Aérogares : Mise aux normes des aéroports d’Ivato et de Nosy-Be Fascène

  • mardi, 27 décembre 2016 10:05
  • Photo fournie

Après la convention initiale entre l’Etat et les actionnaires du Consortium Ravinala Airports le 09 juillet 2015, le contrat définitif de concession des aéroports d’Ivato et de Nosy Be Fascène a été signé le 23 décembre 2016, un acte qui concrétise la prise en main effective de ces deux principales aérogares de Madagascar par ces investisseurs internationaux.

Les négociations ont été rondement menées par le Ministre auprès de la Présidence en charge des Projets Présidentiels, de l’Aménagement du Territoire et de l’Equipement, Narson Rafidimanana, avec le Ministre des Transports, Ramanantsoa Ramarcel Rabenjamina, et le Ministre des Finances, Gervais Rakotoarimanana.

« Après plusieurs années d’hésitations, les investisseurs étrangers sont à nouveau prêts à investir massivement dans la Grande Ile », s’est réjoui le Ministre Narson Rafidimanana. Les bailleurs de fonds vont en effet soutenir ce grand projet structurant par le biais de la SFI, une filiale de la Banque Mondiale, dans la lignée des projets structurants comme la réhabilitation du périmètre du bas Mangoky.

Il est prévu que le site d’Ivato ait une capacité d’accueil annuel de plus de 1,5 millions de passagers et sera doté d’un nouveau terminal international dont l’architecture sera inspirée de la forme du Ravinala. Cette infrastructure est conçue pour être en phase avec les standards internationaux et les normes de l’Association du Transport aérien international (IATA). Le terminal d’Ivato sera, comme les grands aéroports dans le monde, équipé de 3 passerelles permettant aux passagers d’embarquer directement à bord des avions, sans passer par le tarmac qui, quant à lui, sera capable d’accueillir quatre gros porteurs. Ce projet est évalué à 150 millions d’euros.

« En 1970, Madagascar avait le plus grand aéroport au niveau régional. Aujourd'hui, nous allons surement rattraper ce retard d'investissements par une mise en concession avec des grands noms de la construction et de l'exploitation aéroportuaire mondiale.
Les aéroports d’Ivato et de Nosy-Be Fascène seront d’ailleurs un leg pour les générations futures », selon toujours Narson Rafidimanana, satisfait de cette grande avancée.

Le Consortium Ravinala Airport n’a pas attendu la signature de ce contrat définitif pour entamer les travaux d’urgences pour accueillir le 16ème Sommet de la Francophonie en Novembre 2016 notamment la construction d’un nouveau Tarmac de 50 000m², l’extension du Pavillon Présidentiel, et l’aménagement de la mezzanine de l’aérogare internationale pour la réception des délégations.

Selon les informations fournies par les responsables de Ravinala Airports, les travaux de remise à niveau des outils et de développement du terminal international sont prévus se terminer en 2019.

Commentaires (3)
Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.
 
 
B1 - Polyclinique
B2 - Toa