Une bonne leçon à retenir

  • lundi, 28 novembre 2016 10:56
  • Andry Baliba
  • Photo Net

Le père de la révolution socialiste cubaine s’en est allé. Rongé par la maladie depuis 2006, Fidel Castro, a définitivement passé le pouvoir en 2008 à Raoul Castro qui n’est autre que son frère. Ayant passé l’arme à gauche à l’âge de 90 ans, Fidel Castro aura marqué la vie politique planétaire du XXe siècle surtout pendant la période de la guerre froide.

Opposant farouche de la politique américaine, Fidel Castro a tenu tête à 11 présidents américains successivement pendant 50 ans. Il a pris le pouvoir à la Havane en 1959.

Après avoir été condamné à 15 ans de prison ferme et ensuite amnistié dans les années 60, Fidel Castro a rejoint Che Guevara au Mexique et a pris le pouvoir à la Havane.
En 1965, Fidel Castro a fondé le parti unique de communiste au Cuba et il est devenu l’icône du socialisme en Afrique.

L’avis se diverge concernant la perte de Fidel Castro de La Havane jusqu’à Miami, mais quoi qu’il en soit cette grande figure de la politique cubaine a agi, selon son avis, pour la décolonisation de Cuba. L’embargo politique et économique infligés par le gouvernement américain n’ a pas changé la détermination des Cubains malgré le fiasco politique du bloc socialiste.

Les Cubains ont certes connu du haut ainsi que du bas, mais tout compte fait la lutte menée par le « Commandate » n'est pas une vaine mission pour faire sortir le pays d’un bourbier. Une bonne leçon à retenir.

Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.
 
 
B1 - Polyclinique
B2 - Toa