Editorial

    • jeudi, 22 février 2018 07:21
    • Sary nindramina

    Lien Youtube émission spéciale TVPlus 21 février 2018

    Lien Youtube émission spéciale TVPlus 21 février 2018 https://www.youtube.com/watch?v=7EqH_S9mqUk Fampandrosoana an'i Madagasikara Tsy mila ankasarotina fa vahaolana tsotra, tsy feno akory ireo fa maro ny pitsopitsony fa ny hevi-baventy no aroso antsika: 1- Fehezina sy ampiasaina ny harena ato anatiny:- Ny olona sy ny fahaizana rehetra (Ressources humaines), manana manampahaizana 500 000 eo isika (25 isam-pokotany raha 20 000 eo ny Fokotany sy ny toerana lehibe)- Ny Harena ankibon'ny tany sy ambonin'ny tany- Ny Harena an-dranomasina
    Lire la suite ...
    • mardi, 20 février 2018 07:32

    Qui est Patrick RAHARIMANANA

    52 ans, à Fénérive-Est Tamatave Madagascar  Père : MajungaMère : Diego SuarezMarié 3 enfants.Catholique Compétences professionnelles  Aménagement hydro-électrique, Solaire, Eolien ; Grands ouvrages (barrage hydro-électrique) ; Management : planification, organisation, contrôle et suivi ; Gestion des ressources humaines, logistiques et financières ; Gestion des prévisions, des stocks et des approvisionnements ; Elaboration et gestion de budget ; Commerce et Marketing ; Informatique.
    Lire la suite ...
    • lundi, 19 février 2018 08:28
    • Photo Gasypatriote

    Claudine Razaimamonjy lachée par les siens

    Le samedi 03 février dernier, l’association Zanak’i Fianarantsoa (natifs de la province de Fianarantsoa) a tenu leur rencontre afin de se présenter les vœux pour l’année 2018. Les 5 régions Amoron’i Mania, Vatovavy Fitovinany, Matsiatra Ambony, Atsimo Atsinanana, Ihorombe ont été représentées par 150 délégués dont, selon certains communiqués, des « élus et des responsables ». Cette cérémonie toujours selon ceux-ci a été marquée par « la volonté des Natifs de Fianarantsoa de faire triompher la vision présidentielle Fisandratana 2030, déclarée le 25 janvier dernier». Cette rencontre, que l’on voulait être solennelle, s’est déroulée à l’hôtel A&C Ivato dont le propriétaire n’est autre que … Claudine Razaimamonjy. Mais aucun des ministres en fonction originaires de ces 5 régions n’ont été aperçus: Ralava Beboarimisa, Monique Rasoazananera, Toto Lydia, Anicet Andriamosarisoa, Tazafy Armand, Rakotomamonjy Nepatraiky. D’après les explications données ils étaient en mission dans différents lieux de la grande île !? En fait ce sont des explications assez « diplomatiques » pour certains observateurs afin de justifier leur absence.
    Lire la suite ...
    • vendredi, 16 février 2018 07:43
    • Photo Archives Gasypatriote

    Gouvernance : Les ministres s’accrochent à leur place

    Si le team building ou construction d’équipe vise au renforcement de la cohésion d’équipe et améliorer son efficacité et efficience dans le cas du gouvernement, il a servi surtout à renforcer sa cohésion face à d’éventuels renvois de certains. Il est donc sûr que la majorité des ministres pensent à sauver leur peau et plus exactement leur siège afin de préserver un certain train de vie, mais aucun ne pense à l’intérêt national. Rien d’étonnant qu’en 5 ans de présence aux commandes il n’y a eu aucun résultat tangible. Il suffit de regarder l’expansion de l’insécurité dans tout le pays, en milieu urbain comme rural, les principales victimes sont les citoyens lambda alors que les opérateurs indo-pakistanais subissent des kidnappings et autres rackets. Tout ceci a pris de l’ampleur depuis 2014, année du début effectif de l’administration actuelle. La corruption a atteint des sommets inimaginables car elle se déroule en haut lieu et tout le monde, à tous les échelons, s’y met, le Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO) ne sait plus où se donnait de la tête. Certains hauts responsables n’hésitent pas à « faire caillasser » le portail du BIANCO, quand eux ou leurs protégés se font questionner par les investigateurs anti-corruption.
    Lire la suite ...
    • mercredi, 14 février 2018 10:04
    • Photo Net

    Team building en plein Saint Valentin

    Le Team building, se traduit littéralement « construction d'équipe », il vise à renforcer la cohésion d'équipe, améliorer sa performance et aussi résoudre les éventuels conflits. Le Team building est appelé aussi « coaching d'équipe ». La démarche de Team building a pour but d’accompagner une équipe pour l'aider à mieux se connaître, à réfléchir sur son fonctionnement et lui permettre de dégager une vision partagée et aussi de mieux vivre collectivement le changement. Cette expérience contribue à l'appropriation d'une intelligence collective au service de l'organisation, et dans le fond il n’y a aucun mal et beaucoup d’organisations ont essayé cette expérience.
    Lire la suite ...
    • mardi, 13 février 2018 17:32
    • Photos associations MGM & EEM - Quartier des mineurs

    Prisons passoires

    L’évasion de 3 prisonniers de la maison d’arrêt d’Antanimora dimanche 11 février fait couler beaucoup d’encre sur l’état de nos prisons. Madagascar compte de nos jours 82 geôles abritant autour de 20 000 détenus alors que la capacité d’accueil maximale est de 10 000 individus! En gros nos « tôles » accueillent 2 fois plus qu’ils ne peuvent en contenir. La raison de cette surpopulation est due en grande partie au recours à la détention préventive. Toute personne déférée au Parquet quel que soit le motif d’inculpation a 90% de chance d’être mise sous mandat de dépôt donc séjournée à la maison d’arrêt. Cette situation est un héritage probablement de l’ancien système colonial dans le but d’ « impressionner » les prévenus sans se soucier s’ils sont coupables ou non. D’autant plus que l’instruction des cas peuvent durer des mois voire des années, l’un des évadés est en attente de son procès depuis…3 ans ?!
    Lire la suite ...
    • lundi, 12 février 2018 08:53
    • Photo Net

    L’insécurité et déliquescence de l’Etat

    6 ans et deux mois après la disparition du guide Mouammar Kadhafi, la Libye vit dans un état complet d’anarchie, le pays est divisé en plusieurs factions à la fois tribale et religieuse, on peut dire que le pays est revenu en arrière à l’époque des tribus arabo-berbères du 12ème siècle. A cette époque lointaine, les ports de Libye a été au centre de divers trafics allant du poisson à l’être humain, comme c’est le cas actuellement avec le retour de ventes d’ « esclaves négro-africains » menés par des chefs de bandes armées issues des milices anti-kadhafistes soutenues par l’Occident 4 ans plutôt. Mais en plus du retour de ces anciens trafics, s’ajoute un autre plus moderne : celui du pétrole. Tout cela est favorisé par l’insécurité, chaque groupe armé contrôle ses propres champs de mines d’hydrocarbures ainsi que des usines de raffinerie. Ce pétrole et ses produits dérivés sont ensuite injectés dans les circuits normaux faisant ainsi une concurrence malsaine au commerce officiel. Il est facile de parler de la Libye mais sous nos yeux se déroule le même phénomène, même si on veut limiter les proportions. N’oublions jamais que Madagascar, tout au long de son histoire a connu des siècles de drames : guerres civiles, trafic humain,… à peu près à la même époque que la Libye (12ème siècle), Ignorer cela c’est faire l’attitude de l’autruche.
    Lire la suite ...
    • vendredi, 09 février 2018 08:26

    Toamasina: Plan d'urbanisme et circulation

    Anisan'ny renivohim-paritany tsara tokoa i Toamasina. Nefa dia manomboka mikorontana ny fanorenana trano, ny fitaterana ary ny fivezivezen'ny olona, ny posy, ny bisikileta ary ny fitohanan'ny fiarakodia. Ny kamiao samy manao izay ataony. Ho jerena arak'izany ny drafim-panorenana, Plan d'urbanisme, mba hifandraika amin'ny Tanàna lehibe misy ny seranan-tsambo vaventy na ny Port, indostria ary fizahan-tany, amoron-dranomasina. Asiana zotra Tramway, mirefy 2,800 km, mamakivaky ny tanàna eo ampiandohana, Tranonjiro Ankirihiry - Bord. La très belle ville de Toamasina commence à se dégrader, bouchon partout, la circulation en ville devient un cauchemar, tant au piéton qu'au double ou triple cycles et surtout pour les voitures. Les camions entrent et sortent comme ils veulent.
    Lire la suite ...
    • jeudi, 08 février 2018 07:40
    • Photo Gasypatriote Mahajanga

    Drogue, alcool et sexe

    Comme beaucoup d’adolescents dans le monde, la jeunesse malagasy est menacée par le quatuor: drogue, alcool, sexe et violence. Même en l’absence de chiffres officiels, on peut avancer qu’au moins 1 jeune sur 7 est concerné par la drogue et l’alcool, les conduisant à des comportements à risque comme les attitudes violentes et les rapports sexuels prématurés et non protégés. Une grande majorité d’entre eux, surtout ceux qui poursuivent un cursus scolaire normal (primaire, secondaire) ont reçu d’une façon ou d’une autre des informations concernant les risques auxquels ils peuvent être confrontés, car ils les ont sûrement reçues dans le cadre de leur programme scolaire (science de la vie et de la terre [SVT]), par contre les domaines comme la psychologie à titre préventive ne leur est pas dispensé, peut-être par manque de formateurs. Concernant plus particulièrement les « risques sociaux » tels l’anorexie, la boulimie et plus grave le suicide et /ou les conduites meurtrières, le monde évolue et avec elle l’environnement social à Madagascar, dans les grandes villes l’Internet apporte auprès de nos jeunes des images qu’ils n’arrivent pas encore à comprendre le sens exact de ce qu’ils voient ou lisent. D’autant plus que l’usage et la compréhension des langues de communication internationale (Français, Anglais, Espagnol) est faible (l’Allemand et le Russe n’en parlons pas !).
    Lire la suite ...
    • mercredi, 07 février 2018 09:20
    • Sary Gasypatriote

    Fantatrao ve: Ny atsasa-karamanao dia omenao ny Fanjakana?

    Miasa alatsinainy, talata, alarobia, an'ny fanjakana hitsaboany tena any ivelany ny ampahany, hanaovana week-end etsy sy eroa, carburant sy 4x4, ny alakamisy, zoma ary sabotsy na izay asa tselika ataonao, no anjaranao. Androany alarobia izany, miasà mafy fa tsy mbola vola ho entinao mody ny androany, fa mbola an'ny Fanjakana, an'i Filoha sy Praiminisitra mpiasanao, nefa ny vata-karamany aza tsy fantatrao. IRSA 23%TVA 20%Ny hetra-ponkotany, sy ireo hetra Jirama sy Kaominina amboniny daholo.  
    Lire la suite ...
Page 8 sur 33