Président folklore

  • lundi, 18 avril 2016 12:08
  • Andry Baliba
  • Photo: Fb

Pour ne pas frustrer les sans-abris d’Ankasina, nous allons essayer d’apprécier à sa juste valeur les bons gestes entrepris par la Présidence de la République Hery Rajaonarimampianina ainsi que celui du ministère de la Population. Au chevet des 278 sinistrés, ils ont emmené des couvertures et des vivres pour ces familles nécessiteuses.

Mais nous n’allons pas non plus faire table rase de la moquerie tenue par le Chef de l’Etat à Beloha Androy envers l’ancien président de la Transition Andry Nirina Rajoelina. Ce dernier a contribué avec le peu dont il dispose, pour venir en aide aux victimes du Kere. Même aussi petite soit- elle, une aide venant d’un citoyen malagasy pour une question de vie ou de mort ne serait-elle toujours pas la bienvenue alors que vous ( au pouvoir) vous pliez en quatre pour pouvoir espérer le soutien du système des Nations Unies à chaque fois que le cataclysme naturel s’abatte sur Madagascar ?

Le président de la République a offert quelques sacs de riz et des ustensiles de cuisines. Oui c’est bien, mais un Chef de village aspirant un statut de « Pacha » aurait pu faire mieux monsieur le « Président ».
On a compris votre attachement aux électorats tananariviens, surtout ceux des bas quartiers mais éclairez nous un peu monsieur le Président puisqu’on est perdu là. Pourquoi on chasse des pauvres gens des bas quartiers comme Anosimahavelona et à Belinta à Mahajanga et dans tant d’autres et on vient, en revanche, en aide aux autres comme le cas d’Ankasina alors qu’ils se trouvent tous dans la même situation de précarité. Quelle est la différence ?

Nous n’allons pas chanter la gamme du ridicule même si ce ne sont pas des notes aiguës comme celle du perroquet Paolo Emilio Raholinarivo Solonavalona qui nous manque. Il vous fait un clin d’œil pour que vous le casiez quelque part. Paolo Emilio a déjà eu la chance d’occuper le poste de Chef de district de Betroka durant la Transition. Andry Nirina Rajoelina lui a déjà offert une rampe de lancement mais allons demander aux habitants de Betroka, quelle bourde il avait commis là-bas sans oublier ce qui s’est passé dans la région de Sofia. Qu’il dise le contraire si je mens.

C’est bien beau d’inaugurer un plateau sportif comme celui que vous venez de faire aux 67 ha mais permettez-moi de vous rafraîchir la mémoire monsieur le Président, ce n’est pas votre rôle, vous méritez mieux que ça. Andry Nirina Rajoelina, l’adversaire que vous souhaiteriez avoir, a réussi à échafauder des stades « manara-penitra » le temple du Makis, le gymnase couvert de Fianarantsoa et la finition de celui de Toliara sans la moindre aide financière étrangère. Il aurait pu tout terminer à temps si la dame qui vous joue actuellement de partenaire financier n’a pas tout fait foirer en voulant accaparer tous les marchés et le ministre des Sports de l’époque avec.

Il n’y a pas de mal à édifier des plateaux sportifs dans tous les fonkotany d’Antananarivo mais laissez tout ça sous le soins du Maire de la capitale. Votre tâche, c’est de mettre, au moins au niveau de chaque chef- lieu de région des infrastructures sportives dignes. Un projet qui devrait se faire avec une politique nationale du sport bien établie. Hiérarchisons les choses pour ne pas mettre la charrette avant les bœufs. Si non vous allez finir en Président folklore.

Commentaire (1)
Laissez un commentaire
Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.