2018: Année du combat des coqs

  • samedi, 13 janvier 2018 19:55
  • Super User
  • Photo Gasypatriote

Si l’on regarde le calendrier chinois, nous sommes encore dans l’année du Coq qui ne prendra fin que le 16 février 2018 où on entre dans celle du Chien.

Mais pour Madagascar cette année qui débute sera celle des combats de coqs.

Rajaonarimampianina et sa cour tente par tous les moyens de faire diversion afin de se maintenir au pouvoir en jouant l’apparence de la démocratie et du respect du droit. Et on manipule ce dernier pour éliminer les adversaires potentiels, le reste c’est de la foutaise et pure diversion.

L’objectif de l’administration HVM est claire : « mettre Ravalomanana à l’ombre », en d’autres termes le foutre en prison. Comme l’ancien président est un personnage têtu comme un péquenaud, c’est-à-dire qu’il ne va jamais reconnaître sa condamnation et ira se pourvoir en cassation pour demander la révision de son procès.

Rajaonarimampianina n’attend que ce moment, car il ne faut jamais oublier qu’il n’était pas encore dans l’équipe de la Haute Autorité de la Transition (HAT) à cette époque de 2009 dont le système judiciaire venait de condamner Ravalomanana aux « travaux forcés à perpétuité ».

En cas de pourvoi en cassation, Andry Rajoelina sera appelé à la barre et comme dans le « procès Ratsimandrava » en 1975 les 2 ex vont s’envoyer des coups d’ergot et se déplumer en public comme dans les combats de coqs !!!

Christine Razanamahasoa a déjà annoncé la couleur en déclarant que la condamnation de Ravalomanana issue durant son administration est « valable », comme quoi le pardon n’est pas pour demain, sans oublier que le Fihavanana malagasy (CFM) demeure muet, à quand le pardon mutuel ?!

Rajaonarimampianina sera le « mpampiady akoholahy » (parieur de combats de coqs) en chef qui ramassera l’argent des paris, c’est-à-dire amasser les poignons des spectateurs. Il s’en fout qui va gagner ou rester à terre mais lui il pense sortir indemne de l’arène.

Les affaires Claudine Razaimamonjy ainsi que le sort qui sera réservé au premier ministre Solonandrasana ne sont que des diversions radar pour détourner la nation des futures combines pour falsification électorale.

Sans oublier l’ « évasion organisée d’Houcine Arfa » le spécialiste/sniper dont la présence à Madagascar demeure une énigme. A-t-il vraiment essayé par tous les moyens de s’approcher du président afin de le nuire ? Ou est-ce bien autre chose ?

Quel que soit les manœuvres de notre expert-comptable, les Malagasy ont faim. Ils ne mangent plus qu’une fois tous les 2 jours, beaucoup n’ont plus de toit mais couchent dans des abris de fortune comme les tunnels, d’autres se disputent les restes dans les ordures avec les rats.

La classe moyenne s’appauvrit, victime d’attaques de bandits bien armés comme certains membres des forces de l’ordre.

A l’image des fêtes de fin d’année, la majorité silencieuse n’a rien célébré donc elle est loin d’être indulgente comme dans le passé. Le chef de l’Etat et son équipe ne sortiront pas indemnes de cette situation et surtout avec cet appareil judiciaire qu’ils sont en train de manipuler.

Ils pensent faire du combat de coqs mais ce sont eux qui laisseront des …plumes.
Il ne reste plus que 10 mois pour enfanter un nouveau président de la République.

Anonymous

 

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.