Nosy Be: Un Français qui veut faire sa loi agresse sa propriétaire

  • lundi, 16 mai 2016 21:30
  • Tigre
  • Photos Sobika et FB
Un ancien militaire français a loué un grand villa, avec piscine à Ambatoloaka. Depuis 2011, il ne s'est jamais acquitté de ses loyers à la propriétaire, qui a esté en justice l'affaire.
Après des années de procédure, la dame propriétaire a eu gain de cause auprès du Tribunal, qui a ordonné l'annulation du contrat de location.
Sous la conduite d'un huissier de justice manu militari, le locataire n'a pas voulu quitter le lieu, et insulte jusqu'à la police de Nosy Be.
La propriétaire a occupé 2 chambres contre 11 pour le français, qui sous-loue ces chambres comme appartements meublés.
Depuis quelques temps, il a commencé à couper toute l'électricité et l'eau courante alimentant les zones occupées par la propriétaire Malagasy.
Hier, le locataire récalcitrant a agressé la dame avec un big boss pendant qu'elle faisait ses nettoyages.
La dame s'est évanouie devant les personnels et les touristes résidents à l'hôtel. Elle a été amenée d'urgence à l'hôpital de Nosy Be pour y être réanimée et soignée.
La Gendarmerie de Nosy Be, alertée de l'agression a mis le Français en garde à vue actuellement, il sera déféré devant le Procureur demain mardi 17 mai 2016.
Affaire à suivre.
Commentaires (31)
  • Rasolofo René
    Une frustratoon de plus des malagasy sur leur propre sol. Devant des esprits qui jugent l'ile comme une colonie conquise avec un Etat soumis. Intolerable situation. De nouveau explosive partout.
    lundi, 27 février 2017 07:47
  • Canadian Pharmacy 24 Hr [url=http://fastedmedrxshop.com]extra super levitra frumforum.co[/url] Buy Levitra From India isotretinoin website next day store by money order Caanadian Drugs Purchasing Acticin [url=http://etrobax.com]cialis[/url] Precio Cialis Uso Diario Baclofen Acheter 10mg Original CialisРІВ® 20mg Von LillyРІВ© Amoxicillin Allergic Reaction Symptoms Viagra Aus Der Turkei [url=http://24drugs.net]dapoxetine en france[/url] Internet Based Drug Stores Class Action Suits Amoxicillin Propecia Online Pharmacy Xenical Vendita Cialis In Italia How Much Is Viagra In Mexico [url=http://bestmedrxedshop.com]buy viagra online[/url] Zincovit Acquisto Cialis Contrassegno Cialis Se Vende Sin Receta Medica [url=http://drugsed.com]real kamagra[/url] Dapoxetina Antidepresivo Keflex For Cellulitis In The Face
    mardi, 06 décembre 2016 21:37
  • Cialis Hormona [url=http://drugsly.com]viagra online prescription[/url] Caracteristicas Propecia Generic Viagra Super Force Synthroid No Prescription Online [url=http://bpdrug.com]sirve el priligy[/url] Purchase Cialis Doxycycline No Pres Online.Rs Comprar Cialis Valencia Espana Cialis Falschungen Buy Amitriptyline Online Uk Online Pharmaccy [url=http://newpharmnorx.com]cialis[/url] Cialis Longue Duree Cialis Viagra Oder Levitra Commander Kamagra Original Cialis Disfunzione Erettile [url=http://call4ph.com]generic viagra[/url] Viagra Sold In The Us Only Preis Viagra Sildenafil Caracteristicas Propecia Propecia Does It Work For Women [url=http://albenxa.com]levitra prezzi[/url] Kamagra Ajanta Pharma Cialis Urologia
    lundi, 24 octobre 2016 13:08
  • Arimia
    Bonjour à tous

    Suite au publication du 16 mai 2016 déposé par Patrick RAHARIMANANA
    Je pense que je suis dans l'obligation de répondre au mail de COTTON Jean Jacques et MESNIER Philippe

    voila le résumé de mon histoire

    J'ai rencontré COTTON Jean Jacques en 2005. A l’époque, il habitais à l hôtel Barracuda , on a commencé à construire cette résidence EDEN le même année. notre fils est ne en 2007, 'c'est l année où il m a donnée 51% des parts de la société COVI qui est propriétaire de cette résidence. Les voisins et les membres de fokontany qui représente l état pourra le confirmer et en témoigner.
    On a finit cette résidence en 2010 et on s'est séparé en 2011. Depuis, il n'arrête pas de me harceler.
    En 2012, il a fait un contrat de bail à titre gracieux au profit de la sté Les Hauts d'Ambatoloaka, juste pour pouvoir détourner notre bien en commun.

    Le même année, il a volé ma signature en faisant une cession des parts entre moi et monsieur TSARAJORO Etienne sur la sté COVI. J'ai demandé l'annulation de ce contrat et il a été condamné par le tribunal de nosybe et confirmer par la cours d'appel de Diego en 2014. Il a porté l'affaire en cassation et c’était renvoyé à Diego pour être rejuger.

    J' ai eu une conversation avec Tsarajoro Étienne qui m' a fait comprendre qu' il avait marre de cette affaire, il ne veux plus attendre son nom dans cette histoire, contrairement à MESNIER Philippe,
    j'ai demandé au tribunal de nosybe l'annulation du contrat entre COVI et Les Hauts d'Ambatoloaka, et j'ai eu gain de cause, donc Les Hauts d'ambatoloaka est devenu locataire sans droit ni titre et j ai demander leur expulsion par intermédiaire d'un huissier mais il refuse de quitter le lieux.
    Un mois après j'ai reçu un jugement de mon expulsion de chez moi; j 'étais vraiment surpris que je suis aller voir le Président de tribunal de Nosybe et ce dernier m' a conseiller de faire appel, l'affaire est devant la cour d'appel de Diego.
    Je ne jamais été convoqué pour l ensemble générale depuis 2011, ils prennent des décisions comme ça les arranges. C'est pour cette raison que j'ai déclaré que je n'ai jamais touché même 1ariary de la location cette résidence depuis.
    Entre temps COTTON J.J a été expulser de madagascar suite à son mauvaise comportement en fin 2014, et il a nommée MESNIER Philippe comme directeur commercial de "Les Hauts d ambatoloaka" la Sté qui n' a plus ni droit ni titre. Et depuis il n'arrête pas de me harceler, me menacer, etc..... en septembre 2015 il m a frapé avec une chaîne de moto, j avais plein des bleu par tous mais comme si il a rien fait.j ai déposée une lettre de doléances au près de ministère de l'intérieur, de Justice , des affaires étrangères, tous les autorité était informé.
    Il a été condamné mais il a continué encore dimanche dernier,
    Mon problème dans cette histoire ce que MESNIER Philippe est directeur d'une sté qui n 'a plus ni droit ni titre à cette résidence, et il prévale être le maître dans cette histoire.

    Il m a coupé l'eau et l'Electricité depuis septembre 2015 jusque maintenant, je suis obliger d'aller chercher de l'eau dans le puit, est ce que vous pouvez imaginer un peux vivre sans eau ni électricité chez vous ? NON IL FAUT ARRÊTÉ !
    la semaine dernière il a fermée ce puit et je n ai plus d'eau ça fait plus de dix jour, je prend douche chez le voisin et cherche de l'eau. C EST LUI QUI FAIT SA LOI COMME ÇA L ARRANGE .
    Samedi avant pentecôte il m a menacer devant deux policier en me disant qu'il allait me coupé en quatre morceau
    Dimanche de pentecôte, il a m'a agressé avec un big boss.

    SUR CE JE FAIS APPEL À TOUTE LES AUTORITÉS DE REGARDER DE PRÈS CETTE HISTOIRE, CAR MA VIE EST EN DANGER ET J ESPÈRE QUE VOUS N ALLEZ PAS ATTENDRE QU IL VA ME COUPE EN MORCEAU AVANT DE RÉAGIR . SI JE NE RÉPONDAIS PAS À LEUR AVANCE CE N EST PAS QU ILS ME FAIT PEUR MAIS JE RESPECTE LA LOI. EN TANT QUE MALGACHE SI JE NE RESPECTE PAS LA LOI MALGACHE QUI VA NOUS RESPECTER ?
    samedi, 21 mai 2016 16:03
  • Solofo
    C'est la vindicte populaire comme ce qui s'est passé aux deux étrangers en 2013 mérite ce Mr vazaha et à tous les vazaha qui n'arrive pas à vivre avec ces médiocre pension de retraite chez eux et viennent faire la loi chez nous. les Gendarmes et les juges qui est complices devront payer les frais aussi. Satria ef ts azo antenaina ntsony ny mpitandron'filaminana malagasy sy ny mpitsara malagasy izay sad B KOLIKOLY no matahotra refa VAZAHA no inculpé.Mangitangitaka ravi-mbody ry zareo mpitandro ny filamina gasy sy mpitsara gasy ref vazaha no manao ratsy fa tsy maints avotsotra fona.
    mardi, 17 mai 2016 14:32
  • Moniot Gilles
    cette femme est une mythomane , elle se fait passé pour la propriétaire mais elle n'est rien du tout, elle occupe illicitement deux bungalows de puis 4 ans sans jamais avoir payée ni loyer ni électricité il y a eu en 1ere instance un jugement d'expulsion a son encontre , une condamnation a payer les loyer et tout ce-ci aurai du être exécuté si il n'y avais pas les grèves des tribunaux et elle a fait expulser le vazaha en promettant a l'exécutant la moitié de ses biens et le vazaha qui soit disant la agressé est le gérant qui défend la résidence des dégradations que fait cette triste femme
    je suis étonné que SOBIKA publie des articles sans contrôler la véracité des faits, comment prendre au sérieux les autres article !!!!!!!!!!
    mardi, 17 mai 2016 14:18
  • mario
    Mialatsiny fa hiteny ratsy éé ataovy man nemanininy fa vazaha mahantra any amin ny taniny mihinana retraite aty no miseho azy ho mpanao lalana
    mardi, 17 mai 2016 13:29
  • baldinguer
    C'est la femme qui a fait expulser son mari de Madagascar pour récupèrer l'hôtel,
    le vazaha en question est la vrai victime de cette femme.
    Preuve des tribunaux de Nosybe, Diego, et tananarive
    mardi, 17 mai 2016 11:38
  • leroa
    Que justice soit faite,
    mardi, 17 mai 2016 09:42
  • Arimia
    Ce français vient d être libérer cette nuit 21h 49, je me demande qu' est ce qui ce passe exactement dans ce pays, un étranger qui fait la loi et on le libère facilement par contre si un malgache même un problème minime on le condamne maximum, comment voulez vous qu' on avance , après avoir alerter les gendarme , ce dernier m a confirmé qu ils ont reçu un appel qui leur a demander de libérer ce vazaha , bravo vraiment il y qu ici qu on voix ça
    Raha vo gasy nefa tsis assurance tomobile nazy Tonga dia garde a vu deux jours, vazaha mamono olo tonga dia teny midina, aiza ma andihanany gasy ? Lalana ve natokana ho any gasy foana ? Izy ndraiky hitandranahary fongo e tsy niany tsy amaray mbola ho hita n'y marina,
    lundi, 16 mai 2016 22:21
Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.