HVM : Une étoile filante

  • vendredi, 27 juillet 2018 15:11
  • Anonymous
  • Photo Archives NewsMada

A trois mois des élections, il semble bien que le Hery Vaovao ho an’i Madagasikara ou HVM fondé par Hery Rajaonarimampianina prend eau de toute part. Petit à petit ses membres et non les moindres quittent le bateau afin de se faire une santé ailleurs.

Il y eut comme précurseur le fantasque député d’Atsimondrano, opérateur dans la vente de téléphonie, qui a été élu en indépendant, et plus tard, a rallié le nouveau parti présidentiel après une éphémère plate-forme.

Après son ralliement, ceux qui occupaient des postes ministériels commencèrent à s’inscrire au parti car tradition politique oblige ! Et ce, à partir du gouvernement Kolo Roger. Quatre années durant le HVM survit cahin-caha et ce n’est que dans la perspective des élections 2018 que ses hauts responsables transfuges du MAPAR, TIM, Indépendants, MMM, etc… démarrèrent des congrès régionaux pour rameuter des troupes à partir de fin 2017.

En même temps, les responsables régionaux reçurent l’ordre de mener la vie dure aux adversaires, plus particulièrement le TIM de Marc Ravalomanana et plus tard au MAPAR d’Andry Rajoelina.

Malheureusement l’histoire des lois électorales ayant provoqué les évènements du 21 avril ont mis fin à l’espoir du couple Rajaonarimampianina de pouvoir parader l’année prochaine.

Certes la majeure partie de la population, surtout les Tananariviens, pense qu’ils seront toujours là pour cause de fraude électorale mais cette débandade des troupes hvmistes n’est pas sans conséquence pour l’actuel chef de l’Etat.

Abandonné par ses principaux lieutenants come les plus médiatiques ou ceux de l’ombre Rajao et familles sont cuits, son « Fisandratana » (Montée, Percée) n’est plus que « Fivakisana » (éclatement) et « Fidinana » (Descente, Chute) quand ce sont les responsables politiques de l’administration vous disent « goodbye », cela signifie la fin de l’histoire.

Rajaonarimampianina ressemble bien à un pêcher, arbre fruitier donnant la pêche, poussant au bord de la route, tout le monde se sert à sa guise, locaux comme étrangers, et maintenant que les fruits sont finis (lany ny paiso an-kady), au revoir et sans rancune !!!

Comme quoi l’histoire sert à quelque chose en politique, le président a oublié que ses ancêtres, du moins ceux de sa région, 123 ans de cela, pensèrent qu’en faisant amis avec tout le monde (Britanniques, Français, Américains et Allemands) ils auront une image de civilisés, alors que finalement le pays a été colonisé et chouravé jusqu’à nos jours.

Et voilà que les arrières petits-fils n’ont trouvé d’autres solutions que de donner en garanti notre sol aux mêmes groupes d’étrangers en leurrant leurs compatriotes comme l’on fait jadis. Pendant ce temps une minorité s’enrichit exponentiellement et la majorité s’appauvrit à « Grande Vitesse ».

De mémoire de Malagasy, la nation ne s’est jamais paupérisée que durant ces 5 années de gouvernance HVM, sans compter l’insécurité : pillages, kidnappings,…Mais toute chose a une fin, et le HVM n’était qu’une comète éphémère dans l’histoire de Madagascar, pour ne pas dire une étoile filante.

Anonymous

 

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.