Economie

    • dimanche, 19 juillet 2015 21:13

    Développement des entreprises franches

    Le décret d’application de la loi régissant les entreprises franches permettra davantage d’améliorer le secteur et de répondre aux besoins de la clientèle selon le ministre de l’industrie. Les opérateurs œuvrant dans ledit secteur sont actuellement en mesure de définir les efforts à entreprendre pour mieux se qualifier et faire part de produits compétitifs. Madagascar fait effectivement parti des 39 pays bénéficiaires d’une extension de contrat. Selon l’EDBM, les opérateurs malagasy peuvent se concentrer sur plus de 6 000 filières, autre que le textile inscrit dans le contrat. Une opportunité à prendre en considération pour créer plus d’emplois. Le Groupement des entreprises franches et ses partenaires s’engagent d’ailleurs à fournir 300 000 emplois dans les 5 ans à venir.
    Lire la suite ...
    • vendredi, 17 juillet 2015 12:00
    • Photo: Net

    Ecotourisme : Une aire protégée pour Amoron’i Onilahy

    La région Atsimo-Andrefana est un sanctuaire de la nature. Après celle de Tsijoriake, l’aire protégée d’Amoron’i Onilahy est opérationnelle et devient une aire protégée de catégorie 5 selon la classification de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Cette aire protégée renferme une large gamme d’espèces faunistiques, 79 espèces d’oiseaux, 27 espèces de mammifères dont la majeure partie est endémique, 55 espèces de reptiles dont 19 endémiques au Sud-ouest de Madagascar. « C’est pour cette raison qu’il faut conserver cette zone. Les communautés et les acteurs locaux seront impliqués dans sa bonne gestion pour le développement de l’écotourisme. Ceci provoquera des retombées économiques notamment avec la visite des touristes amoureux de la nature », précise Manjakalaza Andrianarimanana, chef de projet de l’aire protégée d’Amoron’i Onilahy auprès du WWF.
    Lire la suite ...
    • vendredi, 17 juillet 2015 11:39
    • Photo: Net

    Le secteur touristique en détresse

    Malgré les pertes colossales qu’a engendré la grève des employés de la compagnie Air Madagascar, ces derniers persistent à ne pas reprendre les activités et revendiquent à nouveau le limogeage du directeur financier de la compagnie. Le secteur du tourisme est le plus à en souffrir et le Président de l’Office national du tourisme à Madagascar (ONTM), Eric Koller, a tiré une sonnette d’alarme. Ce dernier souligne que depuis plus d’un mois de grève, 60% des vols de la compagnie ont été annulés. « La baisse d’activité touristiques s’élève actuellement à plus de 70%. Bon nombre de société ont dû procéder au chômage technique étant donné la situation » explique-t-il.
    Lire la suite ...
  • Mammifère marin
    Mammifère marin
    • mercredi, 15 juillet 2015 12:20
    • Photo: Net

    Madagascar pour la protection des mammifères marins

    Le Ministre de l’environnement a fait part d’un projet de loi visant à protéger les mammifères marins. Un projet qui serait à présenter à l’Assemblée Nationale lors de la prochaine session selon ce dernier. Ceci a été soulevé après le congrès mondial pour la protection et la recherche scientifique autour des cétacés du 29 au 3 juillet dernier. Ce projet est aussi estimé intéressant pour préserver la chance de la Grande Île d’accueillir de millier de mammifères marins. Tous les mis juin au mois d'octobre, des baleines à bosse passent dans le canal de Sainte Marie pour se reproduire. Une rituelle qui est devenue une attraction touristique pour Madagascar , notamment le festival des baleines. Celui de cette année a été clôturé le 12 juillet dernier.
    Lire la suite ...
    • lundi, 13 juillet 2015 14:53
    • Photo: Njaka

    Air Madagascar: La grève continue de plus belle

    La compagnie est mal en point après plus de 500 vols annulés engendrant au moins 15 milliards d’ariary de perte par jour. Malgré cela et la mise en place des nouveaux membres du Conseil d’Administration de la compagnie Air Madagascar, un des points revendiqués par le syndicat des employés, ce dernier maintient la grève. Le porte-parole du syndicat, Rado Rabarilala, a souligné que la grève poursuit jusqu’à ce qu’il y ait une entente mutuelle. Le Conseil d’Administration a déjà procédé au levé de sanctions des employés ce qui n’influe en rien la plainte déposé par le ministère des transports à l’encontre des 7 employés de la compagnie et au licenciement des 4 pilotes. Par ailleurs, le syndicat a également dénoncé la décision du Conseil d’Administration à mettre en place une direction collégiale sans le consulter. « Un fait qui confirme davantage que les membres actuels ne diffèrent en rien de ceux d’avant. Pour une décision de telle envergure, ils n’ont pas consulté les employés. Il faut tirer des leçons des erreurs commises pour ne pas subir les mêmes problèmes » explique Rado Rabarilala. Ce dernier de réitérer que le problème de la compagnie est surtout d’avoir toujours négligé la communication.D'un côté, on remarque dans les journaux que les mouvements des avions sont plutôt chargés.
    Lire la suite ...
    • dimanche, 12 juillet 2015 14:59

    Sainte-Marie : Le festival des baleines s’est fait sans Julien LEPERS

    Célèbre pour ces questions pour un champion, Julien LEPERS devait parrainer l’édition 2015 du festival des baleines à bosse à Sainte-Marie. Il devait animer le Grand Quizz, ainsi qu’une série d’animation et devait être aussi président du jury d’un concours, mais n’a pas pu finalement rejoindre l’ile de Sainte-Marie, « Son vol du 09 juillet avec Air Madagascar a été reporté le 13 juillet date à laquelle était programmée son retour » explique le communiqué du comité d’organisation du festival des baleines. En contact avec le Festival, Julien LEPERS « regrette fortement de ne pas pouvoir venir à nouveau à la rencontre de la population de Sainte Marie qui lui avait réservé un accueil enthousiaste lors de sa précédente venue » a-t-on appris. Néanmoins pour 2016, Julien Lepers sera de la partie. Quant à l’édition 2015, elle était devenue un festival « privé » pour reprendre les termes des organisateurs. Privé étant donné qu’il s’est passé seulement avec les 27.000 saint-mariens et quelques centaines de personne venant de la Grande île.  
    Lire la suite ...
    • samedi, 11 juillet 2015 12:43
    • Photo: Net

    Gestion des aéroports d’Ivato et de Nosy Be

    Rajaonah Andrianjaka a souligné que le Gouvernement a trahit la population en s'octroyant la gestion de l’aéroport d’Ivato et de celui de Nosy Be à l’Aéroport de Paris (ADP). Selon lui, c’est une mise en vente indirecte du patrimoine malagasy. L’ADP est une société d’Etat français ce qui fait des deux aéroports une propriété dudit Etat. Le Président de la république a pourtant donné son accord et les employés ne s'étaient rendus compte de la gravité de la situation qu’une fois les travaux d’extension officialisés. Et pour assurer la sécurité de l’aéroport d’Ivato, les bases militaires Bani et RFI vont se faire réaménagées. Le Président a d’ailleurs donné le feu vert.De son côté, l’économiste Serge Zafimahova a interpellé le risque de renforcement de l’exportation illicite. Un fait que le gouvernement n’a pas pris en considération. L’octroi de la gestion des aéroports a également remis en cause la souveraineté de l’Etat. Le gouvernement aura du mal à maîtriser le contrôle des aéroports et mettrait en danger les richesses naturelles interdites d’exportation. Il a également fait part que l’appel d’offre effectué est tout simplement une simple procédure mais ne permet en aucun cas à une société malagasy d’y accéder. Adema n’est pas du tout compétitif face aux autres sociétés étrangères. La loi à Madagascar rend difficile l’accès aux capitaux étrangers.
    Lire la suite ...
    • vendredi, 10 juillet 2015 19:50

    Air Madagascar: Le Trésor à la rescousse

    Les membres du Conseil d'Administration de l'Air Madagascar ont rencontré ce matin le Personnel de la compagnie. Durant une longue discussion, Léon Rajaobelina , PCA de la compagnie a soutenu qu'un terrain d’entente concernant le dénouement de la crise a été trouvé avec le Personnel. Ce dernier a toutefois sollicité le rétablissement du cas de Rado Rabarilala, porte parole du syndicat, ainsi que les trois autres membres du personnel de l'Air Madagascar licenciés par le ministère de la Fonction Publique et des Lois sociales. Après un long débat, il a été convenu d'attendre la décision du Conseil d’Etat a rapporté Léon Rajaobelina. Une enveloppe de 2 milliards d'ariary sera offerte par la direction générale du Trésor afin de donner un coup de pouce à l'Air Madagascar à condition que la grève s'arrête. Cette somme est égale à la perte hebdomadaire enregistrée par la compagnie.
    Lire la suite ...
  • Le rachat a reçu la bénédiction des Raiamandreny ou notables locaux
    Le rachat a reçu la bénédiction des Raiamandreny ou notables locaux
    • vendredi, 10 juillet 2015 09:09

    Industrie sucrière: Rachat de SIRAMA Brickaville par la Compagnie VIDZAR

    La Compagnie VIDZAR vient à la rescousse de la SIRAMA Brickaville. Désormais la société sucrière est rebaptisée SASM ou Société Agricole et Sucrière Malagasy. Une cérémonie a été organisée à Maromamy hier en présence du Ministre de l'industrie, Fidimanana Narson, du PDG de la Compagnie Vidzar et, des notables locaux pour marquer ce changement.
    Lire la suite ...
  • Avocat du Groupe Tiko  Hasina Andriamadison
    Avocat du Groupe Tiko Hasina Andriamadison
    • mardi, 07 juillet 2015 08:21
    • Photo: Njaka

    Tiko Air Délogé

    Hier dans la matiné, l’avion ATR 42-300 du groupe Tiko a été délogé de son hangar. Un geste estimé comme abus de pouvoir de l'Adema selon l’avocat du groupe Tiko, Hasina Andriamadison. Ce dernier de souligner qu’une convention a été signée avec l’Adema et aucune abrogation de cette dernière n’a été faite. « Pour procéder à un tel acte, des procédures devront être suivis. Ce qui n’a pas été le cas. La décision de l’Adema est injuste et illégale. Le propriétaire de l’avion n’a été nullement averti, c’est de l’abus de pouvoir pure et simple » explique l’avocat. Le groupe Tiko porte plainte contre l’Adema.
    Lire la suite ...
Page 24 sur 25
B1 - Polyclinique
B2 - Toa