Nationalité: Droit du sang et droit du sol pour tous ceux qui ont vécu à Madagascar avant 1960

  • samedi, 28 juillet 2018 10:06
  • Super User

Pour le projet "Vitatsika io":

Nationalité Malagasy pour tous ceux qui ont vécu à Madagascar depuis 1960, ainsi que leurs enfants. Le nom à consonance Malagasy sera enlevé comme critère de nationalité.

Droit de nationalité par le sang, et par le sol, droit par mariage (Sous conditions), demande de nationalité (Sous conditions).

Ceux qui ont au moins une ascendance Malagasy, mère ou père, grand mère ou grand père, arrière grand mère ou arrière grand père, pas nécessairement les deux parents, jouissent la nationalité Malagasy (Droit du sang).

Ceux qui sont justifiés habités Madagascar avant 1960, même parents inconnus, jouissent la Nationalité Malagasy ainsi que leurs enfants.

Le Droit de nationalité Malagasy, est octroyé à tous ceux qui sont nés sur le sol de Madagascar (Droit du sol) sans limite de temps.

Nous devons nous réconcilier avec notre histoire, qui avant tout un pays de migrants et un pays d'accueil.
Bien sûr, le communautarisme est à abolir

 

Zo maha Malagasy: Zo Malagasy azo avy amin'ny maha taranaka Malagasy, Zo azo satria teraka teto Madagasikara.

Ao anatin'ny Tetikasa "Vitatsika io" dia:

Ireo rehetra manana ray na reny Malagasy, na raibe na renibe, tsy voatery izy roa, dia omena ny fizakana tanteraka ny Zo maha Malagasy.

Ireo rehetra niaina teto Madagasikara talohan'ny 1960, dia omena ny fizakan-tena maha Malagasy, na tsy fantatra aza ny Ray amandreniny, mahazo ihany koa ireo zanany.

Ireo rehetra teraka teto Madagasikara dia mizaka ny maha Malagasy tanteraka na teraka oviana na teraka oviana.

Tsy atao fepetra amin'ny fizakan-tena Zo maha Malagasy ny anarana lazaina fa tsy teny Malagasy.

Mizaka ny Zom-pirenena Malagasy ihany koa ireo izay manambady Malagasy, Zo ara-panambadiana (misy fepetra)
Afaka mangataka ihany koa ny Zo maha Malagasy ny vahiny iray sy ny fianakaviany (misy fepetra)

Mila mihavana amin'ny tantara isika Malagasy, izay Firenena avy amin'ireo mpihavy avokoa, ary Firenena fatram-pandray ny hafa.
Tsy ekena kosa na izany aza ny fitokatokanana ara-pihaviana ka manilika ny hafa.

Vitatsika io
Patrick

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.