot, il est le premier responsable du fiasco ou réussite du scrutin.

Dans la réalité, l’indépendance de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CEN) se trouve dans la gestion matérielle des élections, donc le PM ne peut pas se dédouaner derrière le manquement ou l'incompétence de la CENI !

A l’allure des décomptes, un 2nd tour est inévitable entre les candidats n°13 et le n° 25, qui se déroulera le 19 décembre, donc en pleine période de pluies ! Et le PM reste figer en dépit de l’article 52 de la loi organique n° 05/2018 : « Le scrutin doit se tenir durant la saison sèche de l’année, entre le 31 mai et le 30 novembre, sauf cas de force majeure prononcée par la juridiction compétente sur saisine de la Commission Électorale Nationale Indépendante ».

Si le président de la CENI s'est absenté durant le point de presse du 12 novembre, ce n’est point à cause du départ des représentants du candidat n° 13 à la CENI, mais pour aller rencontrer le PM afin de constituer probablement une « cellule de crise » à la primature de Mahazoarivo.

Des discrétions font état de futures arrestations de plusieurs personnalités sous l’influence des « faucons » MAPAR de l’entourage du PM qui pousse ce dernier à procéder de la sorte.

En tout cas, ce n'est pas anodin le fait de sortir une interdiction de territoire (IST), à l'encontre du conseiller spécial du président, Mbola Rajonah, surtout après la tendance électorale, qui est un grand revers pour le candidat n°12.

Un autre nom, celui d'une personnalité du Sud-est et ancien ministre de l'environnement est plusieurs fois cité pour être « épinglé », afin de montrer que le pouvoir continue ses prérogatives en matière de lutte contre le trafic de bois de roses !

Alors qu’au nord de Sainte Marie, un grand navire chinois le MIN FENG a jeté l’ancre depuis quelques jours, en attente d’une cargaison de bois de rose?

En tout cas, une nouvelle crise se dessine, les business souterrains fleurissent, les kidnappings de Karana reprennent de plus bel et le PM ne communique pas !

Y-a-t-il un capitaine à la barre du navire Madagascar ? Apparemment non à l’image de l’Amiral qui n’a récolté que quelques voix !

Anonymous

(Photo Archives net)

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.