Editorial

    • dimanche, 19 février 2017 17:00
    • Photo Net

    Macron: La colonisation est un crime contre l'humanité

    Le candidat aux élections présidentielles de la France, Emmanuel Macron, lors de son déplacement en Algérie, ce mardi 14 février, a qualifié de crime contre l'humanité, la colonisation faite par la France. Il a présenté des excuses et demande du pardon aux pays qui ont subi ces barbaries. En ce qui concerne Madagascar, la France doit alors payer et indemniser ces barbaries. Et Macron doit aller jusqu'au bout de ses idées, quitter et rendre les Iles Malagasy, boudées par la France depuis la décolonisation, mais ne pas rester sur ses excuses plates en évoquant les bienfaits de la colonisation sur la construction des diverses infrastructures, car de toute façon, les mains d'oeuvre et toutes les matières premières utilisés étaient des ressources internes du pays colonisé. Un criminel, doit passer à la caisse et payer, à défaut d'une prison à vie et surtout ne pas laisser récidiver.  
    Lire la suite ...
    • jeudi, 09 février 2017 11:35

    La naïveté sœur de l’ignorance

    Décidément le tempérament des contribuables n’est ni compréhensible ni prévisible. Anesthésiés par les coupures incessantes d’eau et des délestages presque douze heures par jours, les citadins des grandes villes aussi bien des côtes qu’aux plateaux sont devenus insensibles et acceptent de vivre dans une pareille misère comme si de rien n’était. Les tenants du pouvoir, face à cette indulgence inexplicable rient sous leurs couvertures en promettant encore et encore monts et merveilles. Ils ont encore le culot de promettre l’impossible à la population déjà au fond du gouffre afin de s'assurer de leur reconduction au pouvoir. Tant pis si certains Malagasy refusent de regarder la réalité en face et cautionnent encore cette régime incapable, désolé de le dire mais c’est le cas. La naïveté et l’ignorance les ont aveuglés. C’est bien dommage. Toutefois, en constatant l’horrible irresponsabilité des corps médicaux du centre hospitalier Joseph Ravoahangy Andrianavalona laisse à penser à une folie persistante inouïe. Pour limiter les dépenses de l’hôpital a-t-on dit, la direction de la banque de sang a été notifiée que désormais, les groupes électrogènes fournissant de l’électricité à chaque délestage ne tournera non plus que quelques heures par jour. En réaction, des médecins responsables de la banque de sang sont hors d’eux et déplorent ce manque de responsabilité des dirigeants de l’hôpital. 
    Lire la suite ...
  • Washington (Etats-Unis), vendredi 27 janvier. Le président américain a signé au Pentagone le décret intitulé «Protection de la nation contre l'entrée de terroristes étrangers aux Etats-Unis»
    Washington (Etats-Unis), vendredi 27 janvier. Le président américain a signé au Pentagone le décret intitulé «Protection de la nation contre l'entrée de terroristes étrangers aux Etats-Unis»
    • lundi, 30 janvier 2017 12:33
    • REUTERS/Carlos Barria

    Chacun pour soi ?

    Le nouveau décret interdisant les ressortissants, Yéménites, Irakiens, Iraniens, Soudanais, Somalien, Syriens et Libyens d’entrer aux Etats-Unis, signé dernièrement par le président américain Donald Trump a suscité de vives réactions négatives dans les quatre coins du monde. Ayant promis une lutte effective contre toutes sortes de terrorismes, le nouveau président américain a ainsi décidé de fermer ses territoires à beaucoup de ressortissants musulmans. Une décision qui n’a pas du tout, été digéré par certains chefs d’Etats européens et ceux des Etats islamiques frappés par cette interdiction. En montant sur leurs grands chevaux, ils estiment qu'en signant ce décret, Donald Trump, foule aux pieds les Droits fondamentaux de l’homme et le Droit des réfugiés politiques. Hypocrisie, ou un réel souci des Droits de l’homme, mais en agissant ainsi, certains dirigeants des pays européens sont parfois incompréhensibles. Autant que faire se peut, des pays européens, à l’image de la France, ont tout fait pour ne pas délivrer des visas d’entrée dans leurs pays, plus particulièrement à l’Afrique noir. Fort heureusement que la Turquie a accepté d’héberger ces réfugiés syriens en échange d’une somme assez importants d’euros, sinon, ces victimes syriens ne sauraient plus où aller.
    Lire la suite ...
    • vendredi, 27 janvier 2017 11:30
    • Photo présidence

    Tiens, prends ce qui reste

    L’on se demande jusqu’à quel point cette histoire de lutte contre le terrorisme est-elle sérieuse pour que l’affaire vaut un déplacement de Recep Tayyip Erdogan, président de la République turc à Madagascar. 24 heures après sa visite de la grande île, la voile est tombée. Pour maquiller la vraie raison de sa visite éclair, Tayyip Erdogan a emmené dans sa délégation 150 chefs d’entreprises pour faire croire à une diplomatie économique mais en fait, il était dans le sol malagasy pour donner des ordres à son homologue, Hery Rajaonarimampianina, chef d’Etat malagasy de mettre la clé aux portes des institutions scolaires en étroite collaboration avec les ailes dures de l’opposition turc sous prétexte que ces établissements forment des jeunes terroristes. Dans ses propos, l’ambassadeur turc à Madagascar veut faire croire que son pays ne s’immisce à n’aucun cas sur l’administration malagasy tout en mettant en garde les services de sécurité malagasy. Pourtant, du côté des chefs d’établissement, montrés du doigt, l’agissement de Tayyip Erodgan et son équipe est clair comme l’eau de roche. Ils veulent salir l’image de ceux qui osent s’opposer politiquement à son régime en les accusant d’être en connivence avec les terroristes dont on connait mondialement la mauvaise réputation.
    Lire la suite ...
    • mercredi, 25 janvier 2017 14:49
    • Sary Sobika

    Fantatrao ve: Dina sy Fitsaram-bahoaka ?

    Isaorana hatrany ny namatsika manam-pahaizana manokana momba ny lalàna mitondra fanazavana eto amintsika. Ny DINA dia fitsipika ifampifehezana ara-piarahamonina ("convention sociale") lanieran'ny besinimaro. Voafehin'ny Lalàna velona manan-kery ny Dina.Izany hoe, NY DINA DIA TSY MAHAZO MIFANOHITRA VELIVELY AMIN'NY LALàm-PANJAKàNA. Tsy izay te-hanangana DINA tsy akory dia manangana avokoa.Fa tsy maintsy misy ny drafitra arahina arakaraka ny velarana mampanankery ny DINA: mandalo amin'ny fokontany, Commune, Région, sy ny solontenam-panjakàna (Chef d'arrondissement, chef de District, Préfet) aloha ilay volavola-na DINA lanin'ny besinimaro ("Projet de DINA"). Avy eo dia alefa any amin'ny FITSARàNA MBA ANKATOAVINA. Izany hoe, JERENA NA MIFANARAKA AMIN'NY LALàNA MANANKERY NA TSIA NY VOALAZAN'ILAY DINA. Izay mifanohitra amin'ny lalàna dia esorina avy hatrany. Rehefa nankatoavin'ny Fitsaràna ny DINA dia izay vao manan-kery ka azo ampiharina. TSY MITOVY VELIVELY NY DINA SY NY "FITSARAM-BAHOAKA" mpiseho ankehitriny. Ny DINA dia MIFANARAKA AMIN'NY LALàna ary misy rafitra voatondro mazava mampihatra azy. Araka izany, Ny DINA dia TSY MAMPIHATRA SAZY ARA-BATANA VELIVELY (Ohatra: Vono, Kapoka, fanapahana tanana, fanapahana lohan'olona, famonoana ho faty....). Afaka MIARO TENA toy ny any amin'ny Fitsaràna ka MITONDRA FANAZAVANA ny olona alohan'ny iharan'ny VONODINA (sazy apetraky ny DINA). Izany hoe, ny FAMPIHARANA NY DINA MANAN-KERY DIA TOY NY FITSARàNA IMASOM-BAHOAKA MIHITSY.
    Lire la suite ...
    • mardi, 17 janvier 2017 07:34

    Fantatrao ve : Avy aiza ny rano sotroin'Antananarivo ?

    Maro ireo paompin-drano tsy mandeha eto Antananarivo renivohitra. Mihamaloto mavomavo ihany koa ny rano.   Avy aiza ary ahoana ny fanadiovana azy ?    Ny ranon'i Mandroseza no diovin'ny Jirama.   Amin'ny ankapobeny amin'ny tany mahantra dia tombanana mandany rano 100 litatra isan'andro ny olona iray. Raha 1000 l ny any Frantsa ary 1200 l ny any Amerika.   Anisan'ny fitaovam-pandrefesana ny fahantrana ny fandaniana rano. Ny manankarena mampiasa wc, 20 litatra ny rano indray mivoaka. Piscine, zaridaina, fanasana fiara...  
    Lire la suite ...
    • lundi, 16 janvier 2017 13:23
    • Sary nindramina

    Fantatrao ve: Vahaolana ve ny orana artifisialy?

    Maina ny tany, tsy hiverenantsika ny antony, fa ny fanimbantsika ny ala, fanaovana kitay, saribao, 90% n'ny Malagasy dia mampiasa ny hazo ho angovo fandrehitra fanaovana sakafo sy hanazavana ny trano avokoa. Ao ihany koa ny fikapana sy fandoroana ny ala, ny fanaovana tavy. Mipetraka ny fanontaniana hoe, maninona raha mandatsaka orana ampitomboana ny rano eny an-tanimbary sy ny dobo lehibe famokarana herin'aratra? Ahoana ny lalan'ny rano? Tsiahivina fa ny rano dia misy lalana miodina, na cycle. Avy ny orana, dia milatsaka ety an-tany, dia miditra any ambany tany, manatevina ny sinibe ao ambany ao, na nappe phréatique, dia voadion'io tany io izy rehefa mandalo any anaty fasika samihafa any, dia mipoitra eny andoharano, ka mikoriana eny amin'ireny renirano ireny indray, ary mivarina any an-dranomasina, dia avy eo lasa entona indray rehefa tratran'ny hafanana ka miakatra lasa rahona, dia rehefa mavesatra indray iny rahona iny ary tratran'ny hafanana dia milatsaka indray lasa orana. Misy ny mikoriana ety ambony tany, na eny ambony goudron na ciment raha andrenivohitra, dia mivarina mivantana any anaty tatatra sy renirano ary andranomasina. Ahoana ny fandatsahana orana artifisialy? Araky ny voalaza eo ambony io, dia lasa entona ny ranomasina na ny rano ety ambonin'ny tany ka lasa rahona. Dia miandry azy mitambatambatra mavesatra vao miverina milatsaka ho orana.
    Lire la suite ...
    • vendredi, 13 janvier 2017 13:27
    • Sary nindramina

    Fantatrao ve: Ahoana ny mahatonga ny horohorontany?

    Samy naheno na nahita ny vaovao daholo isika fa nisy horohorontany nahery vaika ny alakamisy 12 janoary 2017 maraina be tamin'ny 1ora mahery kely, indrindra fa ny manodidina an'Antsirabe, Analamanga, Tsiroanimandidy, Manakara, eny hatrany Tolagnaro mihitsy. Inona no mahatonga ireny fihetsehan'ny tany ireny. Maro ny milaza, fa tonga ny maintany, misy ny horohorotany, ary ho hisy tondra-drano sy rivomahery ary ny valala. Kapok'Andriamanitra. Andao ho jeretsika ara-tsiatifika izany. Ny tany dia efa noresahintsika fa boribory toy ny baolina ary miaina izy io, mahatratra 6000 km eo ny ivony, izany hoe misy karazana couche samihafa izany vao tonga any amin'ny noyau.Ka ny couche voalohany dia ity tany hitsahantsika ity, kely fotsiny anefa izy io satria 10-80 km eo fotsiny ny hatevin'izy io. Ary 35 km eo raha any andranomasina. Mbola lavitra be izany ilay 6000 Km. Raha tsorina dia io tany hitsahantsika io dia mitsingevana toy ny sambo lehibe eo ambony ranoka mahamay, misy efa mahatratra 4000°C, ary 6000°C raha tonga any amin'ny noyau ny hafanana. Ranoka mangotraka izany ny any. Arakaraky ny hiakarana aty ambonin'ny tany dia mihamangatsiaka.
    Lire la suite ...
    • mercredi, 11 janvier 2017 14:20

    Maina ny tany : Tsy misy fahagagana na miracle io

    Ao anatin'ny fotoam-pahavaratra isika izao nefa dia manerana ny Nosy dia maina ny tany, tsy misy ny orana, maty ny fambolena rehetra, manampy trotraka ny barazy tsy ampy rano manodina ny famokarana herin'aratra. Ao ny milaza fa sazin'Andriamanitra. Ny marina dia tompon'andraikitra isika rehetra, manomboka amin'ny fanjakana izay tsy misy vina mazava ka hatramin'ny isika rehetra mamotika ny tontolontsika. Ny rano dia mila fifehezana lavitr'ezaka, tsy vita indray andro, nefa ihany koa mamotika lavitra raha tsy hatao. Ny ala eto amintsika dia ringana tanteraka, tsy mitombina intsony izany hoe tsy mahalany ny alan'antsinanana izany. Efa lany sy ripaka ny ala. Ny antony dia tsotra. 90 % n'ny Malagasy dia mampiasa kitay sy saribao avokoa handrahoan-tsakafo.Ny mpanao trano sy fanaka etsy andaniny.Nefa tsy misy na iray aza politika ialana amin'izany na anoloana izany hazo tapahina izany.
    Lire la suite ...
    • jeudi, 05 janvier 2017 11:21
    • Photo d'Archivet Net

    HCDN : Une case à poule ?

    Il ne manquait plus que ça ! Randrianasolo Jean Nicolas, député élu à Betroka et président des commissions « défense » et « sécurité publique » de l’Assemblée Nationale revendique des places au niveau du Haut Conseil de la Défense Nationale. Ce député a été élu président des commissions « sécurité » et « défense nationale » de l’Assemblée Nationale dans la mesure où personne ne s'est porté candidat. Du coup il a eu la voie libre. Mais force est d’admettre qu’outre le fait d’être un poulain du président de la République, il n’a rien à faire dans ces commissions. Son élection sur la circonscription de Betroka en tant que député relevait déjà d’un miracle. A part son passé douteux à Ilakaka et à Betroka avec les histoires floues dont il est le principal auteur, Randrianasolo Jean Nicolas faisait partie des plus chanceux d’avoir brigué un siège au sein de l’Assemblée Nationale. Il a aussi fait parler de lui dans la région de SAVA quand il était membre du congrès de la Transition en 2009. En jouant le rôle de gardien du temps à chaque réunion des politiciens en 2009, il a fini par décrocher une place au sein des membres du congrès de la Transition. Un cheveu dans la soupe d’Andry Nirina Rajoelina, président de la Transition du 2009. Fort heureusement que notre constitution n’a pas exigé de référence académique ou au moins d'avoir le diplôme de baccalauréat, pour pouvoir se porter candidat parlementaire, sinon nombreux sont ceux qui se trouvent dans la disqualification et Randrianasolo Jean Nicolas figurerait sans doute dans la liste.
    Lire la suite ...
Page 1 sur 12
B1 - Polyclinique
B2 - Toa